Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Ebola / Les compétitions internationales suspendues : La Côte d’Ivoire fait les frais de l’épidémie


Ebola / Les compétitions internationales suspendues : La Côte d’Ivoire fait les frais de l’épidémie
La Côte d'Ivoire a annoncé, le 19 août 2014, que les compétitions sportives internationales prévues sur son sol sont suspendues jusqu'à nouvel ordre pour éviter une plus large propagation du virus Ebola. Le sort du match de football face à la Sierra Leone, prévu le 6 septembre à Abidjan, en éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations, devrait être tranché hier 20 août.
Mieux vaut prévenir que guérir. Tel semble être le credo du ministère des Sports ivoirien face à un virus Ebola qui a fait plus de 1 200 morts dans d'autres pays d'Afrique de l’Ouest (Guinée, Liberia, Nigeria, Sierra Leone). Le ministre des Sports Alain Lobognon a annoncé, le 19 août, que toutes les compétitions sportives internationales prévues sur le sol ivoirien étaient suspendues « jusqu’à nouvel ordre ». Les manifestations sportives, qui génèrent des rassemblements de masse, constituent en effet un risque sanitaire, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
Cette décision des autorités ivoiriennes intervient « en application des mesures de prévention prises par le gouvernement contre le virus Ebola », précise un communiqué du minstère des Sports. Une déclaration qui a pris de court la plupart des fédérations sportives ivoiriennes, y compris la puissante Fédération ivoirienne de football (FIF). « C’est par l’antenne de RFI que j’ai appris la nouvelle, explique Pierre Gondo, le porte-parole de la FIF. Nous avons une réunion à la mi-journée (12h30 TU) avec le ministère de la Santé et avec celui des Sports ».
Les trois entités doivent discuter d’urgence du sort du match Côte d’Ivoire-Sierra Leone, prévu le 6 septembre à Abidjan, et comptant pour le dernier tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2015. « C’est à cette réunion-là que nous allons peut-être avoir confirmation de cette décision. A ce moment-là, on pourra aviser, précise Pierre Gondo. On est un peu pris de court mais on n’est pas surpris par rapport à l’ampleur de l’épidémie et la menace qu’elle représente ».
Le tour cycliste ivoirien annulé ?

Pour l’heure, la FIF n’a pas défini de solution de repli pour la rencontre face à la Sierra Leone. En effet, la Confédération africaine de football (CAF), qui a interdit toutes rencontres en Guinée, au Liberia, et en Sierra Leone, n’a pas émis de prescriptions au sujet de la Côte d’Ivoire. La rencontre peut encore être déplacée dans un pays non-touché par le virus Ebola. Mais le temps presse.
Trois autres rencontres sont concernées par ces mesures du ministère des Sports : celle prévue le 23 août entre le Séwé Sport de San Pedro et le club de Nkana (Zambie) en Coupe de la Confédération ; Côte d’Ivoire-Libye, le 31 août, en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 20 ans ; et Côte d’Ivoire-Angola, prévue le 14 septembre, en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 17 ans. Pour le moment, la CAF souligne ne pas avoir reçu de notofication officielle d'un quelconque match, déplacé, reporté et/ou annulé.
Un autre grand événement sportif est menacé : le Tour cycliste de la réconciliation prévu du 6 au 12 septembre. Les organisateurs sont très inquiets. L’édition 2014, inscrite au calendrier africain de l’Union cycliste internationale (UCI), peut difficilement être repoussée et risque donc d’être purement et simplement annulée.

Le Démocrate
Jeudi 21 Août 2014
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez


1.Posté par Bi Dri Seraphin Kouassi le 22/08/2014 04:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Remèdes Naturelles d’Ebola

Chers frères, chères soeurs

Je recommande à chaque africain et africaine vivant en Afrique de render son système immunitaire très fort et d’accroitre le taux d’antioxidants de son corps en consommant quotidiennement les aliments suivants:

1. La chlorophylle extraite des feuilles de la patate douce.
Donnez un verre de l'extrait de chlorophylle deux fois par jour.

2. Donner deux cuillières à soupe de l'huile de coco deux fois par jour.

3. Donner deux cuillières à soupe du miel naturel deux fois par jour (éviter de donner le miel à un bébé de moins d'un an).

4. Jus de l'oignon violet avec l'eau (un verre) deux fois par jour.

5. Donner un verre du jus fait à partir de la poudre de baobab deux fois par jour.

6. Un verre de l'eau de coco frais deux fois par jour.

7. Un verre du jus de tomates naturelle deux fois par jour.

8. Un verre du jus de carrotes deux fois par jour.

9. Consommer 5 à 6 oeufs naturels par jour (pas des oeufs des pondeuses)

10. Boire 1,5 à 2 litres de manière regulière par jour.

11. Consommer la patate douce.

12. Consommer les sauces legumes et feuilles.

13. Consommer les petits poissons tells que sardine et maquerrelle, et l’escargot et les crustacés.

14. Consommer le mil, sorgho et fonio.

Et la prise des complements alimentaires suivants:
Zinc, magnesium, B – Complex B12, gluthatione, Revesratrol, Superoxide dismutase, NAC, Beta carotene, Catalase, vitamin C et vitamin E.
Les varies causes d’ébola sont la faiblesse du système immunitaire et le faible taux d’antioxidants dans le corps et non le virus comme les occidentaux sont en train de propager. La faiblesse du système immunitaire et le faible taux d’antioxidant dans le corps est le direct résultat de la pauvreté, de la malnutrition et du stress.

Il est temps aux dirigeants, politiciens, journalistes, medias, diaspora africains de prendre leurs responsabilités pour sauver la vie de la population africaine.
Que les africains arrêtent de mourir par ignorance. Nous avons tous ces produits sur le continent africain, donc n’attendons plus des remèdes magiques de la part des occidentaux comme nous avons eu l’habitude de le faire.
Il faudrait que les africains arrivent à prendre leur destin en mains.

Partager ce message à travers toute l’Afrique.

Mr Bi Dri Seraphin Kouassi
Naturopathe – Ecrivain
Contacts: 0044751350270/ 00442035909646 ou seraphinkouassi35@yahoo.co.uk

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2825 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3116 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3846 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3143 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6390 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5180 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire