Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan











Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Evénements de Vavoua : Mamadou Koulibaly accuse Ouattara


Evénements de Vavoua : Mamadou Koulibaly accuse Ouattara
Le leader de Liberté et démocratie pour la République (Lider) s'est prononcé hier mardi 20 décembre 2011, sur les événements meurtriers du week-end dernier à Vavoua. Dans une déclaration dont copie est parvenue à notre Rédaction hier, Mamadou Koulibaly accuse le président Alassane Ouattara de favoriser les exactions commises par les Forces républicaines de Côte d'Ivoire (Frci).

Rappelant en effet les mesures prises par le président Ouattara pour mettre fin au désordre en 48 heures, « Lider s'interroge sur la sincérité de cette sortie du chef de l'Etat, dans la mesure où c'est au mois d'avril 2011 que Monsieur Ouattara avait promis aux Ivoiriens que les militaires seraient encasernés sous deux mois. Entre le temps de cette promesse et celui de la déclaration d'hier (lundi 19 décembre ndlr), qui prend toutes les allures d'une dénonciation de façade, huit mois se sont écoulés durant lesquels les Forces républicaines de Côte d'Ivoire ont semé avec constance, au vu et au su de tous, la terreur, la désolation et la mort dans les villes et les villages de Côte d'Ivoire, et ont même, en dépit de ce triste curriculum, été chargées par le Président de la République d'assurer la sécurité des élections », a dénoncé le communiqué de Lider signé de Benson De Gnacabi, délégué national à la communication.

Lider estime que le chef de l'Etat est en phase avec les actes en violation du droit international commis par son armée, en voulant pour preuve « la promotion systématique de tous les chefs et criminels de guerre déjà dénoncés par le peuple ivoirien et les organisations humanitaires internationales ». Il est également noté dans la déclaration que le président ivoirien ferme les yeux sur les exactions commises par ses soldats et nie sur les chaînes de télévision étrangères, la véracité des accusations portées contre les Frci. « La question se pose: qui va-t-on arrêter ? Les lampistes qui ont tiré ou ceux qui, ayant reçu pour mission de désarmer les milices et d'encaserner les militaires au plus tard à la fin du mois de juin 2011, continuent de les entretenir ? », s'interroge le parti de Mamadou Koulibaly.

Tout en s'inclinant devant la mémoire de victimes des Frci, et exprimant ses condoléances à toutes les familles, Lider demande à l'Armée de se limiter à son rôle de protection des frontières territoriales. M. Koulibaly rappelle au président Ouattara que la personne humaine est sacrée et que son devoir constitutionnel est de protéger les populations de Côte d'Ivoire. Il invite par ailleurs l'Onuci à s'investir davantage dans la protection des populations civiles, et à prendre les dispositions nécessaires pour que les auteurs de ces crimes commis au regard du droit international, soient punis. Mamadou Koulibaly a fait remarquer , non sans condamner, le silence de la communauté internationale sur ces crimes.

Hamadou ZIAO
Mercredi 21 Décembre 2011
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 3038 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2324 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2124 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 1060 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Alfred Jérémie N’Gouan, député d’Aboisso commune, se déchaîne : « La Côte d’Ivoire ne peut avancer avec des gens en… https://t.co/xVIvu3jRPG

Facebook

Partager ce site