Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Enlèvements et assassinats des enfants en Côte d'Ivoire : Que fait l'UNICEF Côte d'Ivoire ? (Lettre ouverte)


Enlèvements et assassinats des enfants en Côte d'Ivoire : Que fait l'UNICEF Côte d'Ivoire ? (Lettre ouverte)
Lettre ouverte à Monsieur BAN KI-MOON, Secrétaire général de l'ONU

Monsieur le Secrétaire général,


La Côte d'Ivoire victorieuse de la Coupe d'Afrique des nations 2015 est ivre de bonheur pendant que les familles des enfants enlevés, mutilés atrocement et assassinés vivent dans une douleur sans nom ; Alassane Dramane Ouattara organise de longues processions pour célébrer les vainqueurs de Malabo, alors que son régime interdit et réprime toute manifestation de protestation contre les assassinats des enfants ivoiriens, nos enfants.
Pas un mot, pas une minute de silence pour la mémoire de ces jeunes victimes.
Dans n'importe quel pays au monde, il y aurait déjà eu une grande marche blanche. Pas en Côte d'Ivoire d'Alassane Dramane Ouattara.
Ailleurs, le défenseur des enfants ou toute autre organisation de défense des enfants serait déjà à pied d'oeuvre pour ne pas ensevelir l'indicible, pour ne pas gommer l’innommable. Pas en Côte d'Ivoire d'Alassane Dramane Ouattara.
Que dit votre représentant en Côte d'Ivoire ? Tiens, tiens ! c'est une femme, une mère et sans doute une grand-mère. Que fait-elle concrètement pour amener ce régime et ce président autistes à prendre conscience du malheur des familles de ces jeunes enfants assassinés, arrachés atrocement à la vie.
Que fait l'UNICEF Côte d'Ivoire ?
Que font les ONG à travers le monde ?
Qui le gouvernement ivoirien protège-t-il ? Il a fallu que 21 enfants soient enlevés, mutilés, décapités et assassinés pour que le gouvernement se réveille ; 21 enfants dis-je. Déjà 2 enfants assassinés dans ces conditions serait insupportable, alors 21 enfants, n'est-ce-pas de la complicité active ?
Pire, dans un scénario digne d'une enquête du célèbre inspecteur Colombo où le vrai coupable indique un faux coupable afin de se donner du répit, Kandia Camara, la ministre de l'éducation nationale de Ouattara a mené ses enquêtes et croit savoir que les coupables, ce sont les "brouteurs", les fameux cyberdélinquants ivoiriens.
Voyez-vous comment on traite par-dessus la jambe un problème d'une gravissime importance.
Monsieur le Secrétaire général,
Comme évoqué ci-dessus, le gouvernement ne veut pas qu'il y ait la moindre manifestation autour de ce problème, pourtant "le phénomène est réel et inhabituel" comme le reconnaît dans un grand moment de lucidité le Directeur général de la police nationale.
Les services de l'ambassade de Côte-d'Ivoire à Paris n'ont même pas jugé nécessaire de recevoir une délégation de marcheurs indignés par cette affaire. On paye le silence des familles éplorées avec un petit million de FCFA, soit 1500€ ; voilà le prix d'un enfant enlevé, mutilé, décapité et assassiné au pays d'Alassane Dramane Ouattara pendant qu'il gave quelques footballeurs déjà repus avec plus de 8 millions d'euros, tous comptes faits.
Monsieur le secrétaire général de l'ONU, et c'est l'objet de cette lettre ouverte, nous, collectif des ivoiriens indignés de la diaspora contre les enlèvements et tueries des enfants ivoiriens, avec de nombreuses associations ivoiriennes et africaines et des amis occidentaux, nous organisons une grande marche blanche mondiale le samedi 14 mars 2015 à Abidjan, à Paris, à Londres, à New york, à Washington, à Montréal et partout où les ivoiriens, les africains et nos amis à travers le monde peuvent s'associer à notre initiative.
Pour la grande marche blanche d'Abidjan qui sera ouverte par les familles des victimes, n'ayant pas du tout confiance dans le pouvoir en place qui a étouffé l'expression de l'émotion de nos compatriotes scandalisés par ces tueries d'enfants, nous vous prions de bien vouloir engager les forces de l'ONUCI à assurer la sécurité des marcheurs.
En tout état de cause, si le gouvernement ivoirien s'avisait d'interdire ou de réprimer cette manifestation pacifique, nous déclencherions une campagne mondiale contre ses agissements.
D'ici à la grande marche du 14 mars, nous allons compiler toutes les informations, toutes les photographies et les preuves de la démission du gouvernement Ouattara face au plus grand scandale de toute l'histoire de la Côte d'Ivoire.
J'invite les ivoiriens, partout où ils sont, notamment à Abidjan et ses alentours, à sortir massivement avec un tissu blanc ou une tenue blanche pour manifester contre les enlèvements, la mutilation, la décapitation et l'assassinat des jeunes enfants ivoiriens.
N'ayez pas peur car notre vraie richesse, notre rayon de soleil, notre vraie joie de vivre, ce sont nos enfants.
Ne nous murons pas dans un silence coupable et complice face à la mort atroce de nos enfants.
Mobilisons-nous pour cette cause au-dessus de laquelle aucune autre ne vaille. Faisons-le pour les enfants de Côte-d'Ivoire.
Monsieur le Secrétaire Général,
J'espère que vous même et vos collaborateurs serez solidaires de notre douleur et de notre démarche.
Veuillez agréer l'expression de notre haute considération.

Pour le collectif

JOEL ETTIEN
stopmeurtresenfantsci@gmail.com
Jeudi 12 Février 2015
La Dépêche d'Abidjan



Tribune
Notez


1.Posté par adjawrade stanley le 12/02/2015 10:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
dans tous etats de causes il ya un maitre ,que ban-kimun prenne ses responssabilees

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 18/05/2018 | 2577 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/12/2017 | 3279 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/07/2017 | 2153 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/04/2016 | 5358 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/10/2015 | 50975 vues
33333  (36 votes) | 14 Commentaires
La Dépêche d'Abidjan | 12/05/2015 | 3525 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 04/01/2015 | 5740 vues
00000  (0 vote) | 3 Commentaires