Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Dissensions au sein du parti de Gbagbo: le camp Sangaré annonce une plainte contre Affi au tribunal du commerce


Dissensions au sein du parti de Gbagbo: le camp Sangaré annonce une plainte contre Affi au tribunal du commerce
Les adversaires internes de Pascal Affi N’guessan, ont annoncé vendredi avoir déposé une plainte contre le Président contesté du Front populaire ivoirien (FPI), au tribunal du commerce d’Abidjan pour “usage abusif des logos et insignes’’ du parti.

“M. Affi N’Guessan fait l’objet d’une assignation devant le Tribunal du Commerce d’Abidjan-Cocody et l’affaire passera en jugement le jeudi 7 avril 2016’’, indique un communiqué de presse de cette branche du parti de l’ancien chef de l’Etat Laurent Gbagbo.

“M. Affi N’Guessan est accusé par le plaignant d’usage abusif des logos et insignes dont il n’est pas propriétaire’’, poursuit le texte.

Selon les adversaires de M. Affi, “l’affaire est portée devant le Tribunal du Commerce statuant en tant que Juge de la protection des Droits de Propriété intellectuelle et industrielle’’.

Depuis plusieurs mois, deux tendances internes au FPI s’affrontent pour la direction du parti et pour déterminer la stratégie à adopter face au pouvoir en place.

Alors qu’Affi N’Guessan est conforté par le gouvernement qui voit en lui son "seul interlocuteur", ses opposants internes dénoncent "ses accointances" avec le pouvoir du chef de l’Etat Alassane Ouattara et sa "trahison".

Début mars 2015, les adversaires de M. Affi ont fait savoir à l’issue d’une réunion qu’il était suspendu de ses fonctions et remplacé par Aboudramane Sangaré “pour assurer l’intérim du président’’.

Depuis, les deux camps revendiquent le contrôle du parti.

Le 02 mars en conférence de presse, Pascal Affi N’guessan a tenté de minimiser les dissensions au sein de sa formation politique, estimant qu’ “il y a un seul FPI’’.

"Sangaré et consorts sont toujours militants" mais "n’appartiennent plus à la direction du parti", avait-il insisté, jugeant leurs actes "honteux".

Après “son éviction’’ par ses adversaires, M. Affi N’guessan avait saisi le tribunal de première instance d’Abidjan en avril 2015 qui l’avait confirmé dans ses fonctions de patron du FPI, interdisant du même coup Aboudramane Sangaré et ses amis d’utiliser le logo et le nom du parti.

Alerte Info
Samedi 2 Avril 2016
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 1 Mai 2021 - 21:27 LE ROI NARMER - Sankofa (VF)

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/05/2021 | 543 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/04/2021 | 433 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 2358 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 2421 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 4703 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/12/2019 | 872 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/12/2019 | 949 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire