Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER

Exclusif - Laurent Gbagbo à TV5MONDE : "Ce qui nous attend, c'est la catastrophe" Déclaration du Procureur de la CPI, Mme Fatou Bensouda, sur les violences préélectorales et la montée de tensions intercommunautaires : «Les violences connues en Côte d’Ivoire lors de la première crise pré et post-électorale de 2010 ne doivent pas se Côte d’Ivoire - Désobéissance civile : « Tidjane Thiam rejoint l'opposition » (Affi N’guessan) Côte d’Ivoire - Evènements de Dabou : Le ministre Emmanuel Essis aux côtés des familles éplorées et des blessés Le respect de la Constitution ivoirienne est aussi important que la compassion de l’Église pour les homosexuels Côte d’Ivoire - Gnamien Konan à Ouattara : « Le temps presse, et c’est vous qui détenez le bouton de l’affrontement général » Trente ans après l'avènement du Zouglou, Axel Illary, le journaliste et documentariste est parti caméra au poing pour raconter sa véritable histoire. Côte d’Ivoire - Affi N’guessan : « Nous réclamons l’ouverture d’une enquête internationale sur les crimes commis par Ouattara et ses milices » Côte d’Ivoire - Aboisso : Pose de la première pierre du lycée professionnel d’Adaou QUESTION RÉPONSE AVEC DOUMBI FAKOLY - QUELLE EST LA RELIGION QUE PRATIQUAIENT NOS ANCÊTRES ?







Double drame Alépé : Le mari tue sa femme et se pend

Un double drame a secoué la bananeraie de Motobé, une exploitation agricole tenue par une entreprise de la place, dans le département d'Alépé.


C'est la disparition, de façon atroce, d'un couple de jeunes gens. C'était le vendredi 12 juillet 2013. En effet, informent nos sources, vivant en ménage dans le bourg de Tamassé ( Azaguié), le couple formé par Kouanou, âgé de 20 ans, et Kambiré Catherine, 26 ans, tous deux Burkinabés, connaît de réelles turbulences. Mais quelle est la raison de cette mésentente qui, le plus souvent, se termine en bagarre ? En tout cas, les choses semblent très mal embarquées et on fonce droit vers une rupture totale.

Cependant, Catherine nourrit encore quelques espoirs de voir son couple sauvé. Alors, le vendredi 12 juillet, elle se rend à la bananeraie de Motobé où vivent ses parents. Elle espère que la médiation de ces derniers conduise à ramener le calme dans son foyer. Alors qu'elle y est, encore Kouanou son mari la rejoint. Et subitement, alors que les discussions sont engagées pour ramener le calme au sein du couple, Kounaou qui, vraisemblablement, s'était déjà engagé sur une autre voie du règlement du conflit, s'empare de sa machette.
Lire la suite
Samedi 20 Juillet 2013
La Dépêche d'Abidjan



Faits et Méfaits
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Politique | Interviews | Faits et Méfaits | En Région | Société