Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

En Côte d’Ivoire, le FPI évoque jusqu’à 1000 prisonniers politiques


Le président du FPI, Pascal Affi N'Guessan (ici lors de la convention de son parti, le 22 février 2014) dénonce le sort réservé aux sympathisants de son parti emrisonnés. AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO
Le président du FPI, Pascal Affi N'Guessan (ici lors de la convention de son parti, le 22 février 2014) dénonce le sort réservé aux sympathisants de son parti emrisonnés. AFP PHOTO / ISSOUF SANOGO
Ce n'est pas la première fois que le Front populaire ivoirien (FPI) dénonce la détention de ses sympathisants. Mais jamais le parti de l'ex-président Gbagbo n'avait avancé un tel nombre. Près de 1 000 personnes seraient en prison, dont certains dans des lieux secrets, et seraient torturés affirment le Front populaire ivoirien. L'Etat dénonce des mensonges.

Enquête auprès des familles, travail sur des listes de prisonniers : voilà les deux méthodes que les cadres du FPI affirment avoir utilisées. Au final, le parti estime qu'entre 700 et 1 000 de ses sympathisants sont détenus, et certains dans des conditions déplorables déclare le chef du FPI, Pascal Affi N'guessan. « Certains de ces prisonniers sont détenus dans des lieux tenus secrets, et sont soumis à des tortures, à des traitements inhumains et dégradants, affirme-t-il. Les conditions sanitaires sont déplorables. Il y a des morts. Et donc il y a des grosses questions de droits de l’Homme dans les prisons ivoiriennes. »

Lire la suite
Vendredi 4 Juillet 2014
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 04/07/2014 11:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La souffrance que nous endurons est immense, ce faisant, on aimerait avoir un homme responsable, aucune ombre du mossi DAWA dans nos perspectives.

Nous avons appris, peut-être que c'est de l'intox, que notre AFFI qui a l'air intelligent voudrait remplacer notre Laurent Akoun qui est même présidentiable.

Tous nos braves hommes, on ne doit pas les toucher ! C'est qui Gossio pour remplacer AKOUN, arrêtez l'amateurisme.

Vive Affi N'Guessan Pascal, on est ensemble, mais ton rôle, c'est de t'entourer de nos bons hommes et non les écarter.

Mes respects quand-même ! Mais attention !

2.Posté par Kimpéné Ya CONGO le 04/07/2014 12:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est très important que tous les bons Partis d'opposition manifestent vivement leur désaccord avec la non conformité de la commission qui dit et contrôle le bon déroulement des élections libres et transparentes. Nous en avons besoin pour éviter d'avoir encore l'ONU et la France aux culs tandis que nous n'avons pas acquis Nos Indépendances dans toute l'AFRIQUE. Il ne font que nous espionner, nous rançonner et nous tuer pour Nos Propres Richesses en nous roulant dans de petites Chausse-trappes politico-stratégiques, telles les dernières élections qui nous ont trempés dans cette fausse guerre post-électorale, la suite nous la connaissons....
Courage à l'Unisson avec tous les Partis de l'opposition afin que le pouvoir de Ouattara se ravise face au poids des Partis qui veulent l'équité.
ViVe la Côte d'Ivoire ! ViVe la DÉMOCRATIE ! ViVe le Président Laurent GBAGBO ! ViVe l'AFRIQUE !

3.Posté par franck le 04/07/2014 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Laurent Gbagbo,vous seriez le seul à out jamais,l'homme qui puisse sortir les ivoiriens de la misère.vous êtes aimez non pas seulement par vos concitoyens mais par tous les africains plus précisément les Camerounais;revenez-nous vite cher prési et pardonnez comme vous avez l'habitude de faire,guillaume le toro et allasane le rat merci

4.Posté par Akossia Pierre le 04/07/2014 21:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Message en ajout pour Pascal et son directoire FPI.

N'oubliez pas d'expliquer le conflit électoral à François Hollande pendant sa visite dans notre pays, le respect du conseil constitutionnel a été échaudé par Nicolas Sarkozy, le recomptage évoqué par le président Laurent Gbagbo, l'opposition ferme de Nicolas Sarkozy sur le recomptage.

A part les armes, pour mettre en place par Sarkozy un monsieur qui n'est pas conforme à la représentation nationale électorale selon certains de nos articles de la constitution...

La CEI qui est à l'origine de la débandade, sa nouvelle structure est totalement composée par les membres d'Alassane en majorité.

Et la réconciliation qui était l'espoir d'union, Alassane Dramane Ouattara fait chaque fois tout pour capoter.

On va travailler avec vous monsieur Hollande, mais dans l'intérêt respectif.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 3016 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3585 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3992 vues
44444  (2 votes) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3224 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6485 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5275 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/04/2015 | 3770 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire