Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Crise postélectorale ivoirienne: "Je n’ai appelé personne à commettre des actes répréhensibles" (Simone Gbagbo)


Crise postélectorale ivoirienne: "Je n’ai appelé personne à commettre des actes répréhensibles" (Simone Gbagbo)
L’ancienne Première dame de Côte d’Ivoire, Simone Gbagbo a dit lundi n’avoir "appelé personne à commettre des actes répréhensibles" lors de la crise postélectorale de 2010-2011, lors de son procès pour "crimes contre l’humanité" commis pendant cette période, à Abidjan.
"Je n’ai appelé personne à commettre des actes répréhensibles", a dit Mme Gbagbo, estimant que "ceux qui (en) ont commis" doivent "assumer" les conséquences de leurs actes.
Elle a par ailleurs demandé à la barre qu’on lui "démontre" que des actes de ce genre ont été posés après qu’elle ait lancé un "appel" dans ce sens.
A la question de savoir si elle connaît "l’article 125", en référence à une pratique d’exécution sommaire par le feu qui a fait son apparition lors de cette crise, Simone Gbagbo a répondu : "je ne sais pas ce que c’est".
"Beaucoup de choses graves ont été dites sur moi", a déclaré l’ex-Première qui dit être vue comme une "femme ambitieuse" et "dure", appelant le juge à établir "la vérité des faits" car "il y va" également de son "honneur" et de sa "dignité".
Simone Gbagbo est poursuivie pour "crimes de guerre" et "crimes contre l’humanité" commis lors de la crise postélectorale en Côte d’Ivoire.

Alerte Info
Mardi 7 Juin 2016
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 1785 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/03/2019 | 1252 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 959 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire