Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Espace Ouest-africain : Le franc CFA va disparaître - Une monnaie unique de la CEDEAO annoncé pour 2020

Le franc CFA va bientôt disparaître au profit d'une monnaie unique de la Communauté économique et de développement de l'Afrique de l'ouest (CEDEAO).


La CEDEAO travaille à la mise en circulation d'une monnaie unique en Afrique de l'ouest, qui sonne le glas du F CFA dans la zone UEMOA
La CEDEAO travaille à la mise en circulation d'une monnaie unique en Afrique de l'ouest, qui sonne le glas du F CFA dans la zone UEMOA
L'on peut le dire tout net avec la révélation faite, hier par le président de la commission de la CEDEAO, au cours d'un petit-déjeuner de presse organisé à l'hôtel du Golf d'Abidjan avec l'Union nationale des journalistes de Côte d'Ivoire (UNJCI). M. Kadré Ouédraogo, qui a fait une large présentation des grands projets de l'organisation ouest-africaine pour l'horizon 2020, a annoncé dans le chapitre de la mise en place d'une ''communauté économique prospère'', la création d'une monnaie unique pour cet espace.

Le président de la commission de la CEDEAO a même indiqué que le processus est en cours, avec une feuille de route qui devra aboutir en 2015 à la convergence monétaire des pays ne faisant pas partie de l'espace UEMOA disposant du franc CFA en monnaie unique d'échange. Le tout étant d'aboutir en 2020, à la convergence des deux grands blocs, qui viendront à se former, à savoir le bloc existant actuellement des pays ayant le CFA en monnaie d'échange et celui des pays non-UEMOA, qui auront convenu d'ici les deux années à venir (en 2015) à la monnaie de convergence attendue.

Ainsi dit, tous les 15 pays de l'espace CEDEAO disposeront d'une monnaie unique en 2020, un outil qui donnera un coup de fouet à la politique d'intégration de ce grand espace sous-régional, outre les dispositions prises pour la libre circulation des personnes et des biens. M. Kadré Ouédraogo, très investi dans la réussite de l'intégration en Afrique de l'ouest, a listé tous les autres outils qui devront concourir à cet objectif.

Il a présenté les grands actions de la commission de la CEDEAO pour la construction d'un marché commun plus compétitif, ainsi que la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations, l'amélioration du quotidien des agriculteurs et des conditions de vie des pauvres, la promotion des ressources humaines de la région, la qualification de la jeunesses, sans oublier le volet sanitaire pour soutenir les populations les plus vulnérables.
Lire la suite
Jeudi 20 Juin 2013
La Dépêche d'Abidjan



Économie
Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

7.Posté par PARAISO H Oumarou le 16/08/2015 20:57 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce pas le franc cfa en lui même. Qui est un mal mais plutôt le veto que possède la france au CEDEAO et les différent principes europeen qui pese sur le Fcfa comme celui de la libre convertibilité ou celui de la garantie Ceux ci vont''''ils disparaître?

6.Posté par PARAISO H Oumarou le 16/08/2015 20:51 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce pas le franc cfa en lui même. Qui est un mal mais plutôt le veto que possède la france au CEDEAO et les différent principes europeen qui pese sur le Fcfa comme celui de la libre convertibilité ou celui de la garantie Ceux ci vont''ils disparaître?

5.Posté par Akpakoun le 26/07/2015 02:43 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Commentaire *Je prie tout ceux qui sont en charge de la creation de la monnaie unique de la zone franc cfa et tous les chefs d'Etat de ses zones de tout faire pour que la date annonce ne soit retardee puisque le bien etre de tout une population donc de milliers d'ames se trouvent entre vos mains et je sais combien vous tenez a vos peuples.

4.Posté par Akpakoun le 26/07/2015 01:50 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Commentaire *Je souhaite voir cette monnaie de la honte (le FCFA) disparaître à jamais.Vive l'indepence economique des 15 pays qui font la honte de notre chere et beau continent.

3.Posté par toure le 20/06/2015 17:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la disparution du franc cfa est la condition sine qua non pour pouvoir enfin faire un grand pas vers l'independance economique .

2.Posté par matar ba le 15/06/2015 21:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le franc CFA doit vraiment je pense aussi la monnaie unique va accéléré le processus de développement des pays africains

1.Posté par Gaoussou Gakou le 12/01/2015 13:36 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La Cedeao à besoin de cette monaie unique pour faciliter les échanges commerçaux entre les pays membres de la cedeao.le fcfa doit disparaître car c''est une monaie coloniale on en veut plus!!!

1 2 3 4
Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE | EN RÉGION



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 15/07/2019 | 1779 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 30/04/2013 | 1012 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire