Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Dammartin-en-Goële : les frères Kouachi tués - L'assaut a été lancé par le GIGN contre les suspects du massacre de Charlie Hebdo retranchés dans une imprimerie de Seine-et-Marne, à Dammartin-en-Goële.

Les deux frères Kouachi ainsi que le preneur d'otages de la Porte de Vincennes, Amedy Coulibaly, ont été abattus


Les écoles évacuées
Les écoles évacuées
17h40 - Au moment de l'assaut, les deux suspects, les frères Saïd et Chérif Kouachi, sont sortis en tirant sur les forces de l'ordre.

17h25 - Un membre du GIGN a été blessé dans l'opération. Ses jours ne sont pas en danger

17h17 - L'otage est indemne

17h15 - Les deux suspects de Charlie Hebdo tués dans l'assaut à Dammartin

17h05- L'assaut a été lancé par le GIGN contre les suspects du massacre de Charlie Hebdo retranchés dans une imprimerie de Seine-et-Marne, à Dammartin-en-Goële. Des détonations et des explosions ont été entendues et de la fumée a commencé à monter depuis le site.

17h00 - Des coups de feu viennent d'être entendus à Dammartin-en-Goële, où les frères Kouachi retiennent au moins un otage. On pouvait également apercevoir de la fumée au-dessus du bâtiment.

16h30 - La mâitrise du temps

En cas de prise d'otage par des malfaiteurs aussi déterminés que les suspects du massacre de Charlie Hebdo, l'essentiel d'abord est de gagner du temps, expliquent des spécialistes.
Il faut le plus vite possible, par tout moyen, établir un contact avec les hommes armés puis commence un jeu psychologique qu'il faut faire durer même si, face à des agresseurs de cette trempe, l'issue violente faire rarement de doutes.
"La seule hypothèse dans laquelle on va intervenir sans attendre, c'est si la vie de l'otage est menacée ou les cibles tentent de fuir. Si ce n'est pas le cas, il faut tout faire pour gagner du temps", explique Thierry Orosco, ancien chef du GIGN. "Dans les cas, comme cela semble l'être ici, où la reddition semble exclue, c'est essentiel. Il faut commencer par les contacter. Le but est d'avoir le plus de temps possible pour élaborer un scénario d'intervention le plus chirurgical possible, pour minimiser les dégâts."

16h20 - Les imams ont condamné les actes de terrorisme et multiplié les appels au calme et à l'unité républicaine vendredi lors de la prière hebdomadaire dans plusieurs mosquées de France
"Les gens qui ont lancé un assaut au nom de l'islam ne sont pas des musulmans, ne peuvent pas parler au nom des musulmans. Le prophète Mahomet n'a pas prôné la violence contre les non-musulmans. Ces gens (les dessinateurs) nous ont attaqués avec la plume, la réponse (des musulmans) doit être par la plume" a notamment déclaré l'imam Abdel Qader Achour, à la mosquée Omar de la rue Jean-Pierre Timbaud, dans le XIe arrondissement de Paris.
Lire la suite
Vendredi 9 Janvier 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/05/2020 | 1208 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2020 | 2478 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 1503 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 1638 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 3116 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire