Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Éléphants / Après l’échec au mondial 2014 : Pourquoi les joueurs refusent de regagner Abidjan


Éléphants / Après l’échec au mondial 2014 : Pourquoi les joueurs refusent de regagner Abidjan
Finaliste de la CAN 2006 et 2012, les Eléphants de Côte d’Ivoire ont été accueillis triomphalement par les Ivoiriens qui ont loué et salué l’exploit des coéquipiers de Didier Drogba. En manque du trophée continental. L’ex-président Laurent Gbagbo en 2006 et l’actuel président de la République SEM Alassane Ouattara en 2012 avaient chacun marqué le coup en recevant la sélection nationale. Les images de la réception se sont passées de commentaires. De l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny, en passant par les communes de Koumassi, Port-Bouët, l’hôtel du Golf (ancien Quartier général de la sélection nationale), Salomon Kalou, Zokora Maestro ont pu constater tout l’amour et l’affection portés à leurs égards. Eliminés en quart de finale de la Can 2013, les joueurs étaient retournés en clubs, sans faire l’escale d’Abidjan. Logique ! Nous étions en pleine saison sportive. Chaque club d’origine avait besoin du pion qui manquait dans le schéma tactique. Eliminés de la phase de poules de la 20e édition de la Coupe du monde, Didier Drogba, Yao Kouassi Gervais, Yaya Touré, Zokora Didier ont rejoint leur domicile en Europe parce que en vacances. Ont-ils eu peur de la réaction des Ivoiriens ? À cette question Yeo Martial a répondu par l’affirmative. « Comme un enfant qui échoue à un examen et a peur de rentrer à la maison pour l’annoncer à son père. Voici comment il faut comprendre la désertion des Eléphants après le mondial. Ils ont eu peur d’être vandalisés ou d’être agressés. C’est une réaction normale », a justifié l’ancien sélectionneur des Eléphants. Un avis partagé par Eugène Koicy, journaliste de sports. « Ils ont bien fait de ne pas rentrer directement, car les mauvaises expériences vécues par des joueurs après des cas similaires d’échec ont poussé la FIF, à prendre cette décision. Ceci étant, ils n’auraient pas été forcement brutalisés, connaissant le fair- play des supporters ivoiriens et leur amour pour la patrie ». Dou Nicaise un journaliste de sports croit qu’ils sont libres. « Ils sont libres de venir ou de rester. Certains viendront, d'autres vont rester, mais ce qui est sûr, ils seront encore à Abidjan pour préparer la CAN. Comment voulez vous que des gens qui n'ont pas dit au revoir au pays, puissent revenir en groupe», argumente-t-il. Toutefois, certains auraient voulu voir les 23 sélectionnés regagner ensemble la Côte d’Ivoire. «Ils devraient avoir l'humilité de revenir à Abidjan. Nous n’allions quand même pas les manger. Je crois que le fait qu'ils ne viennent pas ici va creuser davantage le fossé qui existe déjà entre eux et nous », soutient Mamadou Manadja Bamba, infographe de son état. Francis Ayo, musicien est convaincu que la dérobade des joueurs est un manque de respect au drapeau national. «Après tout, ils nous doivent des comptes. Il faut bien faire un bilan ! Le fait d'être rentré chez soi sans venir rendre des comptes est un manque de respect au drapeau ivoirien. Il faut toujours affronter les conséquences de ses actes c’est tout simplement de la lâcheté », martèle Francis Ayo. Malgré les avis partagés des Ivoiriens sur la question, les joueurs de la sélection nationale de football ne fouleront pas le sol ivoirien de sitôt. Mieux vaut attendre que la douleur s’estompe pour réapparaître, doivent-ils se dire intérieurement. A défaut de joueurs, les supporters pourront se tourner vers la Fédération ivoirienne de football. Son arrivée du mondial est prévue dans la nuit du vendredi à samedi. En attendant place aux joutes locales, avec la coupe nationale.

Ange Kouadio
In l'Intelligent d'Abidjan

Vendredi 27 Juin 2014
La Dépêche d'Abidjan



Sports
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 02/05/2020 | 1635 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/09/2016 | 1718 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2015 | 2465 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 07/07/2014 | 2363 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/06/2014 | 1527 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 03/06/2014 | 2513 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 03/06/2014 | 2411 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 14/06/2013 | 2389 vues
44444  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 07/05/2013 | 3086 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/01/2012 | 2830 vues
00000  (0 vote)