Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Guillaume Soro purifié des ‘’calomnies et mensonges’’ par le Chef de canton de Niablé


La Rotonde de l’Assemblée nationale de Côte d‘Ivoire a abrité, mardi, une cérémonie traditionnelle de purification du chef du Parlement ivoirien, Guillaume Kigbafori Soro, par le Chef de canton de Niablé, Nanan Kouakou Kouaho Le Patient III, pour conjurer tout mauvais ‘’sort’’ contre son ‘’fils, objet de calomnies et mensonges’’.

C’est dans la pure tradition Agni (peuple à l’Est de la Côte d’Ivoire) que Guillaume Soro , ‘’fils’’ de Niablé (il y a été baptisé Prince Kouakou Agnini II lors de sa visite en 2014), paré de ses apparats princiers a été accueilli à l’esplanade de l’hémicycle, par le ‘’Klein Pkli’’ (le tam-tam parleur) pour lui rendre les honneurs comme cela se fait en pays Agni, en présence du Chef Nanan Kouakou Kouaho et de sa notabilité ainsi que des élus et cadres de la région.

Pour Bédi Akon, porte-canne du Chef Nanan Kouakou Kouaho Le Patient III, l’affiliation de Guillaume Soro, le Prince Kouakou Agnini II suffisait pour tout le canton de Niablé pour ‘’venir soutenir un des
nôtres en difficultés, victime d’une cabale, de calomnies et dénonciations mensongères’’, dans le cadre des affaires ‘’ Michel Gbagbo et écoutes téléphoniques’’.

‘’La Chefferie traditionnelle de Niablé et de l’Indenié, a souffert autant que leur fils Guillaume Soro de cette campagne de dénigrement orchestrée et montée de toutes pièces contre lui’’, a dit M. Bédi, au nom de son mandant, Nanan Kouakou Kouaho Le Patient III.

‘’Tout le canton de Niablé est derrière vous. En tant que fils et Prince de Niablé, votre peuple ne peut pas vous laisser seul dans cette épreuve. Nous sommes derrière vous aujourd’hui et nous serons
toujours derrière vous ‘’, a-t-il, également, rassuré le Prince Kouakou Agnini II qui a apprécié la ‘’démarche’’ des siens de Niablé et salué ‘’l’humanisme et le courage’’ de Nanan Kouakou Kouaho Le
Patient III, ‘’homme de conviction’’.

‘’Tu as le sens de l’honneur. Un grand homme, c’est celui qui n’a qu’une seule parole. Merci au Roi d’avoir eu la pertinence de faire ce que nous sommes en train de faire. Je connais des gens, des amis qui ont ri. Ils pensaient que c’était fini politiquement pour moi. Mais, il n’y a pas de fin en politique tant Dieu te donnera le souffle. Je suis debout et droit dans mes bottes. On m’a rendu plus fort que jamais’’, a-t-il indiqué à l’endroit du Chef de canton de Niablé.

C’est avec de l’eau que le Chef de canton Nanan Kouakou Kouaho Le Patient III a ordonné les femmes du canton venues nombreuses de purifier le Président Guillaume Kigbafori Soro et son lieu de
fonction qu’est l’Assemblée nationale.

Ainsi, selon le porte-canne Bédi Akon, le Prince Kouakou Agnini III de Niablé est, désormais, débarrassé de toutes les ‘’impuretés’’ de cette campagne de dénigrement, invitant M. Soro de se rendre au village pour parachever le rituel de purification ‘’loin des regards
indiscrets’’.

Le Secrétaire national au renforcement des capacités, Sindou Méïté, fils de Niablé ainsi que le député Benoé Brou Dakoi et le maire de Niablé ont assisté à cette cérémonie.

APA
Mercredi 23 Décembre 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 1905 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 2007 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 3934 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/12/2019 | 770 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/12/2019 | 802 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire