Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Crise postélectorale ivoirienne : début du témoignage du Pr Hélène Yapo Etté à la CPI


Crise postélectorale ivoirienne : début du témoignage du Pr Hélène Yapo Etté à la CPI
Suspendu pour cause de vacances judiciaires, le procès conjoint de l’ex-président Laurent Gbagbo et de son ancien ministre Charles Blé Goudé a repris, mercredi, à la Cour pénale internationale (CPI) avec le témoignage du professeur Hélène Yapo Etté, également médecin légiste.

D’entrée, elle a expliqué en quoi consiste un rapport médico-légal et pourquoi cela a été fait avant d’indiquer que ce rapport des médecins légistes était destiné aux autorités mandantes. Mme Etté dit avoir assisté à tous les examens externes et examiné plusieurs corps liés à la crise poste électorale grâce à un chronogramme établi et à la disponibilité des médecins.

‘’Le rapport médico-légal externe consiste à transcrire toutes nos constations médico-légales externes destinées à l’autorité mandante’’ a-t-elle expliqué, reconnaissant avoir signé les différents rapports classés confidentiels dans les dossiers de la CPI en compagnie de Docteur Botty.

‘’Je reconnais la signature à la page 1118 du rapport signé de moi-même, accompagnée de Dr Botty.’’ a poursuivi le professeur Etté. Il s’agissait pour la Cour de savoir si selon les examens légaux, les victimes examinées étaient bien des personnes décédées de violences subies lors de la crise postélectorale.

Concernant l’examen du corps de François Kouakou Koffi âgé de 49 ans, la première femme agrégée en médecine légale en Côte d’Ivoire a expliqué à la Cour que l’examen externe du corps permet de retenir que le corps était en putréfaction.

Au plan médico-légal, il permet de retenir que le corps présentait 18 plaies causées par des armes à feu, relevant un criblage de la face postérieure du corps. ‘’Les caractéristiques topographiques, morphologiques des plaies ont été consignées sur des schémas corporels joint au rapport. Un fragment métallique a été extrait sous la peau de l’avant-bras gauche’’, a encore expliqué le professeur Etté.

Quant au dossier légal du nommé Sidibé Adama, elle explique avoir reçu son cousin qui dit que ‘’son frère est décédé le 17 mars 2011 suite à un obus tombé sur sa maison à Abobo gare’’, dans le nord de la capitale économique ivoirienne.

En conclusion de l'examen, le médecin légiste explique à la Cour qu’aucun fragment n'a été retrouvé dans le corps lors de l’examen médico-légal. Pareille pour le dossier légal de Coulibaly Idrissa qui présentait deux orifices, et ‘’aucun projectile ou fragment métallique n’a été retrouvé’’.
‘’Si tu as un obus qui éclate, il enverra des éclats métalliques et peut entraîner ce type de criblage’’ a-t-elle ajouté, indiquant que son service avait déterminé les périodes pour recevoir les corps à examiner.

‘’La supervision des exhumations relevait du parquet. Nous étions des intervenants (...) J’ai assisté à des exhumations qui ont été faites. Toutes les autopsies ont eu lieu à l’institut de médecine légale et à la morgue’’, a-t-elle conclu.

Le professeur Hélène Yapo Etté est la première femme agrégée en médecine légale en Côte d’Ivoire de même qu’en Afrique centrale et occidentale. Elle est Maître de conférences de médecine légale à l’UFR des sciences médicales de l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan-Cocody.

APA
Jeudi 18 Janvier 2018
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/08/2018 | 4488 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/06/2018 | 1285 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/06/2018 | 1897 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2018 | 2066 vues
44444  (1 vote) | 0 Commentaire



Facebook

Partager ce site