Connectez-vous S'inscrire

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Enrôlement électoral en Côte d’Ivoire : qui a appelé au boycott ? (REPORTAGE)


"Ah bon ! qui a appelé au boycott de la révision de la liste électorale ?", s’interroge Didier Kipré, 18 ans, qui vient, avec satisfaction, de se faire enrôler à l’Ecole primaire publique (EPP) Sogefhia 2 à Port-Bouët, commune au sud d’Abidjan, à la veille de la fin de cette opération lancée dans toute la Côte d’Ivoire cinq jours plus tôt.

Comme Didier, plusieurs requérants rencontrés dans quelques centres d’enrôlement ignoraient qu’une partie de l’opposition, constituée essentiellement de la plateforme Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS) et la frange du Front populaire ivoirien (FPI) conduite par Aboudramane Sangaré, avait appelé au boycott de cette opération.

"C’est vous qui m’informer. Je ne le savais même pas", avoue le jeune homme, qui reconnait l’intérêt à se faire inscrire sur la liste électorale même si "la politique n’est pas (sa) chose".

En prélude à la tenue des prochaines élections municipales et régionales, la Commission électorale indépendante (CEI), en charge de l’organisation de ces scrutins, a lancé cette opération qui devrait permettre la mise à jour du fichier électoral en actualisant les données en termes de nombres d’électeurs et de renseignements concernant ceux-ci.

Sont concernées par ce recensement électoral, les personnes qui ont 18 ans révolus au 31 mai 2018 et qui ne figurent pas encore sur la liste électorale ou les personnes déjà inscrites sur la liste électorale et dont les mentions personnelles ont changé sur leurs pièces d’identité ou qui entendent changer de lieu de vote.


A l’Ecole primaire publique (EPP) Sogefhia 2 de Port-Bouët, l’un des 10.580 centres de recensement retenus sur l’ensemble du territoire national, difficile de parler d’affluence des grands jours. Une vingtaine de personnes se tenaient en file à l’entrée de la salle.


"Environ 150 requérants se sont fait enrôler depuis le début de l’opération lundi", confie Evariste Gnakalé, le responsable ce centre. Il ajoute toutefois qu’il n’est pas aisé, au regard des chiffres, de dire s’il y a affluence ou non pour la simple raison que le nombre exact de personnes à enrôler au terme de l’opération demeure encore un mystère.


A l’Ecole primaire publique Selmer Hôpital, autre centre d’enrôlement de la commune de Port-Bouët, située à quelques encablures de l’EPP Sogefhia 2, l’affluence reste quasi-similaire. "La saison des pluies, la préparation des examens de fin d’année scolaire et la coupe du monde de football y sont certainement pour quelque chose", analyse un agent de la CEI de ce centre de recensement.


S’il dit être informé de l’appel au boycott lancé par EDS et l’une des tendances du FPI, il juge toutefois "difficile" d’en évaluer l’impact sur l’opération.


"J’ai ma carte d’Identité mais on me demande de joindre un certificat de nationalité", peste une femme, environ la quarantaine, sortant de la salle bondée de requérants du centre d’enrôlement de l’EPP Sicogi 4.


"Comment ça ?", lui répond avec étonnement un homme qu’elle rejoint dans la vaste cour sablonneuse de cette école primaire.

Depuis le lancement de l’opération, la CEI a indiqué - pour les personnes déjà inscrites sur la liste électorale et dont les mentions personnelles ont changé sur leurs pièces d’identité ou qui entendent changer de lieu de vote - que les pièces exigées pour se faire enrôler étaient: la carte d’électeur, la carte nationale d’identité, une attestation d’identité délivrée par l’Office nationale d’Identification (ONI) et un certificat de nationalité.

Le convoyage d’électeurs malgré l’interdiction de la CEI…

"Un candidat a promis nous payer un perdiem si nous nous inscrivons massivement. C’est pourquoi vous constatez qu’il y a un beau monde ici", confie un jeune homme, qui se refuse toutefois de dévoiler son identité et celle du candidat en question.

A l’entrée de ce centre d’enrôlement, un mini-car est stationné. Angela Agou, l’une des passagers, explique avoir été, ses compagnons et elle, transportés de Port-Bouët pour se faire enrôler à Marcory, à l’initiative d’un candidat. Lequel ? "C’est un secret", lâche-t-elle sourire au coin.

A quelques mètres, au collège Pascal, la plupart des 200 personnes enrôlées depuis le démarrage de l’opération proviennent essentiellement de Yopougon (ouest d’Abidjan) et Adjamé (au nord d’Abidjan), constate le responsable du centre.

Alerte Info
Lundi 25 Juin 2018
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Octobre 2018 - 11:15 Recomposition politique en Côte d’Ivoire

Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/08/2018 | 3130 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/06/2018 | 1164 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/06/2018 | 1699 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2018 | 1929 vues
44444  (1 vote) | 0 Commentaire


Elections en Côte d’Ivoire : le PDCI dénonce un «braquage électoral» En Côte d’Ivoire, après les élections de samed… https://t.co/0pvlhv1nT2

Facebook

Partager ce site