Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Crise au fpi:"une querelle inutile qui nous éloigne de l'essentiel"


La crise qui semblait latente au FPI vient d’éclater au grand jour.Chacun de ceux qui s’affrontent est cependant utile au parti comme tout militant.Ma conviction est que le président Affi n’a pas tordu le cou aux Textes du parti. Conscient qu’il a un bilan à présenter, il a pleinement le droit de procéder aux réaménagements qu’il juge opportuns pour atteindre les objectifs stratégiques qu’il s’est fixés.

C’est le président élu au Congrès qui forme son équipe dirigeante et détermine les attributions de chacun. Aucun poste n’est attribué à vie et il n’appartient pas à un militant de dire s’il est efficient ou défaillant à son poste. Seul le président du parti apprécie l’efficacité de chacun, évalue ou détecte les défaillances et y remédie.

Les Statuts du FPI lui confèrent clairement ces prérogatives :

"Sous-section 4 : La Présidence
Article 41
Le FPI est dirigé par un président élu par les assemblées fédérales et investi par le Congrès.
Il est rééligible.
Article 42
Le Président nomme les membres du Secrétariat Général qu'il soumet à l'investiture du Congrès.
Il détermine leurs attributions.
Il préside le Comité Central et le Secrétariat Général.
Il procède au remplacement des membres défaillants du Secrétariat Général.
Toute nouvelle nomination au Secrétariat Général entre deux (2) Congrès, n'est pas soumise à l'investiture du Congrès.
Il nomme les représentants du parti à l'étranger et procède à leur remplacement en cas de défaillance.
Il est secondé dans sa tâche par les vice-présidents".

Ces dispositions statutaires ne devraient échapper à personne si la volonté de travailler dans l’union et d’aller de l’avant n’échappe à personne.Car cette querelle inutile nous perd un temps précieux.

Se perdre dans des considérations procédurales et invoquer le respect des principes, c’est sans nul doute vouloir syndicaliser le FPI alors que nous sommes sur un terrain politique miné et que notre pays est encore en guerre, au sens propre comme au sens figuré. Nous ne devons pas oublier que pendant tout ce temps, Dramane Ouattara continue de tisser et de consolider sa toile maléfique pour garder notre pays dans ses griffes, sucer le sang de notre peuple et assassiner notre démocratie naissante. Il met en place sa machine de la fraude massive et positionne ses forces de la répression en vue du scrutin de 2015.

Nous nous réveillerons qu’il serait déjà trop tard et que nous n’aurions que nos beaux yeux pour pleurer. Quant à la France, elle se frotte les mains et remet en place tous les instruments de la recolonisation. Il est temps de comprendre que le radicalisme dessert notre cause et renforce la position de Ouattara.

Unissons-nous donc autour d’Affi pour essayer de sauver ce qui peut encore être sauvé.La politique est une saine appréciation des réalités du moment. L'essentiel qui doit nous préoccuper, le vrai combat que nous devons mener aujourd’hui, c’est celui de la libération de la Côte D’Ivoire. De cette libération dépend la libération de Laurent Gbagbo, de tous les détenus politiques comme celle de nous tous, de chacune et de chacun.

Océane Yacé, Politologue, Monaco.
oyace84@gmail.com
Vendredi 18 Juillet 2014
La Dépêche d'Abidjan



Tribune
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 18/07/2014 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Océane,

Pourquoi madame Simone Ehivet Gbagbo a démissionné du parti pour ce qu'Affi N'Guessan Pascal a fait ?

Pourquoi le président Laurent Gbagbo refuse de parler à Affi N'Guessan Pascal ? Tu ne vas pas me dire que Laurent Gbagbo le démocrate ignore ses propres articles dont il est initiateur ? Toi qui es politologue, tu devrais savoir les vraies raisons du remaniement sans prévenir ceux qui ont lutté quand il faisait à pieds à avant « la pompe. »

On avait les larmes aux yeux, le peuple ivoirien a souffert et en plus, Affi est diabétique, il lui fallait un régime rigoureux, mais comment faire avec un régime « mossinite », et aujourd’hui, il veut chasser les piliers du parti pour placer ses amis et régner en dictateur comme Alassane Dramane Ouattara. C’est ça que tu veux ? Océane ! On n’a assez souffert comme ça, ça suffit !

Toi que je considère très lucide, il ne s'agit pas de l'article 41 et 42. Je te signale qu'Affi veut se débarrasser de certaines personnes de force aux mépris de l’article 41 et 42 comme tout le monde cite ces articles. Dans chaque article, il y a souvent des alinéas, ce sont lesquels, dans ces deux-là ?

Océane ! Tu penses que Kipré, Simone, Akoun, Gbagbo, Aboudramane, Douaty, Marthe, Miaka, Djédjé et tant d’autres ne savent ces articles ? Laisses-moi rire !

Quand tu dis, viens à quelqu'un, il y a mille tons pour le dire...

Il ne faut pas oublier l’élément essentiel qu’Affi est en liberté provisoire, au dernier moment, le mossi DAWA est capable de l’emprisonner et comment, on va trouver un nouveau candidat ? Si vraiment on doit aller aux élections ?

Papa Yacé avait toujours protégé nos lois… Tous les ivoiriens sont respectueux de la loi.

Merci patriote !
Défends ton pays dans la loyauté comme tu as vu ton papa gérer notre Assemblée avec honneur !

Il faut que notre parti FPI, la combine soit un signe d’appel pour lui, comme en pathologie.

Salut !

Je boude AHOUA seulement !

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 18/05/2018 | 2582 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/12/2017 | 3280 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/07/2017 | 2154 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/04/2016 | 5360 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/10/2015 | 51002 vues
33333  (36 votes) | 14 Commentaires
La Dépêche d'Abidjan | 12/05/2015 | 3530 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 04/01/2015 | 5742 vues
00000  (0 vote) | 3 Commentaires