Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Guillaume Soro: ’’Seul le taux de participation est un adversaire sérieux pour Ouattara...’’


« Le parti ne vous a pas oubliés. Ne soyez ni frustrés, ni démobilisés car l’adversaire d’en face n’attend que cela pour nous arracher le pouvoir », a lancé Guillaume Soro aux militants de Koumassi venus l’écouter.
Guillaume Soro: ’’Seul le taux de participation est un adversaire sérieux pour Ouattara...’’

Le président de l’Assemblée nationale, Guillaume Kigbafori Soro a animé un meeting, ce samedi 4 avril, à la place Inch’Allah de Koumassi. Au cours dudit meeting, il a invité les militants du Rassemblement des républicains (Rdr) à la mobilisation. Ce meeting, le premier qu il anime en sa qualité de cadre du parti, a servi de cadre pour ce dernier de réconcilier les leaders politiques du Rdr de cette commune.

« Le parti ne vous a pas oubliés. Ne soyez ni frustrés, ni démobilisés car l’adversaire d’en face n’attend que cela pour nous arracher le pouvoir », a lancé Guillaume Soro aux militants de Koumassi venus l’écouter.

Pour lui, les militants doivent rester mobilisés car « seul le taux de participation est un adversaire sérieux pour Alassane Ouattara dans la mesure où les candidats d’en face ne font pas le poids », a-t-il dit.

Poursuivant il a indiqué aux militants qui se disent frustrés que dans la lutte pour la démocratie, il ne saurait y avoir de frustrés car « si le Rdr perd le pouvoir, le même bâton qui servira à frapper les militants mobilisés, frappera également les militants démobilisés et frustrés ». Il a indiqué être « fier du rattrapage du Président Alassane Ouattara, car il est en train de rattraper plus de 15 ans de développement et d’investissement ».

L’ex-leader des forces nouvelles a profité de cette tribune pour revenir sur son passage au sein des structures. « Maintenant que la paix est revenue en Côte d’Ivoire, je reprends ma place au sein du Rdr. J’étais en mission pour mettre fin à l’injustice et comme je ne suis pas un homme qui recule, ni qui hésite, je veux avancer avec vous les militants », a lancé le député de Ferkessédougou.

Les cadres communaux qui étaient en conflit depuis les élections locales ont indiqué avoir mis fin à leur querelle pour le bien du parti. Il s’agit d’un côté de la branche représentée par le ministre Cissé Bacongo et une autre pilotée par le maire Adou Assalé.

Ouattara Ouakaltio
Correspondant communal
In Fraternité Matin
Dimanche 5 Avril 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 05/04/2015 15:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toi, monsieur là ! Pourquoi tu ne te tais pas. Or, tu es un monsieur qui a une corde invisible au cou. Tu ne sais pas ce qui est devant toi, pour demain. Toi, tu es « supposé » un enfant du pays.

Aujourd’hui, on sait qu’Affi est moitié nous et moitié Faso et comme tout est possible, on se méfie donc du supposé !

2.Posté par Akossia Pierre le 06/04/2015 03:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C’est inquiétant pour ce que Soro Guillaume vient de dire, que l’adversaire d’en face n’attend que cela pour nous arracher le pouvoir. Vous voyez l’ampleur de leur inquiétude ?

Voilà le concept moral qui anime ces terroristes, c’est à partir de ce principe que nos dirigeants FPI doivent travailler, et réfléchir pour mieux rebondir. On ne ressent rien en eux, d'aucune notion de partageabilité, absence totale de la démocratie. Ils se proclament en hors la loi !

Malgré leur esprit anticonstitutionnel, on ne doit pas se laisser faire, d’ailleurs, le discours que Soro tient, c’est le transformisme de la république en dynastie.

Est-ce que nous avons le droit de baisser les bras pour ces propos ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/05/2020 | 1229 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2020 | 2487 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 1507 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 1643 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 3138 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire