Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









En visite dans les unités de la police nationale : Le ministre Emile Guiriéoulou hué par des policiers


Photo :DR
Photo :DR
LE MINISTRE de l’intérieur Emile Guiriéoulou en tournée de sensibilisation dans les diffé- rentes unités de la police natio- nale le vendredi 14 Janvier 2011, a eu maille à partir avec ses hommes. Débuté à 10 heures, c’est à 15 heures que la tournée du ministre de l’intérieur Emile Guiriéoulou a pris fin après avoir essuyé des bourdes de la part des policiers lors de son passa- ge à la préfecture de police. Là, Guiriéoulou n’était pas le bien venu. Dans sa présentation des faits qui se sont déroulés à Abo- bo où la police nationale a connu beaucoup de perte dans ses rangs, le collaborateur du premier ministre Aké N’gbo n’a pas été suivi par ses hommes. Qui ont dénoncé leurs conditions de travail et de vie par des ma- nières peu catholiques en le huant en présence des toutes les autorités policières qui l’accom- pagnaient. Le calme revenu, Emile Guiriéoulou a tenté de rassurer les policiers quant aux dispositions que l’Etat entend prendre afin de leur permettre d’exercer en toute quiétude leur travail, c’est-à-dire la sécurisa- tion des personnes et de biens. Des conditions de travail en passant par le problème crucial des baux administratifs tout à été abordé au cours de cette vi- site. Pour la journée d’hier, Emi- le Guiriéoulou a visité la direction générale de la police, la préfec- ture de police, la compagnie républicaine de sécurité 1 de Williasville « CRS1 » (qui a per- du beaucoup d’éléments dans l’attaque d’Abobo) et la compa- gnie républicaine de sécurité 2 de Marcory.

L'Intelligent d'Abidjan
Samedi 15 Janvier 2011
La Dépêche d'Abidjan



Faits et Méfaits
Notez


1.Posté par Lumière le 24/01/2011 15:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais vous n'avez pas expliqués ce qui s'est passé au juste! mais nos policiers aussi font de la politique ou quoi?
ils sont LMP et RHDP? attendons de voir.

Politique | Interviews | Faits et Méfaits | En Région | Société