Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

FRCI - Les mesures tardives de Ouattara


FRCI - Les mesures tardives de Ouattara
Alassane Ouattara a rencontré, hier, le ministre de l’Intérieur et celui délégué à la Défense. Ce, au lendemain de la barbarie des Forces républicaines de Côte d’Ivoire ( Frci) ayant fait 6 morts à Vavoua. Et pour laquelle Alassane Ouattara a pris un certain nombre de mesures. Notamment la mise en place d’une police militaire pour traquer tous les jeunes soldats qui font le rodéo en ville, dans les véhicules estampillés Frci, ou à moto. Il donne même 48h pour que tous ces véhicules ne circulent plus dans les rues et exige la création rapide d’un dispositif de désarmement et d’intégration de ces éléments dans l’armée régulière.
Bonne nouvelle, pourrait-on dire, au regard de ces mesures. On est même tenté d’applaudir M. Ouattara des deux mains si et seulement s’il avait eu ce courage un peu plus tôt en prenant le taureau par les cornes. Pourquoi donc avoir attendu si longtemps ? Pourquoi tant de morts, tant d’exactions dont la presse fait quotidiennement écho de la part des Frci pour se résoudre enfin à monter au créneau ? Parce que les exactions de toutes sortes, on en signale partout, aussi bien à Abidjan qu’à l’intérieur du pays. Le chef d’état-major des Frci a toujours martelé que tous ceux qui portent le treillis ne sont pas tous ses hommes. Mais alors question. Pourquoi ne pas organiser une ou des actions d’envergure pour mettre hors d’état de nuire toutes ces brebis galeuses qui ternissent l’image de ces troupes ? La presse, dans son ensemble, y compris celle proche du parti au pouvoir a de tout temps dénoncé les actes que posent les hommes du général Soumaïla Bakayoko.

Il y a quelques mois, les autorités actuelles avaient fixé un délai pour l’encasernement des éléments des Frci. Des mois se sont écoulés ; toutes ces décisions ont été aujourd’hui rangées dans les placards. Et les Frci continuent de faire la loi dans les rues d’Abidjan et de l’intérieur du pays.

Avec les mesures que vient de prendre Ouattara, on espère bien que les Ivoiriens vont retrouver la quiétude et que celles-ci vont rencontrer l’adhésion des Frci. On attend donc de voir si Ouattara et le patron des Frci maîtrisent véritablement leurs hommes.

Vincent Deh in Notre Voie
Mardi 20 Décembre 2011
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Lumière le 20/12/2011 09:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
croyons cela et buvons de l'eau. Tout comme en 1993 il s'était donné 100 jours, puis 1000 puis flop, aujourd'hui encore le même a donné 2 mois à soro, 6 mois hambak, lui même il a lancé plusieurs appels et là maintenant il est aux ultimatums de 48 heures.

Entre nous on se connait, ces hommes ne sont pas des cerveaux, et d'ailleurs on les a vu à l’œuvre en tant que ministre sous LG, souvenez-vous que hambak, l'homme au parcours universitaire inachevé (il n'est pas le seul) a promis juguler le racket en 6 mois quand ils seront au pouvoir. Ou en sommes nous aujourd'hui?

En réalité ces gens ne peuvent rien, prisonniers qu'ils sont de leur mode d'accession au pouvoir. En effet, arrivé par les armes et avec le coup de pouce (ou de canon) français, ils sont face à un dilemme: confier la sécurité entière du pays aux fds c'est probablement se faire harakiri, car pour eux les fds sont à majorités pro-LG.

Laisser les tirailleurs tout-venant appelé frci, c'est aussi comme un éléphant dans un magasin de porcelaines. Les frci leur sont utiles pour étouffer ou réprimer toute véléité de contestation ou de soulèvement. Souvenez-vous des meeting avortés du fpi à yopougon et port bouet ou même à bonoua.

Remarquez également que les criminels frci ne sont jamais recherchés pour être puni, pour un gouvernement qui crie sur tous les toits que avec eux c'est la fin de l'impunité. Quelqu'un peut-il me dire qui a tué l'animateur Tusty surnommé la souris de la route, les assassins qui ont tué 4 membres d'une familles lors des campagne législatives à grand lahou, les exemples foisonnent. Si ouattara était rigoureux il exigerait 2 choses, la démission de son chef d'Etat major et de son ministre et la recherche et l'inculpation des auteurs de crimes de vavoua. Mais il n'y a pas que vavou, parout dans les zones or cno les populations subissent la furia des frci. Ce n'est pas que les zones cno soient privilégiées, c'est elles semblent résignées ou habituée et surtout sans voie.

quelqu'un peut-il totaliser le nombre de crimes commis par les frci depuis le renversement de LG? A raison de 5 par jour, en 10 mois nous avoisinons les 1500 tués.

Vive la fin de l'impunité, vive ado, vive soro

Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 1093 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2211 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2015 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 967 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


CÔTE D'IVOIRE - 2017 EST EN TRAIN DE NOUS FAIRE SES ADIEUX : Les 10 engagements pris par Alassane Ouattara 1. «A pr… https://t.co/D3Y1tyb1JK

Facebook

Partager ce site