Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Front populaire ivoirien: Le successeur légitime d’Affi N’guessan connu le 30 avril prochain


Front populaire ivoirien: Le successeur légitime d’Affi N’guessan connu le 30 avril prochain
Le successeur d’Affi N’guessan sera connu le 30 avril prochain. Ceux qui se réclament dépositaires du parti de Laurent Gbagbo en ont décidé ce samedi 21 mars 2015, au cours d’une session ordinaire du Comité Central du Front Populaire Ivoirien (Fpi), présidée par le Président par intérim, le camarade Abou Drahamane Sangaré. Comme preuve de cette détermination d’écarter complétement Affi N’guessan à la tête du Fpi, le comité a annoncé la tenue de la 3ème session extraordinaire, le 30 avril 2015 à Mama, afin de doter le parti d’organes dirigeants légitimes et a donné son accord pour la nomination des camarades Sébastien Dano Djedje, Ettien Amoikon Henri et Jocelyne Ipou, en qualité de Président, 1er Vice-président et 2ème Vice-présidente du 3ème Congrès Extraordinaire. «A charge pour le bureau ainsi constitué, de mettre en place un Comité d’organisation dans le strict respect des dispositions statutaires », peut-on lire dans le communiqué final ayant sanctionné la rencontre du samedi. Par ailleurs, les partisans d’Abou Drahamane Sangaré se sont insurgés contre certains agissements de Pascal Affi N’guessan, notamment les assignations en justice contre des cadres du Parti. « Le Comité Central s’insurge contre cette propension de l’ancien président du Parti à faire intervenir la justice dans les affaires du Fpi et contre l’immixtion intempestive du pouvoir dans les affaires privées du Parti, ce qui constitue une tentative maladroite d’affaiblissement de la démocratie et de bâillonnement de l’opposition », dénoncent les militants. Aussi le comité central rappelle-t-il que dans une démocratie, le gouvernement en place ne choisit pas son opposition, celle avec laquelle il veut dialoguer ou entrer en compétition électorale. Il souligne, enfin, que le rôle attendu du gouvernement par les partis politiques dans le contexte sociopolitique, c’est de garantir la paix sociale et de créer les conditions d’une compétition saine pour la conquête et l’exercice du pouvoir conformément à la loi, et non de créer des foyers de tensions inutiles en prenant parti dans une crise à l’intérieur d’une organisation politique. «Le Fpi ne saurait accepter longtemps cette grave dérive liberticide et met le Gouvernement en garde contre la perpétuation de telles pratiques», menacent. Outre le cas Affi, les partisans d’Abou Drahamane Sangaré se sont appesantis sur les dossiers judiciaires, notamment les procès du Président Laurent Gbagbo et de Blé Goudé à la Cour pénale internationale (Cpi). A ce propos, les militants ont été invités à cultiver la persévérance, la solidarité et la cohésion.

H.K. in Le Sursaut
Lundi 23 Mars 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 1905 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 2007 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 3934 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/12/2019 | 770 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/12/2019 | 802 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire