Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan











Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

En meeting à Niakia et Gabia, hier / Affi N’Guessan aux parents de Bohoun-Bouabré et Tagro : ‘‘La manière de les honorer, c’est de bouter par les élections, hors du pouvoir, ceux qui le gèrent ’’

L'atmosphère était lourde le mardi 8 octobre 2013 à Niakia et Gabia, deux villages de la sous-préfecture de Saïoua, d'où sont respectivement originaires Paul Antoine Bohoun-Bouabré, ancien ministre d'Etat, ministre du Plan et du développement et Désiré Tagro Asségnini ancien, ministre de l'Intérieur de Laurent Gbagbo.


En meeting à Niakia et Gabia, hier / Affi N’Guessan aux parents de Bohoun-Bouabré et Tagro : ‘‘La manière de les honorer, c’est de bouter par les élections, hors du pouvoir, ceux qui le gèrent ’’
Désiré Tagro, décédé le 12 avril 2011 à Abidjan et Paul Antoine Bohoun-Bouabré, décédé le 11 janvier 2012 en Israël, ont laissé derrière eux des parents affligés par la douleur. Le porte-parole des populations de Niakia, Pr. Ziki Koléa et Dogbo Nahounou Laurent, au nom de celles de Gabia, ont relaté l'horreur qui s'est abattue sur elles, à partir du 11 avril 2011. ‘’Nos parents avaient fui, mais après des négociations, ils sont revenus dans leur village, celui que nos ancêtres nous ont laissés. Nous connaissons nos bourreaux, mais personne ne nous obligera à les haïr (...) Nous buvons la même eau, nous partageons le même soleil, nous vivons ensemble et président Affi, vous êtes sorti de prison pour qu'on aille à la réconciliation et que le FPI reprenne le pouvoir", a insisté Dogbo Nahounou Laurent.
En réponse, Pascal Affi N'Guessan a exhorté les populations de Niakia et Gabia à s'engager dans le processus de réconciliation, à sécher leurs larmes et à croire au retour de Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire. "Nous sommes, à l'heure actuelle, dans la même situation qu'en 1992. Quand Gbagbo avait engagé le combat pour la liberté et la démocratie, les forces de la répression ont cru qu'on pouvait étouffer cette aspiration à la liberté et à la démocratie, en arrêtant Laurent Gbagbo. Rétrogrades, celles qui sont contre la dignité africaine ont voulu utiliser un tribunal pour étouffer le combat, cette aspiration à la dignité. Mais parce que Laurent Gbagbo est dans la vérité et que son combat épouse les aspirations de toute l'Afrique, le tribunal est encore accusé de suspicion légitime, puisque les magistrats concluent que les charges qui sont retenues contre Gbagbo ne sont pas suffisantes. Il n'y a pas de charges, donc Gbagbo sera libéré pour charges insuffisantes comme il a été libéré en 1992 pour suspicion légitime et il va nous retrouver. Quand il sera là, notre combat c'est comment mettre fin à la pagaille qui prévaut dans le pays depuis le 11 avril 2011, comment faire pour que les valeurs que nous incarnons chassent les valeurs de méchanceté, de fraudes, de corruption et de haine que l'on veut imposer à la Côte d'Ivoire, comment imposer les valeurs nobles de liberté, de dignité et de progrès. C'est cela notre combat et nous allons le mener ensemble. Quel que soit le moment où on va nous appeler à des élections, nous devons avoir une idée en tête: nettoyer la Côte d'Ivoire de toutes les contre-valeurs de méchanceté, de corruption et d'anarchie pour instaurer des valeurs de liberté, de démocratie et de dignité que Laurent Gbagbo a toujours prônées et défendues. C'est cela le sens du vote de demain. Je vous invite donc à vous mobiliser pour faire triompher ces valeurs et bouter hors du pouvoir ceux qui y sont arrivés accidentellement et qui gèrent le pouvoir dangereusement et injustement. Quand nous le ferons, ce sera une manière d'honorer la mémoire de Bohoun-Bouabré, Désiré Tagro et toutes les victimes de la crise. Soyez forts, la victoire marche vers nous et demain nous reviendrons au pouvoir parce que c'est votre volonté", a déclaré Affi N'Guessan. ‘’Ouattara doit avoir un peu d'humanité. Le temps joue contre lui", a insisté Affi N'Guessan. Selon le président du Front populaire ivoirien, Laurent Gbagbo est "en mission à La Haye" pour confondre les Blancs. "Le monde entier est obligé de jeter un regard nouveau sur le sort qui est réservé aux dirigeants africains et c'est parce que le combat est gagné que Gbagbo n'a rien à faire à la CPI et qu'il viendra nous rejoindre", a ajouté Pascal Affi N'Guessan. Le président du FPI qui poursuit sa tournée est rentré hier en début d'après-midi à Issia, dans la région du Haut-Sassandra, où il doit animer un meeting aujourd'hui. La délégation a été accueillie par des populations qui chantaient et dansaient, au moment où Affi N'Guessan s'entretenait avec le préfet, Efolli Benjamin.

Olivier Dion, envoyé spécial
In L'Intelligent d'Abidjan
Mercredi 9 Octobre 2013
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 2980 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2320 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2118 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 1055 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Katé Gnatoa, le colonel qui a « accepté de lire une déclaration de coup d’Etat en Côte d’Ivoire pour de l’argent »… https://t.co/NsA800hD3Y

Facebook

Partager ce site