Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Drame Riviera-palmeraie : Une jeune fille retrouvée morte nue dans un caniveau


Drame Riviera-palmeraie : Une jeune fille retrouvée morte nue dans un caniveau
Les populations de la Riviera-Palmeraie et la plupart des personnes allant ou revenant de Bingerville ont fait une découverte macabre, le matin de ce jeudi 23 août 2012. Le corps sans vie d’une jeune fille d’environ 17 ans gisait dans le caniveau dans le sens Bingerville- Abidjan, à une centaine de mètres du feu tricolore situé au rond-point à l’entrée de la Riviera-Palmeraie.
De teint légèrement clair, la pauvre arborait une coiffure nouvellement faite et appelée « Marcoussis » dans le milieu de la gent féminine. Le corps plus ou moins recroquevillé eu égard à l’étroitesse du caniveau, l’infortunée n’est vêtue que d’un tee-shirt vert aux manches jaunes et rouges.

Un tee-shirt relevé laissant découvrir sa poitrine. Sa partie la plus intime est également exposée à l’air libre. Son pantalon velours de couleur noire est rangé dans un sachet déposé juste à côté d’elle. Tout comme un gros carton d’emballage qui, vraisemblablement, a servi à la transporter jusque-là. Une équipe de l’Onuci et des éléments des forces de l’ordre nationales informés étaient sur les lieux à notre passage. Aucune pièce n’ayant été trouvée sur elle, la jeune fille n’a pu être identifiée. Une enquête est ouverte par la police venue procéder au constat d’usage. Et c’est cette investigation qui va faire la lumière sur cette découverte macabre.

M’BRA Konan in Soir info


Vendredi 24 Août 2012
La Dépêche d'Abidjan



Faits et Méfaits
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE