Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan











Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Dr Parfait Kouassi (pdt de l’ordre des pharmaciens) :“Les antipaludéens vont manquer…”

Le président de l’ordre des pharmaciens de Côte d’Ivoire, Dr Parfait Kouassi, revient dans cet entretien sur la réalité de la menace de pénurie de médicaments qui plane sur la Côte d’Ivoire.


Photo :DR
Photo :DR
Des pharmacies ne vous ont-elles pas déjà signalé des ruptures d’antipaludéens ou d’autres médicaments de première nécessité ?

Aucune pharmacie pour le moment.

Vu que ces médicaments sont beaucoup demandés en raison de l’importance du paludisme dans notre pays, ne craignez-vous pas leur rupture précède le délai optimiste d’un mois que vous avez annoncé ?

Non. C’est que la prévalence du paludisme reste la même pour le moment. C’est en fonction de la prévalence habituelle que les pharmaciens ont leurs stocks. En l’absence d’une épidémie nouvelle qui va augmenter le taux d’utilisation habituelle, le taux de couverture habituelle d’un mois est toujours en vigueur. En tenant compte de cela, les prévisions de un mois sont en vigueur. Il n’y a pas un risque pour le moment.

Vous avez déjà signalé des cas de ruptures de produits utilisés pour la dialyse. Qu’en est-il exactement ?

Les produits d’hémodialyse ne sont pas des produits de monopole pharmaceutique. Ils sont de ce fait importés par diverses sociétés, et leur délai de couverture est habituellement court. Suite à l’arrêt des transactions financières avec l’UE, les importateurs se sont trouvés dans l’impossibilité de régler leurs commandes et donc les cycles d’approvisionnement ont été interrompus bien avant l’embargo maritime. L’embargo est venu enfoncer encore le clou. C’est ce qui explique que sur ces produits, on assiste déjà à une pénurie.

Comment se débrouillent, en ce moment, vos confrères de la pharmacie de la Santé publique avec peu de stocks ?

Ils ne se débrouillent pas. Il n’y a rien à faire. Il n’y a pas de stock. Que voulez-vous qu’ils fassent ? La situation dépasse tout le monde. C’est un problème politique qui a engendré ce blocage multiforme. Blocage financier, blocage au niveau des transports, etc. Tant que la question politique n’est pas réglée, on ne peut pas espérer régler les autres questions. La Psp avait déjà des retards d’approvisionnement donc cette situation ne fait qu’aggraver une situation qui, à l’origine, était déjà mauvaise. A la dernière réunion, il y a une semaine, la Psp était déjà à un niveau de 70% de rupture. D’ici deux semaines, il n’y aura pratiquement rien du tout.

In Nord Sud
Mercredi 23 Février 2011
La Dépêche d'Abidjan



Interviews
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."



Katé Gnatoa, le colonel qui a « accepté de lire une déclaration de coup d’Etat en Côte d’Ivoire pour de l’argent »… https://t.co/NsA800hD3Y

Facebook

Partager ce site