Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan











Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Crise au Fpi, après les incidents de Paris/ Affi N’guessan : «Je suis prêt à céder le fauteuil»


Crise au Fpi, après les incidents de Paris/ Affi N’guessan : «Je suis prêt à céder le fauteuil»
Le président légalement connu du Fpi, Pascal Affi N’guessan a achevé le week-end dernier, une tournée européenne qui l’a conduit, depuis le 15 juin dernier en Belgique et en France.
Au terme de cette tournée marquée, le samedi dernier, à Paris, par une bagarre entre ses partisans et des militants ne le reconnaissant pas comme le président du parti fondé par Laurent Gbagbo, il a animé une conférence de presse dans la soirée du dimanche 28 juin. Ce, à l’initiative de l’Union des journalistes ivoiriens de France. Accompagné du ministre Augustin Comoé et de l’ex-Dg du port d’Abidjan, Marcel Gossio, il a saisi l'occasion pour dire tout de sa tournée, de son option politique et surtout de la crise au sein de son parti.

«Prêt à céder mon fauteuil»

Evoquant longuement cette crise, due selon lui à sa volonté de privilégier le dialogue avec le pouvoir en place plutôt que la force prônée par ses frondeurs, Pascal Affi N’guessan a expliqué que ce n’est pas un drame que ses camarades ne soient pas d’accord avec lui. «Le Fpi est un front au sein duquel il y a toujours eu des débats. Donc, c’est normal que dans ce contexte particulier de l’histoire de notre pays, sur les voies à suivre et les hommes à conduire l’action du parti, que des gens ne soient pas d’accord avec moi», dira-t-il sur la question.
Lire la ssuite
Mercredi 1 Juillet 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 01/07/2015 12:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le fauteuil, il y a bien longtemps, que tu ne l’as plus, les 2/3 du FPI ont proclamé le président Laurent Gbagbo.

Toi, ta notoriété ne reflète que d’Alassane Dramane Ouattara le « faux ivoirien tueur » le microbe national, une bactérie au comportement EBOLA, c’est ce que vous êtes tous ! Les gens qui ne respectent pas les lois. Et vous condamner soit disant qu’on n’a pas respecté la loi dont OULAYE, DJEDJE, KOUA et les jeunes du meeting éclaté.

Cher Affi, combien de fois, tu as rappelé au burkinabè que son mandat est fini ?

2.Posté par Wawayou le 01/07/2015 12:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gbagbo est déjà notre Président, Président du FPI LMP et symaptisants

Peu importe où Gbagbo se trouve.
Personne ne peut le remplacer en ce moment., même pas en rêve ou par des maneouvres.

C'est comme ça. Et c'est non négociable.

Affi devrait en tirer les conséquences et arrêter ses déclarations à la con !

Sinon ça va mal se terminer et on s'en fout!

3.Posté par Didigbé le 02/07/2015 19:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
S'il est vrai que la politique n'est pas étrangère à la situation de la Côte d'Ivoire, et que de ce fait celle-ci, c'est-à-dire la politique, pourrait jouer un grand rôle dans son dénouement, il est important de savoir quelle politique dont il s'agit. S'agit-il de la politique du félin prédateur qui amadoue sa proie pour pouvoir l'abattre à la fin parce que "made for kiling", ou alors celle de la proie qui, connaissant l'esprit machiavéliquement futé du prédateur, se méfie de lui se met sur sa garde. Je crois que la seconde politique est celle que pratiquent les frondeurs.Car ne dit-on pas que "chat échaudé craint toujours l'eau froide". Et puis s'il est vrai qu'"un tigre ne proclame pas sa "tigritude",il n'est pas moins vrai qu'il ne renonce jamais non plus à "tigritude". Simple leçon de l'expérience de la vie.

4.Posté par Didigbé le 02/07/2015 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La politique telle qu'il nous a été donné de la voir en Côte d'Ivoire, n'est pas loin d'être une véritable jungle. Et comme Affi devrait le savoir, dans la jungle il ne règne qu'une seule loi: la loi du plus fort. Cela veut dire tout simplement que les plus forts mangent toujours les plus faibles. Et qu'il ne saurait jamais y avoir d'amitié sincère entre un plus fort et un plus faible. Tout rapprochement initié et entretenu par le plus fort ne peut qu'être une stratégie, un stratagème de combat pour distraire le plus faible et lui assener la coup de grâce.Et ici, dans cette jungle ivoirienne, Alassane et sa communauté internationale sont les plus forts tandis que le FPI digne et le vrai peuple de CI sont les plus faibles.Et la proie pour échapper au prédateur, à défaut d'être fort, doit être au moins malin; et c'est qu'ont compri à mon sens Sangaré et ses camarades.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 2942 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2317 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2116 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 1052 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


"ENREGISTREMENT DE DJASSA FM À PARIS - AVEC LES PRÉCURSEURS DU COUPER, DÉCALER (2)" : https://t.co/BhIgWafPE9 via @YouTube

Facebook

Partager ce site