Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

Entretien avec Michel Bohiri: ''Pourquoi j'ai quitté Abidjan''

L'acteur et comédien Michel Bohiri est actuellement logé à une belle enseigne, pendant que c'est confrères, à Abidjan, se tournent les pouces. Le marché du cinéma ivoirien n'offrant aucune perspective. Mais ailleurs, si. À preuve, le mari de Delta dans ''Ma famille'' tient le rôle principal d'un film en cours de réalisation au Gabon. Absent du pays depuis un certain moment, Bohiri a accepté de s'ouvrir à ses fans dans les colonnes de Star Magazine. Un entretien mené à travers Facebook.


Entretien avec Michel Bohiri: ''Pourquoi j'ai quitté Abidjan''
Vous avez quitté Abidjan depuis une bonne période. Quelles sont les principales raisons?

J'ai quitté Abidjan depuis un bon bout de temps déjà pour des raisons purement professionnelles... Je suis maintenant au Gabon où je viens de terminer le tournage d'un long métrage.
Vous ne chômez donc pas...
Je suis en effet de plus en plus sollicité ces derniers temps. Et, je rends grâce à Dieu.

Vous étiez même de passage en Russie. Etait-ce pour une affaire personnelle?

Le voyage en Russie m'a été offert par un ami qui me voulait auprès de lui pour son anniversaire. Disons donc que c'était personnel!

Au dernier Fespaco, vous étiez membre du jury. Comment l'avez-vous senti?

J'avais déjà en son temps adressé mes vifs remerciements à la Délégation générale du Fespaco pour l'honneur qui a été fait à mon pays à travers ma modeste personne. Cela a donc été un honneur d'être désigné comme membre du jury de ce prestigieux événement artistique.

Alors, vous avez parlé du film que vous avez achevé au Gabon. Pouvez-vous parler du film dont vous tenez le rôle principal au Gabon?

Je suis au Gabon depuis le 11 mai dernier pour interpréter un rôle (rôle principal) dans un long-métrage sur les crimes rituels qui sont hélas d' une triste actualité dans ce pays ami.

Est-ce que vous jouer encore le rôle de serial lover?

Il est vrai que depuis ''Ma Famille'', le personnage de Bohiri m'a affecté une réputation de serial lover et cela avait même commencé à influencer les propositions de distributions qui m'étaient faites. On avait donc eu tendance à oublier que j'ai eu une formation de comédien, et que je suis exercé à interpréter différents personnages avec les mêmes méthodes et techniques de construction d'un personnage.

Vous avez le vent en poupe, avez-vous ce sentiment là?

Le vent en poupe, peut-être! (Rires)... Ça dépend du point de vue, mais il faut toujours rendre grâce à Dieu qui continue de nous accorder son soutien dans un environnement de léthargie générale.
Les femmes et vous, c'est secret?
Secret ! Comment ça? (Rires) C'est le respect mutuel!

Est-il si difficile pour vous de leur résister?

Ce n'est pas du tout facile, mais il faut nécessairement résister aux tentations. Attention, il y en a qui ont une technique d'approche très raffinée et très subtile! (Rires).

Avez-vous un topo pour fuir une femme qui vous harcèle?

Ça dépend du crochet par lequel elle cherche à vous tenir à sa portée. (Rires). Le véritable problème, c'est qu'on est dans une position telle qu'il parait souvent compliqué de distinguer l'expression d'une simple admiration, d'une véritable stratégie de drague.

A quand votre retour à Abidjan?

Je rentre bientôt. (Rires). Merci à Tous!

Réalisé par ND
in Star Magazine
Lundi 1 Juillet 2013
La Dépêche d'Abidjan



Arts et Cuture
Notez


1.Posté par kate le 01/07/2013 15:55 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bon sejour a toi bohiri et ke le bon Dieu soit a tes cotés

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/12/2015 | 2389 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/11/2015 | 1785 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/10/2015 | 1966 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/04/2015 | 1649 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/02/2015 | 2990 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 21/02/2015 | 2532 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/01/2015 | 1989 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/01/2015 | 1843 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/11/2014 | 1636 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Facebook

Partager ce site