Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Face aux critiques de l’opposition/ Hamed Bakayoko aux Ivoiriens : “Nous ne sommes pas venus profiter, mais pour aider”


Face aux critiques de l’opposition/ Hamed Bakayoko aux Ivoiriens : “Nous ne sommes pas venus profiter, mais pour aider”
“Nous ne sommes pas au pouvoir pour profiter, mais pour aider les populations à sortir de la pauvreté et de la misère par le travail acharné et des solutions concrètes aux problèmes des Ivoiriens». C’est la réplique apportée aux détracteurs du Gouvernement par le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, samedi dernier, lors de la cérémonie d’investiture du président de la faitière des artisans et ferrailleurs de Côte d’Ivoire, Koné Mamadou. Dans la grande salle de la Caistab du Plateau, pleine comme un œuf, le premier policier ivoirien, parrain de la manifestation, n’a pas fait la fine bouche, au grand bonheur de ses interlocuteurs. Selon lui, contrairement à l’étiquette de profiteurs que l’opposition, notamment le FPI, tente de coller au pouvoir, le Président de la République, Alassane Ouattara et son gouvernement, travaillent d’arrache-pied pour apporter des solutions palpables et tangibles aux problèmes qui minent le quotidien des Ivoiriens. «Le Président de la République respecte tous les corps de métier. Parce qu’il est au pouvoir, non pas pour être un président populiste. Mais pour permettre à la Côte d’Ivoire de se développer avec un peuple épanoui. C’est pourquoi il se bat jour et nuit pour une Côte d’Ivoire émergente à l’horizon 2020 où chaque Ivoirien aura le minimum pour vivre. Vous les artisans et les ferrailleurs, ce combat ne se fera pas sans vous. C’est avec vous que le pays doit marcher vers l’émergence. Car, votre contribution à l’économie ivoirienne est grande.

Vous faites beaucoup pour l’Etat. Vous faites la promotion de l’auto-emploi qui permet d’occuper des nombreux jeunes. Qui au chômage peuvent être un danger pour la sécurité nationale. A partir de cette donnée, l’Etat doit vous respecter et vous doit respect», a indiqué le ministre d’Etat. Avant de prodiguer de sages conseils à ses filleuls. «Soyez unis et solidaires. Ne faites pas comme de nombreuses fédérations qui s’abonnent à la division et aux dissidences interminables, au point de ne plus être crédibles. Vous m’avez choisi comme parrain, je vous engage à l’union, à la solidarité et au travail pour une fédération puissante et crédible», a-t-il conseillé. Le ministre d’Etat a rassuré sur son soutien indéfectible à la FENAFERCI pour l’amélioration des conditions de travail et de vie des artisans-ferrailleurs de Côte d’Ivoire. Pour sa par le ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME, Jean Louis Billon, président de la cérémonie, s’est réjoui de la mise en place de la fédération et a dit tout l’engagement de son ministère à être attentif aux préoccupations des artisans et ferrailleurs. «Vous avez donné force à l’adage qui dit ‘’l’union fait la force’’. Le gouvernement a de nombreux projets pour votre bien-être, notamment la construction de nouveaux sites pour vous et des villages artisanaux. Mais, tout ceci n’est possible que dans l’union et la collaboration parfaite entre nous. C’est pourquoi, je vous invite à la consultation permanente pour la réalisation de nos rêves», a-t-il recommandé. Le président de la FENAFERCI, élu le 25 juin dernier et investi samedi, Koné Mamadou a, à son tour, remercié les deux ministres pour leur détermination à freiner les fléaux qui plombent le secteur des artisans et ferrailleurs. «Vous avez agi dans le sens de l’ordre dans nos rangs. En plus, grâce au ministre d’Etat, nous sommes aujourd’hui à l’abri de l’insécurité et du racket. Aussi le ministre Billon nous aide-t-il à mettre fin aux déguerpissements sauvages. Nous vous remercions pour ces efforts. Et nous comptons sur vous pour la résolution de tous nos problèmes», a-t-il plaidé.

Lacina Ouattara

In Le Patriote
Lundi 7 Octobre 2013
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 3016 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3583 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3992 vues
44444  (2 votes) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3224 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6485 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5275 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/04/2015 | 3770 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire