Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Gagnoa : Un répétiteur sodomise ses élèves en garantie de leur succès au Bac

L’étudiant Tohouri Kapo Justin, 26 ans, a réussi à manipuler quatre lycéennes en classe de Terminale à Gagnoa, en parvenant à leur soutirer de l’argent et à les sodomiser, leur faisant croire qu’il pouvait ainsi, grâce à ses pouvoirs mystiques, leur faire obtenir le baccalauréat (BAC).


Poursuivi devant le tribunal de première instance de Gagnoa sous les chefs d’accusation d’escroquerie portant sur des numéraires et d’harcèlements sexuels, Touhouri Justin a reconnu les faits.
 Dans le courant du premier trimestre de l’année scolaire écoulée, l’étudiant rôde autour des collèges et lycées de Gagnoa, en quête uniquement de jeunes filles en classe de Terminale A à qui il se présente comme un répétiteur capable de les encadrer et les aider à réussir brillamment au BAC.
 Il parvient à convaincre quatre lycéennes âgées de 19 à 21 ans à accepter de le prendre comme répétiteur, et les encadre tantôt en groupe tantôt individuellement. Pour faire mordre l’appât à ses victimes, Touhouri Justin a fait des démonstrations de pouvoirs mystiques, selon trois d’entre elles, venues témoigner à la barre du tribunal.
  A sa première victime, K M,  il a frotté des feuilles de plantes malaxées sur son front et sa poitrine en la rassurant qu’à partir de cet instant son intelligence était appelée à croître et à lui garantir un succès  au baccalauréat et à devenir une personne riche et respectée roulant carrosse, comme de nombreuses femmes riches aujourd’hui qui sont, selon lui, auparavant passées par ces rituels.
 Le répétiteur a posé comme seconde exigence pour que le rituel soit un succès total, que la jeune fille accepte de se soumettre à la sodomie sans laquelle, a-t-il expliqué, le rituel reste inachevé et devient un danger pour la victime qui s’expose infailliblement à la stérilité et à la  folie.
 Mlle K. M. n’a pas hésité longtemps à se soumettre et à accepter de se faire sodomiser par son répétiteur en pleine nature, dans la brousse.
 A deux autres jeunes filles de Terminale A que le répétiteur mystique a appâtées séparément, celui-ci leur a fait prendre des cailloux qui après quelques incantations se sont transformés au bout de quelques minutes en graines d’arachides qu’il à fait manger à ses victimes en leur promettant les mêmes succès.  
 En dépit de l’exploit celles-ci ont longuement hésité à céder à la seconde exigence. Mais par un harcèlement de jour comme de nuit, Touhouri fait appeler les jeunes filles par un individu qui se présentait à elles comme son maître spirituel, et exigeait qu’elles achèvent le rituel sous peine de stérilité et de folie.
 Trois des quatre victimes de Touhouri ont confié avoir cédé à toutes ses exigences, comme si elles étaient hypnotisées, sans être capables de rien lui refuser. Ce, au point que, selon l’une d’entre elle, il suffisait que Touhouri lui demande de venir en brousse pour se faire sodomiser qu’elle accourait aussitôt en laissant un jour le devoir de classe qu’elle était en train de faire pour se rendre au lieu du rendez-vous et revenir après poursuivre le devoir une fois l’acte accompli.
 Ainsi, tout au long de l’année scolaire, en plus de ces harcèlements sexuels, le répétiteur indélicat a soumis ses victimes à tous ses désirs et leur extorqué de l’argent, dont au total 600 000 FCFA à la 1ère victime, 220 000 FCFA à la 2ème et 11 000 FCFA à la 3ème. La quatrième n’a pas accepté de venir témoigner.
 Mais le pot-aux-roses est découvert par les jeunes filles quand leur répétiteur commun s’absente pour un voyage à Abengourou. Elles se rendent compte qu’elles sont soumises au même stratagème de Tohouri et portent plainte à la gendarmerie, le 5 juin.
 En reconnaissant les faits, Tohouri Justin a confié aux juges avoir adopté cette stratégie d’escroquerie pour se faire de l’argent afin d’aller postuler à des concours pour un emploi.
 Le Tribunal l’a condamné à trois ans de prison ferme et 500 000 FCFA d’amende, et à rembourser aux victimes les sommes extorquées.
Seule la victime qui a déboursé 11 000 FCFA a réussi à son baccalauréat série A2.



AIP
Samedi 27 Juillet 2013
La Dépêche d'Abidjan



Insolite
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/11/2014 | 14916 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire



Facebook

Partager ce site