Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Eléphants / Après avoir bien entretenu les entraîneurs expatriés : Quel salaire la FIF va-t-elle proposer à Zahoui François ?

Le technicien ivoirien, Zahoui François, nouveau patron des Eléphants footballeurs pour une durée de deux ans, fait la fierté de ses pairs en Côte d’Ivoire. Toutefois, son traitement salarial préoccupe plus d’uns.


Photo : DR
Photo : DR
Les techniciens ivoiriens sont aux anges depuis le samedi 21 août 2010, suite à la nomination de l’un des leurs, en l’occurrence, Zahoui François, comme sélectionneur et entraîneur des Eléphants A. Après donc huit ans de frustration et de mise à l’écart concernant la vie de l’équipe principale de football du pays, ils sont au sommet. Passé le temps de joie, l’heure est maintenant aux interrogations. Si la plupart des intervenants ont souhaité que le nouvel entraîneur des Eléphants ait les mains libres pour travailler, il y a une frange partie d’observateurs qui se penche plutôt sur le traitement salarial à lui réserver par la FIF. En clair, quel sera le salaire d’un technicien ivoirien à la tête des Eléphants ? C’est un secret de polichinelle. Le feuilleton Eriksson a pris fin parce que le technicien suédois exigeait un traitement de prince à la FIF. Des voix avaient même parlé d’un salaire de 60 millions FCFA par mois là où la FIF lui proposait 30 voire 35 millions. Idem pour Gérard Gili qui allait toucher un salaire maximum de 35 millions FCFA, s’il n’avait pas mouillé à la dernière minute. Bien beau toutes ces propositions salariales faites aux techniciens expatriés. Qu’en sera-t-il maintenant pour un africain et de surcroît un Ivoirien ? « Il faut qu’il soit payé en Euro pour avoir une autorité visible sur les joueurs qui touchent gros. Au minimum 50.000 euros. Il le faut dans un premier temps pour ne pas que les joueurs fassent trop le malin sur Zahoui », a suggéré un féru supporter des Eléphants. En tout cas, l’expérience étant bien sure la somme des erreurs corrigées, la FIF ne doit en aucun cas proposer un salaire de « clochard » à Zahoui parce qu’il est ivoirien. Il doit bénéficier du même traitement que ses successeurs, surtout Blancs, de sorte à conforter son pouvoir. Certes, la FIF ne dévoilera jamais son salaire, cependant, Jacques Anouma qui mise sur ce ‘’local’’ pour rééditer l’exploit de Yéo Martial (vainqueur de la CAN 92), doit, en plus de son discours basé sur la confiance, mettre des moyens financiers conséquents à la disposition de Zahoui, pour que ce dernier ne demande pas une montre en or ou un bracelet en diamant à un professionnel. Oui, c’est une vérité et ce n’est pas Lama Bamba, l’ex-coach des Eléphants en 2000, qui dira le contraire. Zahoui et sa famille doivent être à l’abri du besoin. Le fait que le sélectionneur ivoirien réside depuis belle lurette en France, est un plus pour que la FIF lui réserve le même traitement que ces anciens employés que sont Vahid, Stielike, Eriksson, Gili, Henri Michel etc. Mieux, chaque Eléphant perçoit souvent 5 millions comme prime de sélection. Normal que la FIF fasse plus pour Zahoui. Parce que nous savons plus ou moins comment vivent la plupart des entraîneurs ivoiriens ici en Côte d’Ivoire. Zahoui doit être à l’abri et cela doit se sentir à l’œil nu. Sa tâche s’annonce difficile et il faut qu’il soit mieux loti en termes de traitement salarial pour dompter les professionnels qui ne respectent parfois que ceux qui ont « un peu ». L’argent n’est-il pas le nerf de la guerre ? Zahoui a besoin d’un parapluie financier pour résister aux tentations…

Annoncia S

Ce qu’ils en pensent…

1-Adam Khalil (journaliste sportif et correspond de France football en CI) : «Zahoui n’a pas le même vécu qu’Eriksson »
«Tout dépend des discussions qu’il a eues avec la FIF. Je crois qu’il ne peut pas avoir le même traitement que les techniciens expatriés. Zahoui n’a pas le même vécu que Gili, Eriksson, Vahid. Et puis, c’est un simple sélectionneur. Il n’est pas un manager, par conséquent il aura un salaire tout à fait petit. Quel sera son rôle chez les Eléphants ? C’est tout cela, il faut voir en premier. Au football, le salaire d’un entraîneur ne pose pas problème. Parce que Messi est mieux payé que Guardiola au FC Barcelone. Le salaire des joueurs n’a rien avoir avec celui des joueurs. Généralement, les joueurs ont plus d’argent que leur entraîneur mais cela ne les empêchent pas de travailler».

2- Aimé Brière (consultant sportif) : «Il faut lui donner les moyens…»
«Le salaire est une petite chose à mon avis. Ce qu’il faut, c’est de lui donner les moyens pour réussir sa mission. Les moyens matériels surtout pour qu’il puisse se rendre où il veut pour superviser des joueurs. Je n’exclus pas un salaire conséquent mais, je dis qu’il doit avoir carte blanche pour travailler, l’adhésion surtout de son employeur pour éviter des interférences. Il doit avoir ses frais de missions. Par rapport à l’objectif et à la satisfaction, il peut avoir une revalorisation salariale. Mais je dis, il faut lui donner les moyens pour remplir sa mission, pas d’influence. Aussi que les gens évitent cette erreur, Zahoui n’est pas un technicien local mais Ivoirien. Il faut faire la nuance pour qu’il soit bien traité, il ne vit pas ici».

3- Amy Ouattara (supportrice de l’Asec Mimosas) : « Il faut qu’on lui donne un bon salaire »
«Je veux qu’il soit traité comme les blancs qui entraînaient les Eléphants. S’il a un bon salaire, c’est sûr qu’il va bien travailler. Je veux qu’on lui donne au minium 10 millions FCFA par mois».

4- Rovia Kanga(journaliste à Fanion et président de l’UNSPCI) : «Un bon salaire»
«Je n’accorde pas trop d’importance à l’argent parce que j’estime que l’argent n’est pas une fin en soi mais un moyen pour subvenir à ses besoins. Je veux dire que la FIF traite bien Zahoui François, même si son salaire ne peut pas atteindre celui des expatriés. Qu’il soit bien traité, qu’il ait un bon salaire. Mais ce n’est pas en lui donnant un gros salaire qu’il fera de gros résultats. Le travail d’un entraîneur n’est pas lié à l’argent. Je suis convaincu que connaissant la FIF, elle mettra tous les moyens à la disposition de Zahoui».

5- Jean Noël Behi (journaliste RTI Sport) : «La moitié du salaire d’Eriksson»
«Je souhaite qu’on lui donne la moitié du salaire d’Eriksson et des autres expatriés. Cela lui permettra d’amortir l’écart entre sa masse salariale et celui des professionnels ivoiriens. On sait qu’il ne touchera pas 60 millions FCFA mais qu’on lui donne la moitié de ce salaire voulu par les techniciens étrangers».

6- Eulalie Assi Cho (Supportrice Africa Sport d’Abidjan) : « Qu’on lui donne 10 millions »
«Si la FIF paie 32 millions FCFA à un technicien expatrié, il faut qu’elle donne au moins 10 millions FCFA à un Ivoirien. Mieux vaut donner l’argent à unIvoirien que de payer cher des expatriés qui ne gagnent rien. C’est avec un coach ivoirien qu’on a gagné la CAN 92 au Sénégal».

7- Coulibaly Vamara (journaliste à Soir info, président de l’AJSCI) : « Qu’il soit bien traité »
«Il faut que Zahoui François soit bien traité pour mieux travailler. Il faut qu’il soit indépendant pour ne pas être complexé. S’il est bien traité, cela va faciliter son travail»

Propos recueillis par Annoncia Sehoué

Avec le partenariat de l'Intelligent d'Abidjan


Jeudi 26 Août 2010
La Dépêche d'Abidjan



Sports
Notez

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 02/05/2020 | 1629 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/09/2016 | 1716 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2015 | 2465 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 07/07/2014 | 2363 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/06/2014 | 1527 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 03/06/2014 | 2513 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 03/06/2014 | 2411 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 14/06/2013 | 2389 vues
44444  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 07/05/2013 | 3085 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/01/2012 | 2829 vues
00000  (0 vote)