Connectez-vous S'inscrire

Ghana : le président Nana Akufo-Addo refuse le programme d’aide financière du FMI


Le Ghana ne compte plus prolonger le programme d’aide financière du FMI dès cette nouvelle année 2018. Selon le président Nana Akufo-Addo, le gouvernement compte sur sa stratégie de relance économique et d’industrialisation pour réduire la dépendance budgétaire du Ghana aux ressources extérieures.

En effet, le 18 juillet 2017, lors de la présentation du point sur la situation socioéconomique et politique du pays, le président ghanéen avait annoncé, que le programme d’aide du FMI dont bénéficie le pays ne sera pas reconduit à son expiration en avril 2018.
Alors que jusque-là le gouvernement a fait entendre qu’il espère prolonger le programme d’assistance financière d’au moins six mois, afin notamment de poursuivre la mise en œuvre de la stratégie de relance économique, Nana Akufo-Addo a annoncé qu’à la fin de l’échéance convenue, le pays mettra fin au plan de sauvetage approuvé en 2015 et pour trois années par le FMI, en contrepartie de la mise en œuvre de réformes structurelles destinées à permettre au pays de faire face à la dégradation de ses indicateurs macro-économiques.

Le gouvernement Akufo-Addo n'a pas l'intention d'étendre le programme du FMI, et le budget de novembre prochain sera le dernier budget au titre de ce programme, car nous comptons développer notre propre stratégie et ne plus dépendre de ressources externes pour financer notre budget.
Le jeudi 8 Février dernier, devant le parlement, Nana Akufo-Addo a confirmé son intention de ne plus avoir recours à l’assistance du FMI. Rapporté par, agenceecofin, Nana Akufo-Addo a déclaré : « Je suis ravi d’annoncer que le programme appuyé par la facilité élargie de crédit qui a débuté en 2015 et qui est soutenu par le FMI, prendra fin cette année ». Ajoutant que « la performance macroéconomique relativement bonne en 2017 soutiendra fortement la réussite de ce programme ».

Il poursuit en disant, « Nous sommes déterminés à mettre en place des mesures pour assurer l’irréversibilité et maintenir la stabilité macroéconomique, afin que nous n’ayons aucune raison de demander à nouveau l’assistance de cette puissante organisation mondiale ».
Lire la suite
Mardi 13 Février 2018
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE | EN RÉGION



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 2159 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3224 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 2789 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 5562 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 4871 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/04/2015 | 3185 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 28/12/2014 | 3910 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire