Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









De Washington à Abidjan / Comment Bédié a adopté Ouattara à 20 ans


De Washington à Abidjan / Comment Bédié a adopté Ouattara à 20 ans

Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié ont clos une vieille polémique dimanche à Daoukro à l'entame de la visite d’Etat de quatre jours dans la région de l’Iffou.Alassane Ouattara a révélé devant Bédié, comme pour clore ce débat, que ce dernier avait été son "tuteur" aux USA lorsqu'il était étudiant.
Le numéro un ivoirien a précisé que son "ainé" comme il l'appelle désormais, l’a "toujours choyé"; car depuis l’âge de 20 ans, il l’a véritablement "pris comme son jeune frère", à New York, à Washington et partout ailleurs comme selon les propos relevés avant de souligner qu’il vient cette fois à Daoukro, de façon "officielle" pour lui rendre "hommage", à son "action" à la tête de l’Etat interrompue en 1999 par un coup d’Etat.
"Je viens lui dire que nous continuons l’œuvre qu’il a commencé, d’ailleurs avec le même Premier ministre, Daniel Kablan Duncan" a déclaré Alassane Ouattara.
"Nous sommes venus lui faire le point à Daoukro de nos ambitions et de nos réalisation. Et lui dire que le chemin tracé par le Président Houphouët et lui-même est notre voie. Nous ferons en sorte qu’il n’y ait pas de dérapage et que tout se passe comme le père fondateur l’a voulu. Je n’oublierai jamais les quatre mois et demi que nous avons passés ensemble à l’hôtel du Golf. Certains l’on déjà oublié quand on voit leur comportement. Je vous ai supplié à mainte reprise de quitter le Golf. Rien n’y fit. Vous êtes resté," a-t-il conclu.
Depuis Prikro, Ouattara prévient «Malgré les agissements de certains je serais toujours déterminé à travailler »
Après son arrivée à Daoukro,Alassane Ouattara a animé son premier meeting à Prikro où il a rassuré les populations que le gouvernement sera toujours déterminé à travailler malgré les agissements de certains.

«Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire est en paix et au travail et nous allons continuer à être à la disposition de l’Etat. Nous allons travailler avec acharnement au rassemblement de toutes les filles et fils du pays, pour la cohésion nationale. Nous serons toujours déterminés dans cette voie malgré les agissements de certains parce que la Côte d’Ivoire est notre bien à tous, » a déclaré Alassane Ouattara.
Le chef de l’Etat ivoirien a également salué l’action des populations de Prikro pendant les élections présidentielles dernières.

«Il y a 4 ans j’étais ici avec la bénédiction du président Henri Konan Bédié et grâce à vous et à lui, aujourd’hui, je suis président de la république de Côte d’Ivoire. Cette région me tient à cœur parce que c’est la région de mon ainé Bédié. Je leur dit à nouveau toute ma reconnaissance. Je sais que vous serez à mes côtés encore en 2015, » a-t-il ajouté.
«Je sais que vos prières continuerons et avec mon ainé, le président Henri Konan Bédié, nous avons un beau chemin, une belle voie, c’est la construction de la Côte d’Ivoire pour les années à venir, » a précisé le président.
La région de l’Iffou étant l’une des priorités de Alassane Ouattara, il a annoncé que de nombreux investissements y seront réalisés, promettant au passage le bitumage de la voie Ouélé, Prikro, Sérébou et Bassawa, principale doléance des populations.
«Nous devons tous condamner la violence, la violence ne mène pas au progrès. Pour le seul département de Prikro, nous avons déjà investit 6,350 milliards dans le cadre du Programme présidentiel d’urgence (PPU) investis à Prikro sont une goutte d’eau et j’en suis conscient. Tout cela n’est qu’un début, nous ferons plus, » a conclu le chef d’Etat ivoirien.
Au nom des populations de Prikro, les «Anoh », le député Deby Yao Benjamin a reconnu que le département reprend sa marche vers un mieux être durable avec l’accession de Ouattara au pouvoir.

Pour sa part le maire de la commune de Prikro, Ekra Kouakou Antoine a indiqué que cette visite d’Etat concrétise un vœu qu’il avait formulé en 2000.Accompagné de sa femme, Ouattara a été accueilli à son arrivée à Daoukro par Bédié et son épouse, ainsi que par le Président de l’Assemblée Nationale, Soro, le Premier Ministre Duncan, des Présidents d’Institution, des membres du Gouvernement, des élus, des cadres et des Chefs traditionnels.

In Le Democrate
Mercredi 17 Septembre 2014
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 17/09/2014 17:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alassane Dramane Ouattara et Konan Bédié sont de véritables comédiens misanthropiques au moi je t’aime moi non plus dans leur monde à eux.

Dans ce paragraphe, rien à reprocher à Bédié à part sa naïveté. Alassane Dramane Ouattara qui a été aidé par ce monsieur à l’étranger, et ce même Alassane Dramane Ouattara fomente un coup d’état contre Bédié, et ce mossi fuit la Côte d’Ivoire, rechercher par l’interpole et le président Laurent Gbagbo ordonne d’arrêter la poursuite de ce goguenard et aujourd’hui, il fait emprisonner le président Laurent Gbagbo, qui peut considérer un homme comme ça.

Comme le mossi DAWA, il n’a rien dans les tronches, il croit que Bédié, pour tout le mal qui lui a fait, qu'il a oublié.

Foutaise !

La France fait pression sur Bédié à cause du blaireau, qui sert à la France de bouffon « ridicule. » pour nous piller. C’est tout !

Ce mossi, on l’aura avec ses amis razzias.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2825 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3116 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3846 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3143 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6390 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5180 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire