Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Elections au Sénégal : Wade persuadé d'obtenir «une majorité écrasante»


Elections au Sénégal : Wade persuadé d'obtenir «une majorité écrasante»
Le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, en visite au Burkina Faso, a souhaité samedi la tenue d'élections «loyales et transparentes» au Sénégal, à la veille du premier tour de la présidentielle.
«Nous n'avons pas à intervenir dans les élections mais nous souhaitons que ces élections (au Sénégal) soient transparentes et loyales», a déclaré M.

«Les élections vraisemblablement vont se dérouler (...) Nous appelons sans cesse à la retenue, pas de violence. Ce n'est pas dans la violence d'où qu'elle vienne qu'on va trouver la solution» a-t-il ajouté, plaidant pour la liberté de manifester conforme à "la tradition démocratique" du Sénégal.
"La liberté de manifestation est une liberté fondamentale en démocratie, mais sans violence", a souligné M. Juppé.

Abdoulaye Wade persuadé d'avoir une majorité écrasante

«Ce n'est pas aux Européens de décider», affirme encore le président sénégalais Abdoulaye Wade dans un entretien au JDD. «Mais je sais que les Français et les Américains cherchent à m'embêter, parce que je ne suis pas docile. Je répondrai comme (l'ancien président Leopold Sedar) Senghor : +Je ne suis pas le nègre de service+».
Quant au président français Nicolas Sarkozy, il «n'est pas mon adversaire, enfin, je crois. Je pense qu'il ne partage pas le point de vue de M. Juppé», estime le président..
Dans cet entretien, Abdoulaye Wade se dit à nouveau persuadé d'avoir une "majorité écrasante" dès le premier tour dimanche de la présidentielle. Interrogé sur des risques de débordements de la part de l'opposition qui s'oppose à sa candidature pour un troisième mandat, il affirme que «l'opposition est incapable d'organiser de telles choses. Une révolte des Sénégalais contre moi n'est pas pensable».
Les manifestants qui réclament son départ «sont manipulés par des politiciens machiavéliques qui n'oseront jamais mettre leurs propres enfants dans la rue», assure-t-il, tout en se disant "meurtri" par les six morts survenues lors de manifestations.
L'opposition sénéglaise a proposé samedi, l'organisation d'un nouveau scrutin sans lui «dans un délai de six à neuf mois», et la mission d'observation de l'Union africaine a appelé à une limitation à deux ans de son éventuel troisième mandat afin d'"échapper au chaos".
«Il n'y aura pas d'état d'urgence, sauf si des mercenaires sortent dans la rue pour tirer sur les gens. À ce moment-là, je déclarerai l'état de siège. Mais cela n'arrivera pas», affirme le président sénégalais, âgé de 85 ans.

La campagne jusqu'à l'élection présidentielle au Sénégal a été marquée par de violentes protestations à la suite de la décision de la plus haute instance judicaire du pays de valider la candidature d'Abdoulaye Wade, 85 ans. Celui-ci a déjà exercé deux mandats présidentiels mais ses partisans affirment que les changements constitutionnels de 2001 et 2008 lui donnent le droit de se représenter.



LeParisien.fr
Dimanche 26 Février 2012
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 1088 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2211 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2014 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 967 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


CÔTE D'IVOIRE - 2017 EST EN TRAIN DE NOUS FAIRE SES ADIEUX : Les 10 engagements pris par Alassane Ouattara 1. «A pr… https://t.co/D3Y1tyb1JK

Facebook

Partager ce site