Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Diaspora: La société civile burkinabé se réveille enfin


Absente depuis toujours de la scène, voila que la société civile burkinabé se réveille en Côte d'Ivoire. Inspirée sans doute par les récentes marches à Ouagadougou à propos du SENAT.

Vendredi 19 juillet 2013, une frange de la diaspora burkinabé projette l'organisation d'un sit-in devant le Consulat Général d'Abidjan. Objectif : dénoncer les velléités de tripatouillage de la constitution par le CDP, qui veut permettre à Blaise Compaoré de s'éterniser au pouvoir.

L'initiative est de la coalitionde la diaspora contre le SENAT et contre le Tripatouillage constitutionnelqui a décidé de tirer la sonnette d'alarme afin d'épargner au Burkina Faso une crise qui se profile à l'horizon. On peut donc dire que la société civile burkinabé sort de sa torpeur à un moment où les enjeux sont clairs. Les Burkinabè de l'étranger ont désormais le droit de vote. Et ils entendent l'exercer à la prochaine élection présidentielle.

Quand l'on sait qu'en Côte d'Ivoire la communauté est évalué à environs 5 millions d'âmes, ont peut dire que celui qui «gagnera» la Côte d'Ivoire marquera un point important dans la course au fauteuil présidentiel au pays des hommes intègres. En l'absence donc de partis d'opposition (représentatifs)- parce qu'ils n'ont pas encore compris l'enjeu que représente cette diaspora- la société civile veut pouvoir désormais se prononcer sur tout ce qui touche à la vie du Burkina Faso.

D'autant plus que c'est la section Côte d'Ivoire du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) qui s'organise pour mener la danse en Côte d'Ivoire. Certes, sur fond de divisions et de désaveu des pratiques peu démocratiques, comme la désignation de son nouveau Secrétaire Général, mais il faut lui reconnaître un regain d'activisme.

L'organisation du sit-in de ce vendredi s'annonce comme une prise de conscience de la société civile burkinabé en Côte d'Ivoire que leur pays glisse dangereusement vers une grave crise. Avec surtout les velléités de modification de l'article 37, à travers la mise en place du SENAT. C'est donc pour dire NON à cette nouvelle institution que la coalition de la diaspora contre le SENAT et contre le Tripatouillage constitutionnel marche vendredi prochain.

L'opposition burkinabé, qui traîne le pas, doit tout simplement savoir que la victoire d'un candidat à l'élection présidentielle au Burkina à l'avenir se jouera avec la diaspora. Sinon, en Côte d'Ivoire. Et il y a du terrain à prendre pour les adversaires du régime de Ouagadougou, face à une section CDP qui végète en réalité. Mais qui n'avait jamais eu à combattre en Côte d'Ivoire, faute d'opposition. En dehors de sorties folkloriques et contestées de soutien à Compaoré.

Charlène Adjovi - Source: Informateur.info
Jeudi 18 Juillet 2013
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 3012 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3549 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3988 vues
44444  (2 votes) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3224 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6485 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5274 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/04/2015 | 3770 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire