Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

FESPACO 2011 : Mohamed Mouftakir, le grand vainqueur

Les rideaux sont tombés sur la 22e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), par le sacre, hier soir au stade du 4 août de Ouagadougou, de Mohamed Mouftakir, avec son long métrage « Pégase ». Le réalisateur marocain a reçu des mains du président du Faso, Blaise Compaoré, le trophée de l’Etalon d’or de Yennenga


Photo : DR
Photo : DR

Pourtant l’œuvre du cinéaste marocain ne partait pas d’office gagnante. En effet, beaucoup avant l’annonce du verdict voyaient par exemple « Un pas en avant- les dessous de la corruption » du réalisateur béninois Sylvestre Amoussou ou « Un homme qui crie » du Tchadien Haroun Mahamat Saleh rafler la mise aux réalisations des représentants de l’Afrique du Nord qui, il faut le rappeler, étaient 7 (3 Marocains, 2 Egyptiens et 2 Algériens) à partir à la conquête de la plus prestigieuse de la biennale du cinéma africain. Finalement, c’est « Pégase » qui aura retenu davantage l’attention des membres du jury présidé par le Gambien Cham M’Bye. Manifestement, il n’y a que des experts de la trempe des Dora Bouchoucha ou de Hassan Benjelloun pour déjouer ainsi les pronostics du public ; ce d’autant plus que le chef- d’œuvre de M. Mouftakir n’a même pas figuré sur la liste des 19 œuvres qui ont reçu des prix spéciaux ; encore moins sur celle des films primés sur place avant le verdict de M. M’Bye qui est tombé raide comme un couperet. Dans ces conditions, l’on comprend dans une certaine mesure la déception ressentie par Haroun Mahamat Saleh quelques instants plus tôt lorsqu’il a été annoncé comme le lauréat de l’Etalon d’argent de Yennenga avec son œuvre « Un homme qui crie ». La déception se lisait sur le visage du réalisateur Tchadien qui n’a manifesté aucun signe de joie. L’Etalon de bronze de Yennenga est allé au cinéaste ivoirien Owell Brown grâce à son film « Le mec idéal ». Une consécration qu’il dit dédier aux populations de Côte d’Ivoire. C’est la troisième fois qu’un cinéaste du royaume chérifien remporte l’Etalon d’or de Yennenga. Avant Mohamed Mouftakir, Souheil Ben Barka et Nabil Ayouch ont eu aussi leur heure de gloire, respectivement en 1973et 2001

Dans la catégorie des courts métrages, Abdenour Zahzah de l’Algérie obtient le poulain d’or de Yennenga avec son film « Garagouz ». Le poulain d’argent de Yennenga est revenu à la réalisatrice tunisienne Meriem Riveill grâce à son film « Tabou ». Le réalisateur malien ferme la marche dans cette catégorie avec un poulain de bronze de Yennenga obtenu avec son film « Tinye so ». On le voit, la moisson a été à la hauteur de la représentativité des cinéastes du Nord du continent, surtout si l’on prend compte les distinctions remportées grâce à des films comme « La Mosquée » de Daoud Aoulad-Syad du Maroc ou « Voyage à Alger » de l’Algérien Abdelkrim BAHLOUL. En Afrique de l’Ouest, l’honneur est sauf avec des prix remportés par des réalisateurs ou professionnel du cinéma du Burkina Faso, du Sénégal, du Bénin, du Nigéria. Par exemple avec son œuvre « Notre Etrangère » la réalisatrice burkinabè Sarah Bouyain a remporté et le prix Oumarou Ganda et celui de l’Union européenne. Avec son film « Un pas en avant-les dessous de la corruption » Sylvestre Amoussou s’en est tiré avec le prix de la meilleure interprétation masculine. En Afrique centrale, les représentants du Cameroun et de la RD Congo ne repartent pas bredouille, sans compter l’Etalon d’argent de Saleh. Le Kenya repart avec un prix pour l’Afrique orientale. Les cinéastes de l’Afrique du Sud pour leur part ont remporté le prix du meilleur film TV vidéo grâce à « Hopeville » de Trengoue John. Le prix Paul Robesson récompensant les films de la diaspora est revenu au réalisateur haïtien Arnold Antonin pour son œuvre « Les amours d’un zombi ». C’est la troisième M. Antonin gagne ce prix et souhaite désormais être considéré comme un cinéaste à part entière du continent. Les meilleurs productions des écoles de cinéma ont également été récompensées au cours de la soirée qui aura été très riche en couleurs et en couleurs, grâce notamment au spectacle offert les chorégraphes de Salia Sanou, des musiciens comme le Congolais Fally Ipupa, les Burkinabè Bil Aka Kora , Amity Meria, Sami Rama et autre.

La 23e édition du FESPACO est prévue pour se dérouler du 23 février au 2 mars 2013.

Lefaso.net
Dimanche 6 Mars 2011
La Dépêche d'Abidjan



Arts et Cuture
Notez

Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/12/2015 | 2339 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/10/2015 | 1903 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/04/2015 | 1587 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/02/2015 | 2779 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 21/02/2015 | 2377 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/01/2015 | 1928 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/01/2015 | 1779 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/11/2014 | 1569 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 15/11/2014 | 1990 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire



Facebook

Partager ce site