Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

GABON : L’UNION AFRICAINE CONTREDIT LA FRANCE ET DEMANDE LE RECOURS À LA COUR CONSTITUTIONNELLE

Au moment où la France crie partout qu'il faut afficher les résultats par bureau de vote, l'Union africaine demande qu'on respecte la loi gabonaise qui veut que les contestations se fassent auprès de la Cour constitutionnelle.


Au moment où la France a clairement emprunté la voie de la partialité en allant dans le sens de Jean Ping, l’Union africaine choisit celle de la légalité. En effet, le président en exercice de l’UA, Idriss Deby Itno, a purement et simplement demandé à l’opposition et au parti au pouvoir de "privilégier le dialogue et la concertation dans le strict respect des procédures légales et constitutionnelles".

Le président Deby a aussi proposé la médiation de l’Union africaine et appelé les candidats à recourir aux "instruments pertinents de l'UA, pour trouver une solution à la crise née du contentieux électoral".

C’est une position que l’on peut qualifier d’historique, puisque l’Union africaine a souvent été influencée par les pays occidentaux. Or, aujourd’hui, cet appel à recourir aux voies légales gabonaises tranche avec ce que veut imposer la France qui, sous-couvert de l’Union européenne, s’est rangée dans le camp de Jean Ping. La France demande, en effet que les résultats soient affichés bureau de vote par bureau de vote. Exactement, ce que souhaite Jean Ping qui ne veut pas aller devant la Cour constitutionnelle.

Il s’agit d’une procédure que ne prévoient ni la Constitution, ni la loi électorale gabonaises. En effet, en cas de contestation des résultats, les candidats peuvent faire un recours devant la Cour constitutionnelle comme c’est le cas dans tous les pays francophones d’Afrique.

Beaucoup se posent d’ailleurs la question de savoir pourquoi La France veut, aujourd’hui, qu’on procède à un recomptage des voix, alors qu’en 2010, lors des élections ivoiriennes, elle s’était catégoriquement opposée à la demande formulée alors par Laurent Gbagbo.

A l’époque, Jean Ping, alors président de la Commission de l’Union africaine, avait clairement refusé au président ivoirien Gbagbo le droit au recomptage. Mais, aujourd’hui, les choses ont tourné, la France et Jean Ping ont des positions qui font sourire les observateurs.

dakaractu.com
Lundi 5 Septembre 2016
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par ange le 05/09/2016 16:28 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ado,la france et jean ping sont tous des fiotes

2.Posté par omar le 07/09/2016 19:40 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Commentaire *jean ping monsieur afrique le nouveau jacque toccard l enfant chouchou de la francafrique tu sera enterre au.gsbon a jamais ..

3.Posté par Lallogo Franck le 07/09/2016 23:25 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les gabonais doivent prendre conscience de la situation qui regne dans le pays. pensez a ce qu'a dit l'un de nos leaders:« si vous voyez l'Occident m'applaudir, c'est que je vous aurais vendu.»

4.Posté par dream le 08/09/2016 08:49 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout ça, c''est la faute des africains et des gabonais en particulier. Qui vous a dit que dans vote, y a transparence. L''Afrique doit s''éloigner de cette soit disante démocratie qui ne fait que nous diviser, et aller à autre système de gouvernance.

5.Posté par Ab.Aziz le 08/09/2016 12:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un proverbe dit: "Le mal revient toujours sur celui qui le commet'

6.Posté par ba Moussa le 08/09/2016 21:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
cette situation de crise au Gabon n''est pas nouvelle l''Afrique doit songer a consolider et à renforcer davantage leurs systèmes électoraux afin d''assurer la paix et la stabilité en Afrique condition sinaquanone à tout développement c''est regrettable

7.Posté par ab le 09/09/2016 11:28 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les gabonais doivent vite prendre conscience surtout(mr jean ping) et ne pas laisser la france ns diviser.s''''il aime son peuple il doit abandonner et se preparer pr les elections avenirs.fait comme blaise compaore qui a ts laisser pr partir pour plus

8.Posté par Bouma Nagalo le 09/09/2016 13:47 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Jean PING doit prendre conscience et le plus tot possible. S''il a refuse la requette de L. GBAGBO en 2010 pour ce meme cas,qu''il sache que Bon DIEU ne dort pas. Abbat la france et ces espions qui veulent destabiliser l''AFRIQUE.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 1058 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2210 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2013 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 966 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


CÔTE D'IVOIRE - 2017 EST EN TRAIN DE NOUS FAIRE SES ADIEUX : Les 10 engagements pris par Alassane Ouattara 1. «A pr… https://t.co/D3Y1tyb1JK

Facebook

Partager ce site