Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Déguerpissement des mendiants et vendeurs ambulants : Bae et Crs envahissent les carrefours d’Abidjan


Plus d’une semaine que la mesure d’interdiction des vendeurs ambulants et mendiants aux abords des routes et des intersections a été mise en application. Nous avons parcouru quelques rues d’Abidjan pour nous rendre compte de son effectivité. Hier, à 8h30, sur l’axe Deux Plateaux-route du zoo, les mendiants qui avaient disparu la semaine dernière à la faveur du démarrage de ladite opération ont refait surface. Sans être inquiétés. Ousmane Kanté, sexagénaire, déclare : « Nous sommes au courant de la mesure du gouvernement mais nous n’avons pas le choix. Il nous faut venir ici pour pouvoir avoir de quoi nous nourrir. Je suis malade et je ne peux plus travailler. Moi, je suis maçon mais je ne peux plus rien faire. C’est pourquoi, je me débrouille ici ».

Quant aux vendeurs ambulants qui, d’habitude, jonchent le carrefour dit "Mobil", aucun d’entre eux n’est visible. Un cargo de la brigade anti émeute veille au grain à quelques encablures de là. A 10h15, à Adjamé liberté, comme il fallait s’y attendre, c’est le désordre de tous les jours. Vendeurs ambulants et passants se disputent le peu d’espace destiné à la circulation piétonne. Vendeurs de polo, tee shirts, cd, parfum, friperie, ustensiles de cuisines, chaussures, téléphones portables bon marché arpentent cette intersection. Les mendiants sont visibles comme si aucune mesure d’interdiction n’avait été prise. Au niveau de Fraternité matin et de l’échangeur de l’Indénié, aucun mendiant. Un groupe de personnes de sexe masculin, assis non loin de là, devise à voix basse. Certainement des vendeurs ambulants qui observent le terrain. Cependant, à l’avenue Reboul côté sapeurs pompiers, aucun mendiant ni vendeur ambulant n’est visible, mais une forte présence policière. Même son de cloche au Plateau zone immeuble Ccia cathédrale saint Paul, au carrefour la vie. Plus loin, à la cité financière au Plateau, des vendeurs de porte-documents, des brochures, des chaussettes etc.

Au carrefour de la Riviéra II, la présence massive de policiers de la Crs 1 a sans doute dissuadé les mendiants et autres vendeurs ambulants à s’aventurer sur la chaussée. Cependant, au carrefour de la Riviéra III, route du lycée français, vers 10h, des vendeurs de journaux à la criée proposent leurs articles aux automobilistes sans en être inquiétés. Au grand carrefour de Solibra, la grande affluence quotidienne a laissé place à un calme plat. La même situation a été observée à l’intersection de l’ex Bracodi, Attécoubé "bori bana" (près de Sébroko) où la police a marqué sa présence. Il ressort de ce qui précède que la mesure d’interdiction des mendiants et autres vendeurs ambulants est en passe d’être respectée, à part quelques poches de résistance qui pourront être très vite traitées. C’est l’occasion de saluer cette décision du gouvernement qui contribue à la fluidité de la circulation et à la sécurité des piétons. Mesure donc à encourager. Vivement qu’elle ne soit pas un feu de paille et qu’on ne retombe après quelques semaines dans les travers d’antan. Que les autorités y veillent pour une image plus saine de la capitale économique de la Côte d’Ivoire.

SERGE AMANY in Le Nouveau Réveil
Mardi 13 Août 2013
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 936 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2208 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2007 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 959 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


DU VIVRE ENSEMBLE POLITIQUE AU GHANA ET EN CÔTE D'IVOIRE Vous avez certainement vu ces images de l’actuel chef de l… https://t.co/bZMa15xe94

Facebook

Partager ce site