Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Elections à la présidence de la FIF en 2011 : Des opérateurs économiques choisissent Jacques Anouma

Des opérateurs économiques réunis au sein d’un collectif ont décidé d’œuvrer pour que le président Jacques Anouma brigue un troisième mandat, en février 2011, à l’occasion des élections à la présidence de la Fédération ivoirienne de football.


Photo : DR
Photo : DR
Le Collectif des forces économiques de Côte d’Ivoire vient de poser ses valises au football pour aider le président Jacques Anouma à briguer un troisième mandat à la tête de la Fédération. Convaincu que c’est l’actuel patron du cuir ivoirien qui est l’homme de la situation, le porte-parole de ce mouvement, Carlos Fardon et ses camarades du secteur économique, ont pris l’engagement solennel de pousser Jacques Anouma à rester encore à la barre. En clair, ils veulent que Jacques Anouma qui voulait renoncer à un troisième mandat en février 2011, se ravise et soit candidat à sa propre succession. « Aujourd’hui, le football ivoirien est cité en exemple un peu partout à travers le monde », a précisé le président du collectif, au cours d’un point de presse qui s’est tenu récemment au siège dudit collectif aux II Plateaux. Et de noter que ce regain de notoriété, la Côte d’Ivoire le doit à un homme qui n’est autre que Jacques Anouma. Selon les opérateurs économiques, parvenu à la tête de la FIF en décembre 2002, Jacques Anouma a su poser les bases de développement du football en misant sur les Eléphants, avec l’apport inestimable des entraîneurs comme Robert Nouzaret et Henri Michel qui ont pu dénicher des joueurs comme Didier Drogba, Faé Emerse etc., le tout chapeauté par les Académiciens qui ont pour guide Touré Kolo. Mieux, reconnaît le collectif, c’est grâce à la politique de Jacques Anouma que les pachydermes ont disputé pour la première fois, la coupe du monde en 2006 avant de récidiver en 2010, à l’issue d’un parcours sans faute lors des éliminatoires. Aussi, remarque Carlos Fardon, les Eléphants ont manqué de chance à la CAN 2006 en Egypte, en finale face au pays hôte. S’agissant du football au plan local, le Collectif félicite Jacques Anouma pour les efforts consentis au sujet de la subvention accordée aux clubs. Car, croit le collectif, les clubs ivoiriens tiraient le diable par la queue du fait de la subvention qui était insignifiante avant l’arrivée de Jacques Anouma. « De 12 millions FCFA, les clubs de D1 perçoivent aujourd’hui 38 millions FCFA », se réjouit le Collectif qui note au passage que le président Jacques Anouma travaille de concert avec des présidents de clubs pour faire avancer le football ivoirien, notamment la ligue professionnelle, et a même confié la DTN à Me Roger Ouégnin pour faire la mue de cette structure, ce qui était rare. Présent à cette conférence, le président Al Moustapha, a, au nom des consommateurs, remercié le président Jacques Anouma pour l’énorme travail qu’il abat à la tête de la FIF depuis 2002. « Tout le monde peut faire des erreurs à un moment donné du fait d’une manipulation. Aujourd’hui, nous reconnaissons le grand travail abattu par le président Jacques Anouma et nous sommes déterminés à le soutenir pour un troisième mandat. En tout cas, le seul Ivoirien présent au comité exécutif de la FIFA et à la CAF a besoin du soutien de tous les Ivoiriens », a confié Al Moustapha. En plus de ce soutien manifeste qui doit amener le président Jacques Anouma à briguer un troisième acte à la tête de la FIF, le Collectif prévoit une cérémonie d’envergure pour honorer son candidat. « Nous allons fêter Jacques Anouma et il recevra un grand prix pour tout ce qu’il a fait pour notre football. Nous comptons inviter à Abidjan des présidents de fédérations de la sous région à cette fête », envisage le collectif qui met aussi en garde tous ceux qui veulent saboter le travail de Jacques Anouma en organisant des pseudo- meeting et marches de protestation. Le Collectif a tenu aussi à remercier le vice-président de la FIF, Djédjé Benjamin qui a de tout temps soutenu Jacques Anouma et surtout le Président Laurent Gbagbo pour sa confiance sans faille en Jacques Anouma

Annoncia Sehoué

Jeudi 12 Août 2010
La Dépêche d'Abidjan



Sports
Notez

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 02/05/2020 | 1629 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/09/2016 | 1716 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2015 | 2465 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 07/07/2014 | 2363 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/06/2014 | 1527 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 03/06/2014 | 2513 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 03/06/2014 | 2411 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 14/06/2013 | 2389 vues
44444  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 07/05/2013 | 3085 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/01/2012 | 2829 vues
00000  (0 vote)