Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Football : fin de la ligue 1 / L’intouchable Séwé ! - L’Asec avance, l’Afad recule - Le surprenant Sporting et les autres


Football : fin de la ligue 1 / San Pedro confirme sa suprématie


San Pedro continue d'être la capitale du football ivoirien. Ainsi en a décidé le club portuaire du Séwé Sport de San Pedro. Pour la deuxième saison consécutive, l'équipe d'Eugène Diomandé a dominé partenaires et adversaires pour se hisser sur le toit de la Côte d'Ivoire. Un sacre qui vient couronner une saison de ligue 1 riche en couleurs et en enseignements. Retour sur une saison qui sans faire de grosses surprises, a été très disputée.


L’intouchable Séwé !


Champion en titre, le Séwé sport de San Pedro vendait chèrement sa peau dans cette ligue 1 organisée par la ligue professionnelle. Elle l'a vendue tellement cher que personne n'est parvenu à la lui prendre. Après une entame difficile, le Séwé a repris le contrôle des opérations à mi-parcours de la saison. Pour ne plus rien lâcher jusqu'à la fin. Un groupe solide, une bonne organisation et un environnement maitrisé sont les secrets du club portuaire qui a fait de l'ombre aux clubs de la capitale économique ivoirienne qui dominaient ordinairement le football local. Le Séwé, c'est le portrait tout craché du vrai champion. Un bon gardien, Gbohouo Sylvain qui a été sélectionné en équipe nationale, une bonne défense, un milieu conquérant et une attaque qui crache du feu. Assalé Roger (7 buts), Ocansey (l'un des meilleurs passeurs de la L1) et Zougoula (13 buts) sont ce qui se fait de mieux en matière d'attaquant. Mieux, les « Pedristes » ont démontré que leur double titre de champion de Côte d'Ivoire est loin d'être usurpée par leur qualification pour la phase de poule de la ligue africaine des champions. Le Séwé est le champion. Un très beau champion.

Le surprenant Sporting et les autres


La bonne surprise de cette ligue 1 est venue de Gagnoa. Le promu du Fromager a surpris plus d'un dans cette ligue professionnelle. Le Sporting avait annoncé les couleurs en ligue 2 et surtout lors du carré d'as avant la montée. Et une fois en L1, la formation du centre ouest a tenu l'échange. Surprenant leader pendant la quasi-totalité de la première phase du championnat, le SC Gagnoa a finalement lâché du lest. Mais pas totalement. Car les poulains de Haidara Souhalio terminent à une honorable quatrième place et sont toujours en course pour la coupe nationale. Que dire des autres clubs ? Sinon qu'ils ont fait du sur place. L'AS Denguélé, l'ASI d'Abengourou, l'USC Bassam, le CO Korhogo, la SOA, le Stella et la JCAT ont réussi à se maintenir. Pas plus.

L’Asec avance, l’Afad recule


En attendant de connaitre le vainqueur de la Coupe nationale, l'Asec mimosas et l'Afad sont les deux autres formations qualifiées pour défendre les couleurs ivoiriennes sur le continent. Les jaune et noir de l'Asec mimosas ont fait mieux que la saison écoulée. En effet, les pensionnaires de Sol Béni ont terminé à la deuxième place. Ce qui leur permet de retrouver la ligue des champions. Contrairement à la saison écoulée où les mimosas avaient fini troisième et s'étaient contentés de la coupe de la confédération. Toutefois, cette qualification ne peut pas excuser la saison en dent de scie des jaune et noir. Meilleur de connaitre sa deuxième saison sans titre. Même si Gigi et ses garçons sont encore en lice pour détrôner le Stella qui détient la coupe nationale, ils doivent se remettre en question s'ils veulent prendre au Séwé son bien.
De son côté, l'Afad a fait le chemin contraire par rapport l'Asec. Deuxièmes la saison dernière, les Académiciens ont reculé d'un cran pour terminer cette ligue 1 à la troisième place. Conséquence, ils ne seront pas engagés sur la ligue des champions mais sur la coupe de la confédération. Annoncée comme le grand animateur de ce championnat, l'Afad a alterné le bon et le moins bon. Avec à la clé le limogeage de Soccoia Lionel. Toutefois, la place de troisième n'est pas aussi mauvaise que ça. Mais il leur faudra davantage si l'Afad veut devenir un grand d'Afrique.

Les adieux de l’Efym et de Bingerville


La nouvelle saison de la ligue 1 s'écrira sans les banlieusards de l'ESB et les Ecoliers de l'Efym. Ces deux formations, lanternes rouge à l'issue de la fin de la L1 sont admis à faire valoir leurs droits en ligue 2. Une grosse désillusion pour ces deux équipes qui ont très souvent produit du bon jeu. Hélas, le beau jeu seul ne suffit pas et il fallait engranger des points. Ce qui a manqué à l'ESB et l'Efym qui retournent au purgatoire. Ils seront remplacés dans l'élite par l'AS Tanda et le CO Bouaflé qui ont dominé la ligue 2.

Trois questions à… / Lassana Palenfo (Président de l’ACNOA) : “Il faut se battre contre la fuite des athlètes”

Le Patriote : Quel bilan faites-vous après huit années à la tête de l'Association des Comités Nationaux Olympiques d'Afrique (ACNOA) ?


Lassana Palenfo : Nous avons essayé d'apporter plus de développement au niveau de la gestion des comités nationaux olympiques par des soutiens administratifs, techniques et financiers. Au point de vue organisationnel, nous avons mis l'accent sur l'autonomie des zones pour nous rendre compte de la capacité de chacune d'elle. Au deuxième mandat, nous avons fait des jeux continentaux. Nous en avons fait au Maroc qui a connu un grand succès. La deuxième compétition aura lieu en mai prochain au Botswana. Nous avons participé à toutes les grandes compétitions. En marge des JO de Londres, nous avons organisé un village africain pour promouvoir nos cultures et nos produits. Ici même à Abidjan, nous avons réussi à organiser une conférence sur la problématique des meilleurs athlètes et encadreurs. Nous n'avons pas été satisfaits des résultats des JO de Londres où nous sommes allés en deçà de 40 médailles. Nous devons donc mieux préparer les athlètes et les encadreurs pour Rio.



L.P : Après deux mandats, l'olympisme africain a décidé de vous accompagner encore pour un troisième. Comment appréciez-vous cette décision?



L.P : C'est un geste qui me va droit au cœur et je tacherai de redoubler d'efforts pour être à la hauteur de cette grande confiance placée en ma personne. Ce qui veut dire qu'il faudra travailler davantage pour que l'Afrique soit présente dans toutes les disciplines. Il faudra également se battre contre la fuite des athlètes. Le problème à ce niveau est économique. Il faut donc rechercher les moyens pour que nos athlètes aient le minimum pour se prendre en charge et s'occuper de leur famille. Si cela est fait et s'ils s'aperçoivent que leur avenir est garanti même après leur carrière, ils ne disparaîtront plus dans la nature.



L.P : Quelles sont les attentes de ce congrès ?



L.P : Pendant 48 heures, le mouvement sportif mondial sera sur les bords de la lagune Ebrié. C'est un honneur pour la Côte d'Ivoire. Ce congrès va permettre à de hautes personnalités de l'olympisme mondial de découvrir la Côte d'Ivoire et de savoir que la paix est totalement revenue. Nous devons donc démontrer notre sens de l'organisation et prouver à tous nos visiteurs que notre pays est une terre d'accueil. 

KL

IN LE PATRIOTE
Mardi 16 Juillet 2013
La Dépêche d'Abidjan



Sports
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 02/05/2020 | 1635 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/09/2016 | 1718 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2015 | 2465 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 07/07/2014 | 2363 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/06/2014 | 1527 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 03/06/2014 | 2513 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 03/06/2014 | 2411 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 14/06/2013 | 2389 vues
44444  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 07/05/2013 | 3086 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/01/2012 | 2830 vues
00000  (0 vote)