Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









"FAUX PAS" - MBILIA BEL


Une chorégraphie éthérée. Bien mesurée. Tout est chronométré à la seconde près. Aucune gestuelle démesurée n’est permise. Sur un espace qui se marie avec l’esthétique de la voix. L’acoustique est bien apprivoisée. Aucun faux pas n’est permis. Mbilia Bel se met alors à psalmodier : Faux pas ! Un titre qui veut tout dire. Pas de fausse note. Un timbre vocal né et resté à l’état pur. Toujours juvénile, porteur des colorations lumineuses. Dont les rayons embellissent l’atmosphère. De ces forêts peuplant l’étendue de cette partie du continent Africain abritant les deux Congo. Refuge des tonalités jumelles sorties des terres fertiles. Mettant en valeur les harmonies de ces parcelles mélodiques. Que l’on ne trouve que là. Là où toutes les saisons font chanter les temps. Tous les temps dans leurs tonalités respectives. Terre des grandes voix. Masculines et féminines qui hantent les esprits pour hurler la beauté de la nature. Au rythme toujours renouvelé des brises matinales. Les voix femelles supplantent les masculines. Là-bas, toutes les voix mâles parodient les femelles. Les grandes voix féminines Africaines qui trainent leur beauté sur nos corps, viennent de là. Ces voix-là ne chantent pas, mais subliment la sculpture musicale. Ce n’est nullement exagéré de le dire. Elles font couler des larmes intérieures en nos corps. Parce qu’elles nous transportent, nous déposent devant une marre de sensations musicales. Faisant frissonner notre âme dans sa plénitude. Avec des gestuelles millimétrées dans leurs reliefs chorégraphiques. Une fois à leur vue, s’apaise la colère en nous. Immense joie que de contempler celle qui nous assaillit par ses déhanchements sans brutalité. Salut à toi, Mbilia Bel ! L’on se demande d’où a-t-elle donc tiré l’esthétique de ses regards nous faisant danser assis ? Un voyage sans ne l’avoir effectué qui nous fait deviner les merveilles de ce pays aux colorations musicales picturales que l’on voit et entend. Une musicalité plurielle qui a su se trouver une façon de communier avec l’autre sans mot dire. Raison de plus tout un peuple se prosterne au pied de la musique. Surtout qu’elle bien exécutée. La phrase musicale de Mbilia Bel se termine toujours par une note tenue qui fait trembler le cœur. En bien. Si les voix des femmes sont efféminées dans leurs cordes naturelles, celle de Mbilia Bel est une note au dessus. Une voix douce teintée de justesse à entendre, restant dans la sphère de la tonalité. La musique qui l’accompagne ne déroge pas à la règle. Elle ne fait pas aussi de faux pas. Elle marche avec préciosité comme elle. Un mariage qui ne brutalise pas l’écoute. Mais plutôt qui se coulisse dans les vestibules de l’ouïe. L’on n’écoute pas Mbilia Bel, mais plutôt l’on savoure la voix de cette dame des heures et des heures durant à perdre le souffle. Sans respirer afin de ne point rater une seule des notes musicales qui circulent sur la tessiture de sa voix. Mbilia Bel donne envie d’écouter la musique sous tous ses aspects. Affectifs, sensitifs nous entrainant dans un univers féerique. En faisant défiler des images sonorisées. Qui nous rappellent les odeurs ocre des terres. Un véritable périple à travers lequel, les esprits sont en extase. Délices et délices. L’on se demande si l’art d’agrément est venu en ce monde pour elle. Elle seule ! Communion de l’être humain et des sons. La musique a ceci d’extraordinaire lorsqu’elle est bien rendue. Chantée surtout avec attrait et sensualité. Par une voix avec toutes ses caractéristiques humanisées, harmonisées musicalement. Résultats de longues années d’apprentissage sous les bienveillantes ailes protectrices du Seigneur. Le Seigneur Rocheraeu. Un Seigneur de vrai pour qui la musique n’avait plus de secret. L’on comprend dès lors pourquoi le Seigneur a trahit les secrets de l’abstinence. En épousant la belle Mbilia Bel. Musicalement s’entend. Enfin que le sang musical coule dans ses veines. Tel père, telle fille. Quand l’époux danse, il tombe dans les bras de l’épouse. Les bras toujours tendus de l’artiste Mbilia Bel en des mouvements caressants, ne cherchent-ils pas dans le vide le Seigneur pour glorifier la musique ? Et les deux plaisaient à voir sur scène. Ceci expliquerait-il cela ? Auditrices et Auditeurs de Fréquence 2, soyez vigilants car les gens cherchent à mettre du sable dans l’attiéké d’autrui par et à travers vos bras. Néanmoins, soyez rassurés que jamais, cela ne sera diffusé sur l’Autre Face de la Mélodie.

Valen Guédé
Valen_guede@yahoo.fr
Mercredi 13 Août 2014
La Dépêche d'Abidjan



Arts et Cuture
Notez


1.Posté par COMMISSION FEDERALE DES BOURSES ETRANGERES SUISSES le 15/07/2015 13:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Logo Schweizer Wappen

PAR L'INTERMEDIAIRE DE LA COMMISSION FEDERALE DES BOURSES ETRANGERES (CFBE-SUISSE) , LE SECRETARIAT D'ETAT A L'ETUDE ET A LA RECHERCHE DE LA CONFEDERATION LANCE UN APPEL A LA CANDIDATURE POUR 500 BOURSES D'ETUDES SUISSES AU TITRE DE L'ANNEE ACADEMIQUE 2015 - 2016 .CES BOURSES SONT DESTINEES AUX RESSORTISSANTS DES PAYS
DE LA CATEGORIE A
(pays industrialisés européens, et extra-européens)
ET CEUX DES PAYS DE LA CATEGORIE B
( pays en developpement, du tiers monde et extra - européens).
ELLES DOIVENT LEUR PERMETTRE DE POURSUIVRE LEURS ETUDES, DE PARFAIRE LEURS CONNAISSANCES POUR LES TRAVAUX DE RECHERCHES DANS LES DOMAINES AUXQUELS LES UNIVERSITES SUISSES ACCORDENT UNE ATTENTION PARTICULIERE.
SPECIFICITE DE LA BOURSE
- PAR L'OCTROI DES 500 BOURSES ETUDES EMPLOIS, LA CONFEDERATION SUISSE ENTEND FACILITER L'IMMIGRATION AUX PERSONNES DESIREUSES DE POURSUIVRE LEURS ETUDES ET D'OBTENIR DES DIPLOMES D'ETAT SUISSE.
- LES CANDIDATS RETENUS AU TERME DE LA SELECTION DE CANDIDATURES SERONT INSERES OUTRE LEUR ETUDE DANS LES SECTEURS SENSIBLES DE LA VIE ECONOMIQUE ET SOCIALE DE LA SUISSE :
( santé, droit, diplomatie, communication,finance, énergie, industrie, transport, agriculture..).
CETTE OPTION DE LA CONFEDERATION SUISSE VISE A DONNER UNE APTITUDE PROFESSIONNELLE AUX BOURSIERS POUR POUVOIR TRAVAILLER S'ILS LE DESIRENT EN SUISSE A LA FIN DE LEUR FORMATION.
DUREE DE LA BOURSE
LES BOURSES COUVRENT LA PERIODE D'UN CYCLE DE FORMATION OU AU MAXIMUM SIX (06) SEMESTRES .
FRAIS DE VOYAGE
LES BILLETS D'AVION ALLER-RETOUR ( PAYS DE PROVENANCE -GENEVE) , SONT PRIS EN CHARGE PAR LA COMMISSION FEDERALE DES BOURSES ETRANGERES.
CONDITIONS PREALABLES A LA CANDIDATURE
EN REGLE GENERALE, LES CANDIDATS AUX BOURSES ETRANGERES SUISSES DOIVENT:
- AVOIR AU MAXIMUM 18 ANS a 60 ANS ;
- COMPRENDRE ET PARLER CORRECTEMENT L'UNE DES LANGUES D'ENSEIGNEMENT EN SUISSE
( ESPAGNOL, ALLEMAND, ANGLAIS, ITALIE, FRANCAIS) ;
- AVOIR UN DIPLOME EQUIVALENT AU BREVET D'ETUDE DE PREMIER CYCLE D'ENSEIGNEMENT, AU BACCALAUREAT OU AU BREVET D'APTITUDE PROFESSIONELLE DES PAYS DE L'UNION EUROPEENNE.
PROCEDURE DE SELECTION
- RETIRER AUPRES DE LA COMMISSION FEDERALE DES BOURSES ETRANGERES SUISSEs(CFBES)LE FORMULAIRE DE DEMANDE DE
BOURSE VIA
A LEUR ADRESSE EMAIL: lesdre1234@gmail.com
- REMPLIR ET ENVOYER PAR PIECE JOINTE LE FORMULAIRE.
AVANT LA DATE LIMITE DE DEPÖT DES DOSSIERS
LE PRESIDENT DE LA COMMISSION FEDERALE
DES BOURSES ETRANGERES SUISSES

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 19/02/2020 | 1749 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/04/2019 | 2495 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 29/12/2015 | 2875 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/11/2015 | 3857 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/10/2015 | 2422 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/04/2015 | 2171 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/02/2015 | 4001 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 21/02/2015 | 3358 vues
44444  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/01/2015 | 2485 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/01/2015 | 2371 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/11/2014 | 2129 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire