Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Éducation grève illimitée, excédée Camara Kandia menace de fermer l’école pour 1 an


Kandia menace de fermer l’école pour un an
Kandia menace de fermer l’école pour un an
Camara Kandia menace de fermer l’école pour 1 an, 42 milliards proposés par l’Etat, rejetés par les syndicats

Excédée par les grèves intem pestives, jugées inopportunes, Kandia menace de fermer l’école pour un an. C’est ainsi que l’on pourrait résumer la rencontre qu’a eue hier la ministre de l’education nationale et de l’enseigne ment technique avec les associations et mouvements des parents d’élèves, le forum des confessions religieuses, les chefs coutumiers. Il était question pour le premier responsable de l’école ivoirienne de mettre en mission ces partenaires sociaux pour faire entendre raison aux syndicats. «Cela y va de la responsabilité de chaque acteur, parents d’élèves. Echanger avec vous, nos partenaires sociaux, et vous informer de la réalité de la situation qui prévaut dans nos écoles et vous amener à prendre la pleine mesure de la situation concernant l’éducation de vos enfants. Nous souhaitons que les parents d’élèves, les responsables religieux, les chefs coutumiers que vous êtes…s’engagent dans la gestion de l’école et le règlement de cette crise». Mais avant, elle est revenue sur l’ensemble des efforts faits par l’etat aux enseignants dans le souci de sauver l’école et mettre fin aux arrêts de travail à l’école qui, selon elle, «sont à la base du niveau bas de nos résultats scolaires.» Ce qu’il faut savoir, c’est ce que l’etat a proposé de payer 42.600.000.000(42 milliards 600 millions) pour l’ensemble des fonctionnaires d’ici 2013. Chose que réfutent les syndicats. Au dire du ministre de l’education nationale, «Ils exigent qu’on paye les indemnités mais aussi qu’on paye les arriérés de 2007 à aujourd’hui qui s’élèvent à 207 milliards ici et maintenant plutôt que les 42 milliards 600 millions que nous leur proposons pour faire face à ces engagements. Ils lancent une grève illimitée à partir du 14 janvier. Si la situation continue ainsi, nous serons obligés de demander au président de la République de fermer l’école sur un an. Ainsi, ils seront sans salaire et cet argent va servir à la réhabilitation de l’école sérieusement marquée par la crise. Nous leur demandons d’être patients parce que nous venons de loin». l’etat étant une continuité, at elle précisé, «nous avons décidé d’honorer les engagements pris par l’ancien régime». Ce qui révolte le ministre de l’education, colère d’ailleurs partagée par l’ensemble des personnalités coutumières, réligieuses et responsables d’associations de par ents d’élèves, c’est que malgré les proposions du gouvernement, les syndicats maintiennent la pression. Pour rappel, au terme des dernières négociations, le gouvernement a proposé le paiement des indemnités de directeur d’école et de maîtres d’application, au titre des années 20092010 pour 12 millions de francs Cfa et 2010/2011 pour 603 millions de francs Cfa en novembre 2012. Des indemnités d’études surveillées, au titre de l’année 2009/2010 pour 320 millions de francs Cfa, en novembre et décembre 2012. Du reliquat de l’indemnité contributive au logement au profit des instituteurs, d’un montant de 5.000 francs par instituteur, à la fin du mois de janvier 2013. De la moitié des 50% restants des effets financiers du reclassement des enseignants du sec ondaire général, technique, professionnel et du supérieur, à la fin du mois de mars 2013. De la moitié des 50% restants de la bonification indiciaire des enseignants et du reclasse ment des conseillers pédagogiques du préscolaire et du primaire, à la fin du mois de mars 2013. Concernant la 2ème tranche du rappel du Cap 1988 1992, d’un montant de 2 milliards de francs Cfa en 2013 et la troisième et dernière tranche du même montant en 2014. D’une façon générale, le gouvernement a donné satisfaction, dans le projet de loi des finances 2013, à hauteur de 75% aux enseignants. Toutes ces propositions, il faut le rappeler, ont été faites aux responsables syndicaux. Malheureusement, elles sont rejetées par ces derniers qui menacent d’entrer en grève à compter du 14 janvier 2013.

Jean Prisca in
Le Nouveau Réveil
Samedi 15 Décembre 2012
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 3016 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3585 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3992 vues
44444  (2 votes) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3224 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6485 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5275 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/04/2015 | 3770 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire