Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Détournement des deniers publics / Evariste Méambly arrêté par la police économique


Détournement des deniers publics / Evariste Méambly arrêté par la police économique
Le directeur général de la société ‘’Balance transit’’ Evariste Méambly séjourne depuis mercredi nuit dans les geôles de la police économique. Il a été interpellé et écroué, selon une source bien introduite, après une audition préliminaire. Mais qu’est ce qui a motivé cette arrestation qui certainement va faire des vagues? Un membre du cabinet du ministère de l’Intérieur qui soutient avoir des informations auprès de la police économique, était hier face à la presse pour faire toute la lumière sur cette affaire. D’entrée, il a affirmé que l’affaire n’est nullement liée à l’actualité politique de l’heure. «C’est un dossier économique. Evariste Méambly a été interpellé et arrêté suite à une plainte des douanes ivoiriennes portant sur le détournement d’une somme de 3 361 899 840 F CFA émanant d’un chèque spécial du trésor», a-t-il précisé, avant d’élucider le dossier. Selon lui, l’affaire remonte en 1997 où l’Union européenne a décidé d’apporter une aide à l’Etat ivoirien dans le domaine ferroviaire. Il s’agissait, a-t-il poursuivi, de donner du matériel à la SITARAIL. L’accord conclu entre les deux parties, il revenait à la Côte d’Ivoire de payer les frais de dédouanement du matériel qui allait être convoyé sur les bords de la lagune Ebrié. L’Etat, pour faciliter les choses décide de la suspension desdits frais. «Dans ces conditions, le matériel est entré en Côte d’Ivoire et a été réceptionné par la société ivoirienne du patrimoine ferroviaire (SIPF). C’est la société SAGA-CI aujourd’hui appelé Africa Bolléro Logistique qui a fait les déclarations d’admission temporaire», a ajouté le conférencier. Cependant en 2003, la SIPF a été sommée par la direction de la douane de payer les frais de dédouanement du matériel qu’elle a reçu. Elle se tourne, à son tour, vers l’Etat. Le dossier traine des années mais la douane tient à son argent. L’Etat ivoirien décide en 2007 d’apurer cette dette vis-à-vis des douanes. Balance transit entre alors en jeu. Le ministre des Transports d’alors, Albert Mabri Toikeusse donne, en effet, mandat à cette société de payer la dette. «Evariste Méambly a payé au trésor la somme de 1,6 milliard. Et jusqu’aujourd’hui, la différence de la somme totale qu’il devrait payer reste introuvable. «C’est ainsi que la douane a porté plainte contre X pour détournement de derniers publics. En remontant la filière, Evariste Méambly a été interpellé. Il a refusé de répondre à la convocation de la police économique. Les policiers en tenues civiles et non armés qui se sont présentés à son domicile se sont heurtés à sa garde rapprochée. Le directeur s’est lui-même rendu sur les lieux avec des policiers de la CRS et l’a mis aux arrêts», a souligné le conférencier. Comme on le voit, il n’y a plus de place pour l’impunité en Côte d’Ivoire.

Lacina Ouattara in Le Patriote
Vendredi 17 Février 2012
La Dépêche d'Abidjan



Faits et Méfaits
Notez


1.Posté par violette le 19/02/2012 09:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
" Comme on le voit,il n'y a plus de place pour l'impunité en C.I " signé lacina ouattara - in: de le patriote. Vraiment comme le disait l'autre,en C.I il y a des personnes qui ont une carte de presse sans être des hommes de presse,ils sont là juste pour justifier l'injustifiable c'est le cas de l'auteur de ce brouillon qui oublie volontairement,en parlant de l'impunité de dire qu'elle est à double vitesse sinon avant Méambly Evariste(directeur de Balance Transit),soro kibafory et toute sa bande de voleurs qui ont réussi la casse du siècle à Bouaké et Man sérait déjà en prison.Que dira t-on de la fondatrice de "Children of Africa" et sa moitié l'un des plus gros escrots et détourneurs des déniers publics de notre pays que la C.I n'a jamais connu,la police éco ne voit-elle pas que l'imposteur mossi dèrmane détourne a son profit vers des paradis fiscaux les avoirs de la C.I ( patrimoines hoteliers nationaux vendus à ses copains français,patrimoines immobiliers de l'étranger-france en particulier- vendu à francs symbolique à Mme dominique ouatra F. tableaux de prestige,cacao et café,pétrole et gaz,régies financières de C.I devenus propriétés de sa famille et de quelques copains français),que doit-on dire de son allié du moment h.k.bédié (18 milliards de l'U.E) et proprio de plusieurs biens immobilier en france.On peut citer des centaines de cas de vol et détournement de biens publics connus de tous en C.I mais lacina ouattara-in ( encore un autre ) a choisi de distraire et abreuver de contre-vérités ses lecteurs parce que le patriote qui l'emploie est juste une caisse de résonnance et de propagande qui a pour mission ultime de trouver des justifications aux contraditions du régime ethno-génocidaire du moro-naba d'Abidjan.Tout ça va finir très bientôt,bon dimanche à tous ,Dieu bénisse les patriotes,le Pr. Laurent Gbagbo, la C.I meurtrie,les otages-prisonniers de ouatra et tous les combattants(tes) pour la démocratie,les droits et les libertés,à la prochaine !!!!!!!!

Politique | Interviews | Faits et Méfaits | En Région | Société