Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Forces armées de Côte d'Ivoire : Plusieurs morts suspectes à Zambakro - Une enquête diligentée

Face à la mort, en cascade d'élèves-officiers dans des conditions suspectes, voire troubles à l'Ecole des forces armées de Côte d'Ivoire ( Efa), le Tribunal militaire d'Abidjan ( Tma) vient d'ouvrir une enquête, en vue d’élucider les circonstances exactes de ces décès, avons-nous appris le 8 novembre 2017, de sources internes à l’École des Forces armées de Zambakro, dans le District de Yamoussoukro.


Selon un officier supérieur en service à l'Efa, c'est suite à une alerte du Commandant de la 6ème légion de gendarmerie à Yamoussokro, que le Tribunal militaire d'Abidjan s'est saisi de ce dossier. Le lieutenant-colonel, commandant la 6ème légion a instamment demandé au Tribunal militaire d'Abidjan d'ouvrir, d'urgence, « une enquête sur la mort suspecte d'un élève-officier, nommé N'Guessan René Morel, élève-officier de l’École des Forces armées de Zambakro, décédé à la suite de son admission à l'infirmerie de l'école ». Cet élève-officier de 28 ans a trouvé la mort, le 31 octobre 2017 dans des conditions pour le moins intrigantes. Six jours seulement après avoir intégré l’École, le 28 octobre 2017, il est passé de vie à trépas.
Mais, il ressort de l'enquête préliminaire menée sur place par le Commissaire du Gouvernement, le procureur militaire Ange Kessy Kouamé, toujours selon notre source, que le corps de l'élève était méconnaissable. Il était lacéré et couvert de plaies béantes, notamment, au niveau de la partie postérieure du bassin et plusieurs éraflures étaient observables sur son dos, ses bras, son cou, ses jambes et au visage. L'enquête partielle en a donc conclu « à une mort violente ». Pour en avoir le cœur net, le commissaire du gouvernement, poursuit notre source, face aux déclarations contradictoires du personnel soignant (médecins et infirmiers) qui a reçu l’infortuné élève-officier, a ordonné, le 6 novembre 2017, le transfert du corps à l'Institut médico-légal en vue de la pratique d'une autopsie.
Lire la suite
Lundi 13 Novembre 2017
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE | EN RÉGION



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2019 | 1773 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/06/2019 | 1580 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 2664 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/03/2019 | 1747 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire