Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Football / Débat télévisé du samedi 08 mai : Pourquoi Kuyo Téa Narcisse a fait faux bond

Le président de l’Africa Sport d’Abidjan, Kuyo Téa Narcisse a défrayé la chronique le week-end dernier suite au fiasco enregistré au Press Club prévu en direct à la RTI et surtout sa volonté de poursuivre les travaux du siège du club, sis à Treichville.


photo : DR
photo : DR
«Le football ivoirien à la croisée des chemins », thème pour lequel le président Kuyo Téa Narcisse devait être face à la nation, pour dire sa part de vérité, le samedi 08 mai 2010 ( 15heures à 18heures en direct de la RTI Première chaîne), n’a pas pu se tenir. L’émission a été reportée à la dernière minute, au grand dam des téléspectateurs qui ont attendu en vain cette sortie express de « Cercueil ». Dans le camp de Kuyo, l’on évoque un problème technique (studio occupé au niveau de la télévision) pour justifier ce faux bond. Et c’est le patron des vert et rouge, qui l’a même dit au cours de la cérémonie à l’honneur de Sery Wawa, vendredi dernier. Faux, clame-t-on au niveau de la RTI. Une source bien introduite indique que les dirigeants Aiglons avaient obtenu un passage à la télévision ce mois de mai. Voulant faire d’une pierre deux coups, ils ont combiné le passage au Press Club de l’UNJCI. Problème, dans la mesure où une émission en direct nécessite de gros moyens et surtout du temps. Dans le cas de l’Africa, le service sport de la RTI était devant le fait accompli et ne pouvait rien faire à part improviser. L’improvisation rimant avec bricolage, au dernier moment, tout a foiré. « Pour l’émission, il fallait payer deux millions FCFA, chose qui n’était pas un problème. Ce qui a fait avorter l’émission, c’est le fait que les initiateurs se soient précipités. Même si le DG donne son accord, ce n’est pas lui qui fait l’émission. A la RTI, nous avons tout fait pour faire l’émission, mais à la dernière minute, il n’y avait pas de studio disponible pour le direct. Les gens ont voulu que nous le fassions dans un hôtel au Plateau, mais nous ne disposons pas de moyens techniques pour un tel projet. C’est la précipitation qui a fait avorter l’émission. Parce que tout se prépare dans le temps », a expliqué un journaliste de la RTI. Un véritable revers pour Kuyo Téa Narcisse qui misait sur cette aubaine pour poser les bases de son Conseil des présidents de clubs de Côte d’Ivoire. Une structure qu’il a créée pour dit-il, défendre les intérêts de ses pairs et jouer un rôle prépondérant dans le développement du foot ivoirien. En tout cas, ses détracteurs se moquent à souhait de lui après la non tenue de l’émission télévisée. « Il allait dire quoi même ! Qu’il montre les membres de son bureau avant de faire une publicité », a confié un membre influent de la conférence des présidents de clubs. Le Press Club de l’UNJCI qui a pour invité Kuyo Téa Narcisse aura-t-il lieu avant la coupe du monde 2010 ? Personne n’ose en parler véritablement. Outre ce fiasco légendaire, le président Kuyo Téa Narcisse suscite l’étonnement auprès de nombre de ses sympathisants. En effet, Les supporters du club n’arrivent pas à expliquer l’empressement du président à vouloir poursuivre la construction du siège de l’Africa Sport d’Abidjan à Treichville. « C’est lui-même qui avait dit que si on construisait le siège sur le site de Treichville, dans 10 ou 15 ans, il s’écroulerait. On ne comprend plus rien. Le doyen Cheickna Sylla n’a-t-il pas offert un terrain de 27 hectares à l’Africa Sports d’Abidjan sur la route de Grand-Bassam ? Pourquoi engloutir de l’argent à Treichville ? », tancent déjà des supporters vert et rouge. Pour ces derniers, le président Kuyo Téa Narcisse cherche à protéger son pouvoir. « Ce n’est pas ça qu’on appelle construire son club. Il peut louer un local où il veut pour en faire le siège du club. Ce serait même salutaire. Mais qu’il ne nous blague pas de la sorte. Personne n’est dupe à l’Africa », crie déjà un de ses anciens collaborateurs, qu’il a mis à l’écart depuis l’arrivée de Tiacoh Eric et autres Dacoury. La tâche de Kuyo Téa Narcisse est difficile, tant à l’Africa qu’au Conseil. « Cercueil » doit-il continuer la marche sur ces deux fronts ? L’avenir nous situera.

Avec le partenariat de L'Intelligent d'Abidjan / par Annoncia Sehoué
Lundi 10 Mai 2010
La Dépêche d'Abidjan



Sports
Notez

Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 02/05/2020 | 1605 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/09/2016 | 1711 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2015 | 2462 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 07/07/2014 | 2359 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/06/2014 | 1525 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 03/06/2014 | 2510 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 03/06/2014 | 2409 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 14/06/2013 | 2386 vues
44444  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 07/05/2013 | 3083 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/01/2012 | 2824 vues
00000  (0 vote)