Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER

Déclaration du Procureur de la CPI, Mme Fatou Bensouda, sur les violences préélectorales et la montée de tensions intercommunautaires : «Les violences connues en Côte d’Ivoire lors de la première crise pré et post-électorale de 2010 ne doivent pas se Côte d’Ivoire - Désobéissance civile : « Tidjane Thiam rejoint l'opposition » (Affi N’guessan) Côte d’Ivoire - Evènements de Dabou : Le ministre Emmanuel Essis aux côtés des familles éplorées et des blessés Le respect de la Constitution ivoirienne est aussi important que la compassion de l’Église pour les homosexuels Côte d’Ivoire - Gnamien Konan à Ouattara : « Le temps presse, et c’est vous qui détenez le bouton de l’affrontement général » Trente ans après l'avènement du Zouglou, Axel Illary, le journaliste et documentariste est parti caméra au poing pour raconter sa véritable histoire. Côte d’Ivoire - Affi N’guessan : « Nous réclamons l’ouverture d’une enquête internationale sur les crimes commis par Ouattara et ses milices » Côte d’Ivoire - Aboisso : Pose de la première pierre du lycée professionnel d’Adaou QUESTION RÉPONSE AVEC DOUMBI FAKOLY - QUELLE EST LA RELIGION QUE PRATIQUAIENT NOS ANCÊTRES ? Côte d'Ivoire -  "Guillaume Kigbafori Soro, ses camarades des Forces Nouvelles et les ex Comzones affirment qu’ils ont financé Alassane Ouattara du temps de la rébellion."







France - La justice ouvre une enquête sur des messages racistes publiés sur un groupe Facebook de policiers


Ces messages haineux, racistes, sexistes et homophobes, ont été repérés sur un groupe privé rassemblant plus de 7 000 membres des forces de l'ordre, dont une large majorité de policiers, selon le site Streetpress.

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire sur des messages racistes publiés sur Facebook et attribués à des membres des forces de l'ordre, vendredi 5 juin. Ouverte pour "injure publique à caractère raciste" et "provocation publique à la haine raciale", elle a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP). Le parquet a été saisi par le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, après la publication d'une enquête de Streetpress sur un groupe Facebook, "TN Rabiot Police Officiel", rassemblant 7 760 membres, dont une majorité de policiers et quelques gendarmes.

Les captures d'écran réalisées par Streetpress montrent de très nombreux messages haineux, racistes, sexistes et homophobes échangés entre membres des forces de l'ordre. Certains tournent en dérision la mort de jeunes hommes au volant de leur moto-cross ou insultent la chanteuse Camélia Jordana, qui a récemment dénoncé les violences policières. "S'ils sont avérés, ces propos inacceptables sont de nature à porter gravement atteinte à l'honneur de la police et de la gendarmerie nationales", a commenté l'entourage de Christophe Castaner. Le ministre avait promis mercredi une "sanction" pour "chaque faute, chaque excès, chaque mot, y compris des expressions racistes" au sein des forces de l'ordre.
Lire la suite
Samedi 6 Juin 2020
La Dépêche d'Abidjan



Société
Notez

Politique | Interviews | Faits et Méfaits | En Région | Société



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 04/07/2020 | 205 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 21/06/2020 | 297 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 16/06/2020 | 156 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 14/06/2020 | 229 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 06/06/2020 | 327 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 20/05/2020 | 1520 vues
00000  (0 vote)