Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Femua 2013: Gi-gan-tes-que était la cérémonie de clôture à Abobo

Les lampions se sont éteints sur la sixième édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua). L’apothéose de ce rendez-vous qui allie danse des cultures et actions sociales et humanitaires, a eu lieu le dimanche 14 avril 2013, à Abobo, où se sont produits plusieurs artistes nationaux et internationaux dont le groupe Magic System.


A’salfo et ses camarades de Magic System ont assuré le show lors de l’apothéose
A’salfo et ses camarades de Magic System ont assuré le show lors de l’apothéose

Fait marquant de cette cérémonie de clôture, le ministre d'Etat-ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, parrain du Femua cuvée 2013, invité sur le podium, a profité de l’occasion pour saluer le député d’Abobo, Kandia Camara et son homologue des mines et l’énergie, Adama Toungara, maire sortant d’Abobo. Qui est en lice pour les élections municipales sous la bannière du Rassemblement des républicains (Rdr). Les Magiciens avec à leur tête, A’salfo, ont, durant plus d’une heure de spectacle, apporté du baume au cœur des populations d’Abobo, cité d’Abidjan ayant le plus souffert des affres de la crise post-électorale qui a secoué la Côte d’Ivoire au lendemain du scrutin de novembre 2010.

Une belle brochette d’artistes ivoiriens et d’ailleurs, ont accompagné la bande de Magic System à cette croisade de partage et d’amour. Il s’agit entre autres, d’Alif Naaba du Burkina Faso, du doyen Sam Fan Thomas du Cameroun, de l’ex-bassiste de Tangara Speed Ghôda, Charly Yapo, de Dj Mix, des Patrons. Cette soirée a tenu toutes ses promesses notamment en termes d’affluence, de sécurité et de show. A l’instar de la commune chère au premier magistrat Adama Toungara, la cité de Cocody notamment l’établissement le Live 7 a abrité un show-case ce même jour dans la soirée avec comme invité un monstre sacré de la musique congolaise, JB M’Piana. Celui-ci, a permis à la clientèle de cet espace de passer une soirée langoureuse garnie aussi bien de rumba que de N’dombolo sous le regard bienveillant d’Hamed Bakayoko, un féru de cette musique. Bien avant, le jeudi 11 avril, l’honneur est revenu à Alif Naaba d’ouvrir le bal de ces soirées privées. Ensuite, ce fut le tour de Dobet Gnaoré et de Charly Yapo, de prendre respectivement le relais les vendredi 12 et samedi 13 avril 2013.



DIARRA Tiémoko in Soir info






Mardi 16 Avril 2013
La Dépêche d'Abidjan



Musique
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Littérature | Cinéma | Musique