Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan











Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Guillaume Soro, au miroir de la loi sur la CPI ratifiée

Bonjour chers amis de linfodrome.com. Bienvenue à notre revue de presse qui, ce vendredi 14 décembre 2012, parlera de Soro Guillaume à propos de la loi sur CPI ratifiée par les députés ivoiriens, des obsèques du Nonce apostolique et de bagarre entre étudiants à l’université F.H.B de Cocody.


Guillaume Soro, au miroir de la loi sur la CPI ratifiée
Soro Guillaume et la loi sur la CPI

« Crimes de guerre, crimes contre l’humanité, enfin le ok de Ouattara pour le transfert de Soro à la CPI « . Tel est le titre à la Une de Le Quotidien d’Abidjan qui commente l’adoption par les députés de la loi portant sur la ratification du traité de Rome de la Cour Pénale Internationale. Selon lui, en permettant à Ouattara de ratifier ce traité, Soro et les chefs de guerre ne seront plus protégés. Ce qui déjà provoque la colère de ces derniers. Car la CPI ne reconnaît ni l’immunité présidentielle, ni parlementaire, vu que l’article 27 du traité stipule que « le présent statut s’applique à tous de manière égale sans distinction fondée sur la qualité officielle de « chef d’État » ou de « gouvernement », de membre de gouvernement et d’un parlementaire… Notre Voie note pour sa part que c’est « un couteau qui est planté dans le dos de Soro ». Puisque la loi avait été retirée par ce dernier qui est le président de l’Assemblée nationale. « Mais à peine a-t-il tourné le dos pour un voyage aux Etats-Unis que la loi réapparaît sur le bureau du parlement ». Un coup fourré de Ouattara, soutient-il, qui en dit long sur leur relation. Mais Soro apparemment ne veut pas se laisser faire. Le Temps titre que « acculé par la CPI, Soro craque et accuse ». En effet, l’ex-S.G de la rébellion armée des Forces Nouvelles de Côte d’Ivoire a dit depuis les Etats-Unis où il est, qu’il assume sa part de responsabilité. Une façon pour lui, fait savoir le journal, de dire à ceux qui les ont financés et armés d’assumer également la leur.

Obsèques du Nonce apostolique

« La Côte d’Ivoire pleure le Nonce apostolique », « la République pleure un grand serviteur » et « hommage de la nation à un artisan de paix » sont les titres qu’affichent respectivement L’Intelligent d’Abidjan, Le Patriote et Fraternité Matin. Dans ces journaux, on lit que les hautes personnalités du pays, avec à leur tête le couple présidentiel, et les autorités religieuses toutes confessions confondues étaient là pour exprimer leur amitié et amour au disparu au cours de la messe de requiem qui s’est déroulée à la cathédrale St Paul du Plateau, hier jeudi. La grande chancelière de la République a fait le témoignage suivant. « Ambrose Madtha mérite de la Nation. Il a su rentrer dans la scène politique dès son arrivée en Côte d’Ivoire. Il a trouvé la mort à la tâche. C’est pourquoi au nom du Président de la République, nous l’élevons au grade de commandeur de l’ordre national », a déclaré Henriette Dagri Diabaté. L’officiant de la messe, Alexis Youlo Toiably, président de la conférence des évêques de Côte d’Ivoire, a déclaré que le Nonce apostolique a versé son sang pour la réconciliation et la paix en Côte d’Ivoire. Il a donc souhaité que « toute la Côte d’Ivoire accueille sa mort comme un cadeau pour la paix ». Le transfert de la dépouille du Nonce dans son pays natal, l’Inde, s’est fait avec un avion spécial affrété par le chef de l’Etat, apprend-on.

Bagarre à l’université Houphouët Boigny

A l’université Houphouët Boigny de Cocody, « la violence est de retour », titre Soir Info, car des étudiants y se sont bagarrés. En effet un groupe d’apprenants y faisaient un meeting pour déplorer le manque de toilettes et la cherté de la nourriture dans les restaurants et l’inaccessibilité des bus sur le campus. Certains parmi eux très excités ont empêché d’autres étudiants en classe de suivre sereinement les cours. Ce qui a provoqué le courroux de ces derniers. Il s’en est donc suivi des rixes. Le Nouveau Réveil parle de la révolte des étudiants contre les FRCI. Puisque pour ces étudiants, « le nouveau départ tel que clamé par le ministre de l’Enseignement supérieur n’est, en réalité, qu’un leurre », se plaignent-ils. « Nous dénonçons aussi la présence de FRCI en armes sur le campus. On nous avait dit que les travaux sont bouclés mais nous constatons encore la présence d’engins lourds, de machines, d’ouvriers et dans un vacarme qui nous perturbent énormément », ont ajouté ces étudiants. Arborant le même titre que Soir Info, Nord-Sud Quotidien explique que ce sont des membres du Syndicat des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire (Syeeci), nostalgiques de la violence qu’ils faisaient régner par le passé sur le campus, qui ont voulu remettre le couvert. Mais c’était sans compter avec des étudiants studieux qui se sont estimés perturber. En riposte, ils ont saisi et lynché les perturbateurs.

Par César DJEDJE MEL in Linfodrome
Vendredi 14 Décembre 2012
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 858 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2204 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2005 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 954 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


CÔTE D'IVOIRE - Conflits inter-communautaires : Des morts et plusieurs blessés dans l’ouest Un conflit inter-commun… https://t.co/ludWYLSJ3M

Facebook

Partager ce site