Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Ebola couvre l'ensemble du Liberia, inquiétude croissante aux Etats-Unis


Des personnels médicaux en combinaison de protection s'occupent d'une femme et de ses deux enfants, le 1er octobre 2014 au centre de traitement de Médecins sans Frontière à Monrovia, au Liberia - AFP
Des personnels médicaux en combinaison de protection s'occupent d'une femme et de ses deux enfants, le 1er octobre 2014 au centre de traitement de Médecins sans Frontière à Monrovia, au Liberia - AFP
Le virus Ebola s'est propagé à toutes les provinces du Liberia, malgré des progrès dans la capitale, Monrovia, selon la présidente du Liberia, pays le plus touché par l'épidémie, d'où elle s'est transmise aux Etats-Unis, première contamination hors d'Afrique.

Londres accueillait par ailleurs jeudi une conférence sur la lutte contre Ebola au Sierra Leone, pays d'Afrique de l'Ouest voisin du Liberia, auquel la Grande-Bretagne a promis 125 millions de livres (160 millions d'euros), notamment pour financer 700 lits.

La présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf a demandé au chef de la nouvelle Mission des Nations unies pour la lutte contre Ebola (UNMEER), Anthony Banbury, en visite dans le pays, un soutien pour enrayer la propagation dans les campagnes isolées.

"Les personnes touchés quittent les zones urbaines pour se cacher dans des localités reculées", lui a dit Mme Sirleaf, selon un communiqué de la présidence, soulignant que "l'ensemble des 15 provinces signalent désormais des cas".

La dernière région du pays encore épargnée, le sud-est, près de la frontière ivoirienne, avait été touchée vers la mi-août, mais quelques provinces n'avaient pas encore enregistré de contamination.

"Nous commençons à voir une stabilisation, même à Monrovia qui a été le plus lourdement touché, nous commençons à voir un ralentissement du nombre de gens se présentant dans les centres de soins", avait assuré Mme Sirleaf dans une interview mercredi.

Mais dans son dernier bilan faisant état de 3.338 morts sur 7.178 cas, dont plus de la moitié au Liberia, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) conclut à une sous-estimation généralisée des nouveaux cas dans ce pays.

Le gouvernement libérien a déploré qu'un de ses ressortissants ait apporté le virus aux Etats-Unis, la première contamination hors du continent, malgré "les mesures de dépistage draconiennes mises en place à l'aéroport international Roberts", près de Monrovia.

Ce cas démontre "la dimension internationale de la crise Ebola", a estimé le ministre de l'Information Lewis Brown, ajoutant que "l'ensemble de la communauté internationale avait intérêt à vaincre Ebola".
Lire la suite
Jeudi 2 Octobre 2014
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2825 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3116 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3845 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3143 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6388 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5180 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire