Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Elections législatives à Divo commune: Famoussa coulibaly (Udpci) brise le rêve du Rhdp


Le nouveau député de la circonscription électorale de Divo commune se nomme Famoussa Coulibaly, candidat de l’Union démocratique et la paix en Cote d’Ivoire (Udpci). Il a battu largement le candidat du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp, coalition au pouvoir), Lancina Traoré dit Bazo, samedi dernier, avec 64% des voix des électeurs contre 36%. « Il faut rappeler que le 18 décembre 2016, j’ai été élu par la population de la ville de Divo avec une différence de plus de 4000 voix. Mais malheureusement, ma victoire a été invalidée par le conseil constitutionnel sans aucun fondement juridique. Attachée à la notion de paix, j’ai appelé mes partisans au calme. Avant d’accepter de participer à nouveau aux législatives à la date fixée par le conseil constitutionnel de concert avec la commission électorale indépendante (Cei). Le peuple souverain a encore réaffirmé son soutien à ma personne avec 64% au lieu de 58% lors du premier tour», a déclaré hier docteur Famoussa Coulibaly.
Il a par la suite demandé au candidat du Rhdp, Koné Lancina, à reconnaitre sa défaite en toute humilité. « J’exhorte vivement mon frère Koné Lancina à accepter ma victoire parce que perdre une élection ne signifie aucunement la fin du monde. En 2011, il avait été élu député de Divo commune par les populations. Je n’ai pas fait de scandale. Au contraire, je me suis mis à travailler pour conquérir les cœurs des électeurs», a-t-il conseillé. Selon Famoussa Coulibaly, malgré la violence et l’humiliation subies de la part des partisans du candidat du Rhdp qui l’ont accusé d’avoir utilisé des images du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, pour tromper la vigilance des électeurs, n’envisage pas se venger. « Je suis désormais le représentant de toutes les populations de Divo sans distinction politique, religieuse et ethnique. Alors, il n’est pas question de répondre à toutes les menaces et les accusations. Je prône plutôt la fraternité et l’union pour le développement de la région du Loh-Djiboua», nous a-t-il confié. Soulignons que l’élection législative de la ville de Divo a fait séjourner le président de l’Udpci, l’ex-ministre Albert Mabri Toikeusse, et d’autres cadres de ce parti dans cette localité. Au moment où nous quittions Divo, les partisans de Dr Famoussa Coulibaly jubilaient dans les rues au grand désarroi des militants du Rhdp cloitrés dans leurs maisons, d’où ils les observaient.

Doumbia Namory
Envoyé Spécial à Divo
Lundi 30 Janvier 2017
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 1766 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/03/2019 | 1230 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 955 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire