Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Déguerpissement à Abobo: La tension toujours vive Encore des affrontements forces de l’ordre-manifestants Des coups de feu créent la panique


Déguerpissement à Abobo: La tension toujours vive Encore des affrontements forces de l’ordre-manifestants Des coups de feu créent la panique
Au lendemain de l’affrontement entre les riverains et les Forces de l’ordre au marché en face de la mairie, à Abobo, la tension était encore vive, le mardi 16 octobre 2012, sur les ruines des boxes, magasins et des étals détruits par les bulldozers au cours du déguerpissement conflictuel.

De fait, aux environs de 9h, des riverains, en colère appuyés par de jeunes armés, ont investi les alentours de la mairie, quand d’autres se sont positionnés sur des immeubles. Les forces de l’ordre qui étaient également sur les lieux afin que le déguerpissement, débuté le lundi arrive à son terme, ont tenté de dissuader les riverains et les jeunes armés.

Aussitôt des coups de feu partent. C’est la débandade dans les environs de la mairie. Le crépitement des armes en rajoute à la peur panique qui s'empare des habitants des quartiers environnants. Des habitants fuient en abandonnant leur domicile. Des véhicules déjà engagés sur les voies principales (menant à Anyama) et secondaires prennent le sens inverse. Des commerçants ambulants de fruits et des gérants de cabines téléphoniques y compris des passagers de taxis et de minicars (gbakas), qui se sont éjectés des engins, s’engouffrent dans les quartiers en détalant.

Les instants qui suivent, les Forces de l’ordre reçoivent du renfort et les affrontements s’intensifient. « Nous ne reculerons pas devant une bande d’individus qui ne veut pas respecter la loi. Le déguerpissement va se poursuivre jusqu’au marché de fruits. Ce sont des agitateurs qui seront maîtrisés », a rassuré l’un des agents interrogés. Quant à l’un des manifestants joint par téléphone, il a mis en garde contre la poursuite des travaux. « Nous ne bougerons pas d’ici. C’est sur nos corps qu’ils vont marcher pour faire leurs travaux (déguerpissement). Ils ont détruit nos marchandises », a-t-il pesté.

Les alentours du marché déguerpis le lundi, dont l’accès a été rendu difficile par les affrontements, ont été transformés en un véritable tas de gravas et d’immondices. Ceci permet désormais de voir de loin les immeubles autrefois envahis. Si au moment où nous mettions sous presse, le bilan définitif des affrontements n’était pas encore disponible, il faut noter que de sources proches des populations et des antagonistes, plusieurs personnes ont été blessées dont une femme touchée par une balle perdue, dans le quartier de Samaké.

Par ailleurs, des voyous ont profité de cette confusion pour détrousser des passants et des passagers. Dans un communiqué rendu public, le même mardi, le ministère de la Salubrité a indiqué qu’il poursuivra l’opération de déguerpissement à Abobo, entamée le lundi 15 octobre 2012.



M’BRA Konan in Soir info
Mercredi 17 Octobre 2012
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 945 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2208 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2008 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 959 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


DU VIVRE ENSEMBLE POLITIQUE AU GHANA ET EN CÔTE D'IVOIRE Vous avez certainement vu ces images de l’actuel chef de l… https://t.co/bZMa15xe94

Facebook

Partager ce site