Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Enquête express - Après la décision de les chasser des carrefours: Mendiants et vendeurs ambulants se demandent ce qu'ils vont manger

Abidjan, la capitale économique de la Côte d'Ivoire grouille de mendiants et de vendeurs ambulants. On retrouve surtout cette frange de la population ivoirienne aux carrefours des grandes artères et aux abords des rues du district d'Abidjan.


Les mendiants seront traqués en août/photo : Diom Celest
Les mendiants seront traqués en août/photo : Diom Celest
Le Gouvernement ivoirien qui n’apprécie pas ce phénomène qui nuit à l'image du pays et qui constitue un véritable problème de sécurité, a décidé de sévir. Un délai de 10 jours a été donné aux personnes concernées pour libérer ces endroits à travers un communiqué du ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko.

Ce communiqué indique clairement qu'à compter du 5 août 2013, tout mendiant ou vendeur ambulant chopé à un carrefour de la ville d'Abidjan assumera les conséquences qui en découlent. Cette mesure prise par le ministre, le mercredi 24 juillet 2013, semble être ignoré par la majorité des concernés. Un tour aux carrefours de « Solibra » de l'indénié et de la Sonatt nous a permis de nous en rendre compte.

Ouédraogo Aminata, mendiante depuis 10 ans au carrefour « Solibra » ne savait même pas de quoi nous parlions lorsque nous l'avons informée de ce que le lundi 5 août 2013, sa voiturette sera confisquée, si elle mendie encore en cet endroit devenu « son lieu de travail ». « Mais pourquoi ?», s'emporte-telle. Nous lui expliquons que le Gouvernement a pris une mesure leur interdisant de s'adonner à la mendicité en ce lieu. « En bon », rétorque-t-elle. « Comment allons nous faire. Il faut que Alassane ait pitié de nous », plaide-t-elle. Même réaction que Moumouni, un unijambiste faisant la manche depuis deux ans au carrefour de l'Indénié.

S'il ignore tout de la disposition gouvernementale de les faire quitter les abords des rues de la capitale économique, il s'est demandé de quoi vont vivre ses collègues et lui, si la décision est vraiment mise en application. Et de poursuivre pour dire que la mendicité est devenue au fil des années leur gagne-pain. « Qu'est-ce que nous allons devenir si le ministre nous interdit de mendier », s'interroge Moumouni qui avait été rejoint, entre temps, par deux mendiantes tenant à la main des récipients, avec sur le dos des nourrissons de moins de dix (10) mois.

Après avoir saisi le thème de la causerie, elles ont lancé des jurons avant de s'éloigner. Dame Djédjé Marie et Konan Aya, ex-balayeuses reconverties en mendiantes, rencontrées aux feux tricolores de Nostalgie au Plateau, ont quant à elles minimisé la décision du Gouvernement avant de dire : « Qui est né mendiant. Ils pensent que c'est avec cœur joie que nous tendons la main à des inconnus, dont certains n’hésitent pas à nous insulter. C'est par manque de travail. Ils n'ont qu'à nous donner du travail et ils verront que nous ne viendrons plus ici », a dit Djédjé Marie. Moussa Traoré, vendeur ambulant, aux feux tricolores de la Sonatt à Treichville, pense comme les deux femmes.
Lire la suite
Samedi 27 Juillet 2013
La Dépêche d'Abidjan



Enquêtes
Notez


1.Posté par Massatchai le 13/09/2016 13:04 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
??

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Enquêtes | Dossiers | Grands Reportages


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."



J'aime une vidéo @YouTube : "Tutoriel Wordpress - 29 - Les images d'en-tête" à l'adresse https://t.co/IbiHHlv0Nk.

Facebook

Partager ce site