Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

France - Justice - Une compagne de Guillaume Soro poursuivie pour "traite d'êtres humains"

Une compagne de Guillaume Soro, président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire, est jugée lundi à Nanterre pour "traite d'êtres humains", soupçonnée d'avoir employé deux gardes d'enfants en région parisienne sous la contrainte et contre une rémunération misérable.


Les faits se sont déroulés de 2007 à 2010. Guillaume Soro, alors Premier ministre ivoirien, et une de ses compagnes ont un enfant, né en février 2006, atteint d'hémophilie. Ils organisent plusieurs séjours à Paris pour que le garçon soit soigné et demandent à cette occasion à une nourrice de les accompagner.

Deux femmes, originaires du Burkina Faso, resteront respectivement six mois (d'avril 2007 à août 2008) et treize mois (d'octobre 2008 à mars 2010) en France à l'occasion de différents séjours. "Elles pensaient ne devoir s'occuper que du jeune malade. En fait, elles se levaient à l'aube, travaillaient jusqu'à 23 heures et étaient en charge de toutes les tâches ménagères, des courses, des repas", raconte leur avocat, Me David Desgranges.

"Malgré des journées de travail considérables, elles n'étaient rémunérées qu'à hauteur de 45 euros par mois, ne pouvaient pas sortir librement, n'avaient aucun jour de repos et ne mangeaient que du riz ou les restes", ajoute-t-il. Les deux femmes subissent aussi "des humiliations verbales" et "des pressions constantes": leurs papiers d'identité sont confisqués, leur salaire pas toujours versé, selon l'accusation.

Une situation que conteste la défense. "Ma cliente n'a certes pas strictement respecté le droit du travail en omettant notamment de déclarer ses employées, mais je réfute toute atteinte à la dignité humaine", souligne Me Jean-Paul Benoît. "Il est faux de dire que leurs passeports ont été confisqués. Elles se sont rendues plusieurs fois au Burkina Faso à cette époque et avaient tout loisir de ne pas retourner travailler chez cet employeur", ajoute le conseil.
Lire la suite
Dimanche 7 Septembre 2014
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par honore le 07/09/2014 21:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je ne suis pas surpris : nous avons connaissance de l'adresse a STE PRIT du pavillant du tueur en surveillance perso ,car SORO on ne te louperras pas le jour j ou bien la CPI .
il n'y a pas d'audre solution pour le TUEUR qui vient salire notre pays la FRANCE

2.Posté par honore le 07/09/2014 21:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je ne suis pas surpris : nous avons connaissance de l'adresse a STE PRIT du pavillant du tueur en surveillance perso ,car SORO on ne te louperras pas le jour j ou bien la CPI .
il n'y a pas d'audre solution pour le TUEUR qui vient salire notre pays la FRANCE

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 1186 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2212 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2017 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 968 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


La politique ivoirienne est sale En politique, comme dans toutes les compétitions (artistique, sportive…), on ne fa… https://t.co/7Xn2BXCRRO

Facebook

Partager ce site