Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









FPI : Restons sereins, ce ne sont que les bruits de la FIN d'un ex-grand


FPI : Restons sereins, ce ne sont que les bruits de la FIN d'un ex-grand
En Nouchi on dit "Caïman boit de l'eau avant de mourir", comme pour dire qu'un grand ne meurs pas simplement, il mange souvent son totem ou disparait avec quelques uns des siens, de gré ou de force...

Alors, même s'il est devenu si rabougri, reconnaissons que Pascal Affi N'Guessan a quand même été grand dans un passé très récent, et maintenant que sa fin (politique) est très proche, il est dans l'ordre normal des choses qu'il y ai tous ces bruits, tous ces tumultes, toutes ces jérémiades, toutes ces lamentations...

Mais rassurez-vous, malgré ses pleurs mélangés à ceux de ses enfants (Affidés), le futur ex-pdt du FPI sera forcément conduit au cimetière, quitte à taper dur sur les mains de ses "petits" qui tenteront désespérément de s'accrocher à son cercueil.

Oui, vous l'aurez compris très chers miennes et miens, le cercueil dont parlait Affi à Abengourou était le sien.
DIEU l'avait juste aveuglé, et sans le savoir le concerné nous préparait à sa propre disparition prochaine, et bien nous y sommes presque :

~ C'est bien pourquoi vous voyez des fédéraux faire des fausses listes ;
~ C'est aussi la raison de l'assignation du parti devant "l'injustice de Dramane" par le "roi" Affi ;
~ C'est toujours pour ça, que vous verrez des fédéraux qui le soutienne et qui se disent "majoritaires" tenir des conférences de presses non pas pour faire campagne et en appeler à l'organisation rapide du congrès, mais plutôt pour plaider l'annulation de la candidature de leur adversaire ou le report du congrès (qu'ils devraient pourtant gagner au vu de leur grand nombre, leur "majorité) ;
~ C'est encore pour ça que vous verrez le gourou de leur secte affidien, le "dieu" Pascal en personne tenir lui aussi une conférence de presse planétaire pour "annoncer l'annulation du congrès", quoiqu'il n'ai aucun pouvoir dans ce sens ;
~ C'est enfin pour ça, que vous verrez le régime de son parrain Dramane prendre des mesures provocatrices pour annuler la tenue de notre congrès si pacifique, et il aura mangé son totem ce gawa...

Mais que tout ceci ne dérange personne, du tout.
Qui aurait imaginé que nous en serions là aujourd'hui lorsqu'aux premières heures nous attaquions sereinement "l'immense" pascal dans toute sa gloire ? Qui aurait cru que ce arbre qui voulait trop vite pousser, car croyant que le baobab GBAGBO était tombé, allait prendre feu aussi vite ? On dirait pourquoi si tôt, qu'on ne ce serait pas trompé...

Alors, c'est cette même sérénité qui nous habitait hier, qui est en nous aujourd'hui, mieux, elle s'est même décuplée.

Toutefois, nous sommes quand même meurtris à l'idée de perdre des nôtres qui était si proche hier, quel gâchis, oui quel grand gâchis. Mais que voulez-vous, la vie est ainsi faite, et la situation dans laquelle nous sommes ne nous commande pas de durer dans l'émotion, NON.

Camarades miens, devant tous les sacrifices que avons consentis et consentons toujours, devant la lutte farouche et sans pitié pour notre IDÉAL, les sentiments n'ont pas leur place.

Alors ce qui doit venir viendra, ce qui est écrit se produira, et nous finirons par avoir leur peaux ces mécréants, ces incroyants, oui bientôt vous n'entendrai plus parler d'eux qu'au #passé_moqueur, mais ce sera de leur faute car : "il n'y a pas plus sourd que celui qui refuse d'entendre, plus aveugle que celui qui refuse de voir et plus muet que celui qui refuse parler".


Pour nous autres, la Lutte Continue avec Laurent GBAGBO.

Tchedjougou Ouattara,
Mardi 9 Décembre 2014
La Dépêche d'Abidjan



Tribune
Notez


1.Posté par Pierre Akossia le 10/12/2014 23:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les nouvelles de dernière heure !

J'ai lu pour vous !

Assoa Adou: "Affi N’Guessan a peur du congrès"

[10-12-2014. 20h00] « Affi N’Guessan a toujours tenté les passages en force. Il est bel et bien informé de la volonté de Laurent Gbagbo de vouloir prendre la tête du parti », a-t-il dit.

Assoa Adou: "Affi N’Guessan a peur du congrès"

Le directeur de campagne de Laurent Gbagbo à la présidence du Front populaire ivoirien (Fpi), Assoa Adou, a indiqué que les manœuvres du candidat Affi N’Guessan afin de faire reporter le congrès, est la preuve qu’il a peur d’affronter Laurent Gbagbo. Animant une conférence de presse, ce mercredi 10 décembre, au siège provisoire du parti, il a accusé M. Affi de tenter un passage en force en violant les textes.

« Affi N’Guessan a toujours tenté les passages en force. Il est bel et bien informé de la volonté de Laurent Gbagbo de vouloir prendre la tête du parti », a-t-il dit. Poursuivant, il a invité ce dernier a envoyé à nouveau un émissaire « en qui il a confiance à la Haye afin que tous les doutes soient levés. »

Pour Assoa Adou, il est clair qu’Affi N’Guessan fuit le congrès « et appelle le gouvernement à son secours ». Comme le président du comité d’organisation, M. Adou se dit convaincu que le congrès se tiendra aux dates prévues.

C’est pourquoi, comme le comité de contrôle et le comité d’organisation, il a indiqué que seul M. Affi se présentera devant les tribunaux, le 18 décembre.

A ce congrès, dira-t-il, il s’agira pour lui et ses camarades de reprendre la lutte là où Laurent Gbagbo l’a laissée. « Affi veut tourner la page Gbagbo et nous ne pouvons pas le laisser faire. Car le combat de Gbagbo a toujours été celui de la liberté, de la souveraineté », a-t-il renchéri.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 18/05/2018 | 2577 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/12/2017 | 3279 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/07/2017 | 2153 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/04/2016 | 5358 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/10/2015 | 50975 vues
33333  (36 votes) | 14 Commentaires
La Dépêche d'Abidjan | 12/05/2015 | 3525 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 04/01/2015 | 5740 vues
00000  (0 vote) | 3 Commentaires