Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Gueï Thomas (Percussionniste, "fils" de Marie Guiraud) - Ses confidences sur la vie de Rose Marie Guiraud

INTERVIEW - Gueï Thomas est un artiste ivoirien, chanteur et percussionniste vivant en France. Depuis l'âge de 3 ans, il a été recueilli par feue Marie-Rose Guiraud qui l'a élevé, formé pour faire de lui, une célébrité dans le domaine des Arts vivants. Pour beaucoup de proches de l'ex-directrice de l'EDEC, Thomas était le "fils aimé" de la Chorégraphe parmi tous ses enfants. Guei Thomas que nous avons pu joindre, nous fait ici des confidences sur "sa maman" Guiraud et parle de l'hommage que lui et ses compagnons comptent lui rendre bientôt pour honorer la mémoire de cette grande dame la Culture ivoirienne décédée.


"Je dois beaucoup à cette grande dame"

En tant que "fils" de Maman Guiraud, comment vous êtes vous sentis en apprenant la nouvelle de son décès ?

Gueï Thomas : Merci de me donner l'occasion de m'exprimer sur ce sujet qui concerne le décès de Maman Guiraud. Personnellement, j'ai été affecté par la nouvelle de son décès, mais plus grave elle part dans ces conditions difficiles du coronavirus qui bloquent tout le monde. En tant que croyant, je dirai que Dieu seul sait ce qu'il fait pour chaque être humain et j'ai foi en ces décisions.

• On nous dit qu'il y avait un lien très fort entre vous et Rose Marie Guiraud. Pouvez-nous raconter ce lien?

G.T: Le lien qui nous liait est qu' elle avait la danse dans le sang et moi la percussion. L'art est inné en nous, si je peux le dire ainsi. Elle a commencé à 3 ans à pratiquer l'art. C'est pareil pour moi. Donc, on parlait le même langage culturel, artistique et vouait un grand respect pour notre tradition. Je suis l'enfant qu'elle n'a pas eu biologiquement, donc son fils spirituel. Je lui dois beaucoup.

• Vous étiez nombreux à avoir appris chez elle et auprès d'elle, que retenez-vous personnellement de cette grande dame?


G.T : Au niveau apprentissage j'ai appris que croire en soi dans ce que tu fais est primordiale, partagé son savoir est une bénédiction de Dieu dans ton boulot et dans tous les domaines. Surtout ne jamais abandonner et aussi aimer son prochain, ça aide beaucoup spirituellement, mentalement et ça ouvre beaucoup de portes dans ce que tu fais comme boulot et même dans ton foyer

Gueï Thomas (Percussionniste, "fils" de Marie Guiraud) - Ses confidences sur la vie de Rose Marie Guiraud
• On a aussi appris que c'est vous qu'elle avait choisi pour diriger désormais l'école. Est-ce vrai?

G.T: Pour ce qui est de la fondation Guiraud je ne suis pas au courant de cette nouvelle me plaçant à la tête de cette grande école que j'aime et j'aimerai jusqu'à la fin de mes jours. Pour ma part j'espère que cette école existera toujours même après son décès et je sollicite l'aide l'État de Côte d'Ivoire, de trouver un moyen avec la famille pour que ça soit un patrimoine culturel national parce que c'est de là je viens et beaucoup d'artistes se reconnaissent à travers cette école et cette dame qui a beaucoup fait pour notre culture et pour les enfants orphelins ou pas.

• Et si dans son testament c'est vous qui êtiez choisi pour continuer son œuvre. Que feriez-vous ?


G.T : Je ne peux rien dire pour le moment parce que je m'appelle Thomas donc on remet tout entre les mains de Dieu.

• Qu'est-ce que vous prévoyez pour son hommage?


G.T: Pour ces obsèques, on prévoit déjà d'organiser avec la famille et le soutien de plusieurs associations à Paris une veillée artistique après la crise sanitaire. La date sera communiquée en accord avec la famille biologique bien sûr. Après pour Abidjan, on attend la décision qui sera prise par la famille, la direction de l'école et le gouvernement pour venir au pays pour lui rendre un hommage digne de son nom.

Réalisée par José Teti
Correspondant permanent à Abidjan

Lundi 4 Mai 2020
La Dépêche d'Abidjan



Arts et Cuture
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 19/02/2020 | 1641 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/04/2019 | 2224 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 29/12/2015 | 2833 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/11/2015 | 3787 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/10/2015 | 2378 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/04/2015 | 2137 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/02/2015 | 3916 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 21/02/2015 | 3282 vues
44444  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/01/2015 | 2442 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/01/2015 | 2336 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/11/2014 | 2100 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire